Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Consultation médicale

33 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

illustration

La CSMF plaide pour une revalorisation de la consultation médicale à 30 euros

Caducee.net, le 27 août 2015 : Le président de la confédération des syndicats médicaux s'est exprimé au cours d'une conférence de presse pour revendiquer une revalorisation substantielle du tarif réglementé des consultations médicales : 30 € minimum pour les généralistes et les spécialistes, tarif modulable en fonction de la complexité de l'acte médical pratiqué.  […].

illustration

Négociation conventionnelle : le SML milite pour une revalorisation de la consultation des médecins libéraux

SML, le 25 septembre 2020 : Le ministre de la Santé, interrogé par le Quotidien du Médecin dans le cadre des négociations conventionnelles veut « adresser un signal fort » à la médecine de ville, tout en fermant porte à la moindre revalorisation de la consultation médicale. Dans un communiqué le SML dénonce une main tendue vide. […].

Virtual Diagnosis Spine, la première application qui donne une information personnalisée et impartiale aux patients sur leur problème de dos

Virtual Diagnosis, le 21 mai 2015 : Exclusivité mondiale d’origine française (Nice), Virtual Diagnosis Spine est un algorithme complexe développé par le chirurgien, spécialiste de la colonne vertébrale Istvan Hovorka, qui s’est entouré d’un comité scientifique de spécialistes. Les objectifs : aider les patients à mieux comprendre leur problème de dos, faciliter leur choix parmi les différentes propositions thérapeutiques plus ou moins fiables et mieux partager les décisions concernant leur santé. Sans vouloir se substituer à la consultation médicale, sa vocation est de devenir un outil de haute qualité professionnelle qui met la réflexion médicale à la portée des patients sur tablette ou smart phone offrant une information pertinente, claire, détaillée et surtout personnalisée, que les médecins n’ont plus toujours le temps de proposer pendant leur consultation physique. […].

Vente de médicaments sur Internet : des médecins américains mettent en garde les consommateurs

Caducee.net, le 01 octobre 1999 : Acheter des produits pharmaceutiques sur Internet revient plus cher, expose leurs utilisateurs à des services médicaux au rabais - quand ils existent - et peut comporter des risques liés à une surconsommation médicamenteuse, indique une étude américaine qui a analysé les prestations proposées par 46 sites internationaux de pharmacie ‘on line’. […].

illustration

Des cabines de téléconsultations médicales chez Monoprix suscitent la polémique

Caducee.net, le 23 avril 2021 : La chaine de Supermarché Monoprix vient de déployer dans deux de ses magasins, 2 espaces santé proposant un service de téléconsultation médicale depuis une cabine dédiée. Cette démarche a provoqué la colère du conseil de l’Ordre des médecins qui rappelle que la médecine n’est pas un commerce. Ce qui a fait réagir l’association des entreprises de télémédecine pour qui « le CNOM se trompe de diagnostic ». […].

illustration

Téléconsultation : réussir sa transition digitale

Vcita, le 02 avril 2021 : En tant que professionnel de santé installé dans le privé, vous connaissez depuis le début de la crise sanitaire différents bouleversements dans l’approche de votre métier. L’utilisation d’outils digitaux dans la pratique quotidienne de votre travail est l’une des solutions que bon nombre d’entre vous ont déjà adoptée, et pour ceux qui n’ont pas encore sauté le pas, il n’est jamais trop tard pour s’y mettre ! […].

illustration

Le marché de l'automédication en baisse de 4,6%

Caducee.net, le 07 février 2019 : À l’occasion de la présentation annuelle des chiffres du marché, l’Afipa présente sa démarche stratégique pour 2019 articulée autour de 3 piliers : dialogue et responsabilité, co-construction d’un parcours pharmaceutique et valorisation des bénéfices de l’automédication. […].

illustration

Assistants médicaux : la CNAM exige 6 consultations par heure. Les syndicats rompent les négociations

Caducee.net, le 10 février 2019 : La seconde séance de négociation entre la CNAM et les syndicats de médecins libéraux a tourné court. Pour obtenir les aides financières permettant le recrutement d’un assistant médical, la CNAM exige des médecins qu’ils doublent leur rendement en conduisant en moyenne 6 consultations médicales par heure contre 3 aujourd’hui. Les syndicats ont unanimement demandé la fin de la séance avant de quitter le siège de la CNAM dénonçant une approche trop productiviste. […].

illustration

Assistants médicaux : les points clés de l’avenant 7 à la convention médicale

Caducee.net, le 20 juin 2019 : Presque 9 mois après l’annonce du Président Macron, la création de 4000 postes d’assistants médicaux est en passe de devenir une réalité avec la signature l’avenant 7 à la convention médicale ce jeudi 20 juin par la Confédération des Syndicats Médicaux Français (CSMF), MG France et le Syndicat des Médecins Libéraux. […].

illustration

Comment l’intelligence artificielle va-t-elle révolutionner la santé ?

