Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Céphalée

42 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

La spasmophilie

F.Campagne, le 15 octobre 2000 : Définition […].

illustration

La migraine

Elisabeth Faure, Dr Laurent Labrèze , le 15 janvier 2002 : Littéralement, migraine signifie hémicrânie. En fait, sous le terme de migraine, on désigne à l'heure actuelle un syndrome particulier fait de crises céphalalgiques pulsatiles d'origine vasomotrice, spontanément résolutives, accompagnées souvent de vomissements et de troubles du comportement (asthénie) dont l'étiologie est inconnue et qui survient souvent sur un terrain particulier (dyspeptique, anxieux, obsessionnel) ou qui affecte un caractère familial.(Source : Dictionnaire de Médecine Flammarion) […].

La migraine chronique associée à un revenu du ménage inférieur et à des conséquences plus importantes des céphalées

PR Newswire, le 29 octobre 2010 : CHICAGO, October 29, 2010 /PRNewswire/ -- De nouvelles données présentées aujourd'hui à la European Headache and Migraine Trust International Congress (EHMTIC) 2010 démontrent que les personnes souffrant de migraine chronique (céphalée sur plus de ou égale à 15 jours par mois) sont beaucoup plus susceptibles d'avoir un revenu annuel du ménage inférieur à 30 000 USD que ceux qui souffrent de migraine épisodique (céphalée < 15 jours par mois). Cette différence dans le revenu du ménage peut être attribuable à l'incidence supérieure des céphalées indésirables dans le groupe migraineux chroniques. La migraine chronique, une affection caractérisée par des céphalées plus souvent que non, touche environ 1 Américain sur 50. Cette recherche provient du American Migraine Prevalence and Prevention Study (AMPP), la plus grande étude longitudinale jamais effectuée sur les céphalées. […].

Orientation diagnostique devant une céphalée

B. Brochet; CHU de Bordeaux, le 04 juin 2000 : Le point complet surl' orientation diagnostique devant une céphalée par le Dr BROCHET. […].

Emmaus Life Sciences annonce que le New England Journal of Medicine a publié les résultats de l'essai de Phase 3 sur Endari™ (L-glutamine en poudre administrée par voie orale) contre la drépanocytose

Emmaus Life Sciences, Inc., le 19 juillet 2018 : L'article fournit les résultats ayant démontré une réduction de 25 pour cent du nombre de crises drépanocytaires chez les patients recevant Endari, comparé à ceux recevant un placebo ; p=0,005 (médian 3 versus médian 4) et une nette réduction de 33 pour cent du nombre d'hospitalisations ; p=0,005 (médian 2 versus médian 3). Les conclusions supplémentaires ont fait état d'une réduction de 41 pour cent des jours cumulés à l'hôpital ; p=0,02 (médian 6,5 jours versus médian 11 jours), et une réduction de plus de 60 pour cent de l'incidence de syndrome thoracique aigu (STA) ; p=0,003 (13 patients sur 152 [8,6 %] ont présenté au moins un STA, comparé à 18 des 78 dans le groupe placebo [23,1 %]). Les effets indésirables les plus communs (plus de 10 pour cent des cas) de l'étude clinique ont été la constipation, la nausée, la céphalée, la douleur abdominale, la toux, la douleur aux extrémités, la douleur dorsale et la douleur thoracique. […].

illustration

Céphalées aiguës, quand faire ou ne pas faire une IRM ?

Pr Jean-Yves Gauvrit, le 22 octobre 2014 : D’après un entretien avec le Pr Jean-Yves Gauvrit, responsable de l’unité d’imagerie neuro-faciale, service de radiologie, du CHU de Rennes Les céphalées sont l’un des symptômes les plus fréquents, elles sont le plus souvent bénignes et ne nécessitent aucun examen complémentaire. Néanmoins, certaines céphalées engagent le pronostic vital et constituent des urgences thérapeutiques. L’interrogatoire et l’examen clinique permettent le plus souvent de sélectionner les patients qui devront avoir, dans un délai plus ou moins court, une imagerie cérébrale. L’IRM est dans ce cadre l’examen de référence. […].

Un rapport d'essai publié dans la revue Headache and Pain Journal confirme encore l'efficacité du traitement contre les céphalées par stimulation non invasive du nerf vague d'electroCore

electroCore, le 23 octobre 2014 : Cette étude en ouvert sur les céphalées a été menée au Centre des céphalées de l'Institut neurologique de Milan*. L'étude impliquait trente patients âgés de 18 à 65 ans, qui présentaient une migraine sans aura à raison de 5 à 9 crises par mois. Les patients présentant 3 à 6 épisodes de migraine ont été traités avec le gammaCore. Quatre-vingt-six crises de migraine ont été traitées avec une seule dose. Quarante-trois crises se sont totalement résorbées en 30 minutes (44,8 %) ; pour 42 (43,7 %) crises, l'application n'a pas présenté de bénéfice au cours des trois premières heures et les patients ont donc fait appel à une médication d'urgence ; dans 11 (11,4 %) des crises, le résultat était incertain : aucune résorption de la crise, seulement un soulagement modéré de la douleur. Aucun événement indésirable n'a été enregistré. […].

Céphalées chroniques quotidiennes : diagnostic, prise en charge et prévention.

ANAES, le 11 mai 2000 : L'Anaes met à la disposition des professionnels de santé de nouvelles recommandations : « Céphalées chroniques quotidiennes : diagnostic, rôle de l'abus médicamenteux, prise en charge ». […].

illustration

La Commission européenne approuve l'ALUNBRIG® (brigatinib) dans le cadre d'un cancer du poumon non à petites cellules ALK chez les patients précédemment traités au crizotinib,...

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 29 novembre 2018 : Takeda Pharmaceutical Company Limited (TSE: 4502) a annoncé aujourd'hui que la Commission européenne (CE) a accordé une autorisation de mise sur le marché pour l'ALUNBRIG (brigatinib) en tant que monothérapie pour le traitement des patients adultes atteints d'un cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) avancé à kinase positive du lymphome anaplasique (ALK ) ayant précédemment suivi un traitement au crizotinib. La décision fait suite à un avis favorable du Comité des médicaments à usage humain (CHMP) daté du 20 septembre 2018. […].

St. Jude Medical annonce les résultats d’un essai clinique randomisé démontrant les avantages de neurostimulation pour la migraine chronique

Businesswire, le 23 juin 2011 : Le neurostimulateur Genesis(TM) de St. Jude Medical est un dispositif expérimental en cours d’évaluation dans des études de recherche cliniques pour les migraines chroniques. Le système Genesis émet de faibles impulsions électriques pour générer une neurostimulation du nerf occipital situé à l’arrière de la tête. Illustration fournie par St. Jude Medical, Inc. […].

La thérapie non invasive de stimulation du nerf vague d’electroCore s’avère sûre et ne produit aucun effet indésirable cardiaque significatif

ElectroCore, le 28 avril 2015 : L’essai ouvert qui a été réalisé dans quatre centres à travers les États-Unis2 comprenait 284 ECG effectués sur 29 patients avec un antécédent d’une forme légère à modérée d’asthme. Chaque patient a subi des électrocardiogrammes à 12 fils réalisés à 3 visites d’étude : au début du traitement, pendant la stimulation, et lors du suivi. Au cours de la visite de stimulation, les ECG ont été effectués avant, pendant, et ≤90 minutes après l’administration d’une stimulation VNS unique de 120 secondes. […].

St. Jude Medical annonce l'approbation réglementaire européenne du premier dispositif de neurostimulation implanté pour le traitement de la migraine chronique

Businesswire, le 07 septembre 2011 : The St. Jude Medical Genesis(TM) neurostimulation system is the only fully implantable neurostimulation system that is approved in Europe for peripheral nerve stimulation (PNS) of the occipital nerves for the management of the pain and disability for patients diagnosed with intractable chronic migraine. PNS for intractable chronic migraine involves the delivery of mild electrical pulses to the occipital nerves that are located just beneath the skin at the back of the head. A small electrical lead or leads are placed under the skin and connected to the Genesis neurostimulator, a pacemaker-like device, which produces the pulses of stimulation. Photo provided by St. Jude Medical, Inc. (Photo: Business Wire) […].

Takeda présente les résultats mis à jour de l'essai pivot ALTA de Phase 2 pour l'ALUNBRIGTM (brigatinib) contre le cancer du poumon non à petites cellules ALK positif

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 16 octobre 2017 : L'étude ALTA randomisée de Phase 2 est conçue pour évaluer l'efficacité et l'innocuité de l'ALUNBRIG avec deux schémas posologiques. Les patients ont soit reçu 90 mg d'ALUNBRIG en prise quotidienne unique (n = 112; 90 mg; groupe A) ou 180 mg en prise quotidienne unique après une période préparatoire de sept jours à 90 mg en prise quotidienne unique (n=110; 180 mg; groupe B). […].

Cancer du poumon : La FDA approuve ALUNBRIG® (brigatinib) de Takeda

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 23 mai 2020 : « Nous sommes extrêmement fiers des résultats positifs obtenus par ALUNBRIG pour les patients atteints d’un CPNPC ALK récemment diagnostiqué, en particulier ceux présentant des métastases cérébrales, » a déclaré Teresa Bitetti, présidente, Global Oncology Business Unit, Takeda. « Grâce à son solide programme de développement clinique et aux recherches en cours sur l’ensemble des traitements contre le CPNPC, Takeda s’engage à trouver des solutions pour les personnes atteintes de formes dévastatrices de cancer du poumon, qui ont besoin de nouvelles options thérapeutiques. Nous pensons que l’approbation d’ALUNBRIG est un pas important dans la bonne direction, ainsi qu’un progrès notable pour le portefeuille de traitements contre le cancer du poumon de Takeda. » […].

Vertex reçoit un avis favorable du CHMP pour le SYMKEVI® (tezacaftor/ivacaftor) pour les personnes atteintes d'une fibrose kystique âgées de 12 ans et plus avec certaines mutations du gène CFTR

Vertex Pharmaceuticals, le 28 juillet 2018 : S'il reçoit une autorisation de mise sur le marché de la Commission européenne (CE), le tezacaftor/ivacaftorsera utilisé en combinaison avec l'ivacaftor et sera le premier médicament à traiter les défauts de la protéine CFTR chez les patients atteints d'une FK ayant une copie de la mutation F508del et une copie d'une des 14 mutations provoquant une activité CTFR résiduelle. Il fournit également une nouvelle option thérapeutique pour un nombre important de personnes atteintes d'une FK ayant deux copies de la mutation F508del. […].

Céphalée et hypertension ne sont pas liées

Caducee.net, le 29 janvier 2001 : D’après une étude brésilienne parue dans Archives of Internal Medicine, chez les patients souffrant d’hypertension légère, il n’y a pas d’association entre la survenue des céphalées et la variation de la tension artérielle. […].

Takeda va présenter un portefeuille élargi de produits oncologiques, via des présentations de données lors des prochaines réunions médicales

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 28 mai 2017 : « La présence de Takeda Oncology à ces prochaines réunions médicales démontre que nous nous efforçons constamment de proposer des innovations aux patients atteints d’un cancer », a déclaré Christophe Bianchi, M.D., président de Takeda Oncology. « Les données que nous présentons soulignent l’intensité et l’ampleur de notre portefeuille récemment élargi, qui inclut dorénavant à la fois les malignités hématologiques et les tumeurs solides, avec la récente homologation d’ALUNBRIG™ (brigatinib) pour le traitement du cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) métastatique, et nous rapproche de notre objectif qui est de guérir le cancer. » […].

Les plus

123