Mathilde Le Rouzic, le 14 février 2018 : Médecine prédictive, chatbots médicaux, analyses comportementales, aide au développement de nouveaux traitements : l’intelligence artificielle (IA) offre un immense potentiel pour accompagner la santé dans sa transition numérique. L’objectif commun des acteurs qui développent des applications d’intelligence artificielle pour la médecine est d’arriver à prévenir la maladie afin de la combattre plus efficacement. […].

illustration

H4D propose une station de téléconsultation médicale à destination des entreprises

H4D, le 24 mai 2017 : Selon un sondage OpinionWay publié le 20 mars dernier pour le Printemps de l’Economie, la santé reste et demeure un sujet de préoccupation majeur des Français. H4D, société de référence en télémédecine, offre un service médical innovant grâce auquel les salariés peuvent prendre connaissance en toute autonomie de leur état de santé et consulter très rapidement, et en toute sécurité, un médecin à distance via la Consult Station. […].

illustration

Plus de 10 000 personnes s’opposent à l’abattage en médecine générale

Caducee.net, le 08 mars 2019 : 100 médecins généralistes ont lancé fin février une pétition pour s’opposer au doublement de la cadence des consultations en médecine générale que la CNAM sollicite dans le cadre des négociations visant à financer 4000 postes d’assistants médicaux. Forts du soutient de 10 000 signataires en quelques semaines, les médecins mettent la pression sur les autorités pour que leurs propositions soient prises en compte dans le plan santé 2022. […].

illustration

Porphyrie hépatique aiguë : Alnylan valide le givosiran dans une étude de phase 3

Alnylam Pharmaceuticals, le 23 avril 2019 : Alnylam Pharmaceuticals, Inc. (Nasdaq : ALNY), Laboratoire leader en matière de traitements basés sur l’ARNi, a annoncé aujourd’hui des résultats complets positifs pour son étude ENVISION de phase III évaluant le givosiran, un ARNi thérapeutique expérimental ciblant l’acide aminolévulinique synthase 1 (ALAS1) en développement pour le traitement de la porphyrie hépatique aiguë (PHA). Les données cliniques ont été communiquées dans le cadre d’une présentation orale lors de l’International Liver Congress™ de l’Association européenne pour l’étude du foie (EASL) qui a lieu du 10 au 14 avril à Vienne, en Autriche. […].

illustration

Les Français divisés entre craintes et espoirs par rapport à l’intelligence artificielle en santé

NUANCE, le 13 mai 2019 : Nuance Communications, leader mondial des technologies conversationnelles, dévoile les résultats de son étude menée auprès des Français pour comprendre leur perception de l’Intelligence artificielle dans la santé. […].

illustration

Polémique : un site commercialise des arrêts maladie en ligne «fiables et remboursés»

Caducee.net, le 07 janvier 2020 : Un arrêt maladie en ligne pour 25 € sans perdre de temps au cabinet médical. Telle est la promesse d’une startup allemande qui vient de lancer un site web permettant d’obtenir en quelques clics un arrêt maladie de 3 jours maximum. Si le service est limité à des pathologies bénignes et à 4 arrêts maladie par an, pour le corps médical et les autorités de tutelle la pilule ne passe pas et la polémique en enfle. […].

illustration

Le forfait de réorientation des Urgences vers le secteur libéral sera expérimenté à compter du 1er avril

Caducee.net, le 08 janvier 2020 : Le décret autorisant le forfait de réorientation pour une durée de 2 ans à compter du 1er avril 2020 est paru au journal officiel le 27 décembre dernier. Ce dispositif consiste à inciter financièrement les services des Urgences hospitalières à réorienter les patients non urgents ou inadéquats vers la médecine libérale. Les hôpitaux percevront ainsi 60 € par patient réorienté alors que les médecins libéraux ne pourront facturer les patients réorientés qu’à hauteur du tarif conventionnel de 25 € sans possibilité de majoration. Ce qui pousse légitimement les syndicats de médecins libéraux à souligner l’absurdité d’un système qui rémunère un non-acte médical 2,4 fois plus qu’un acte médical. […].

illustration

Vaccin anti-covid-19 : REAGJIR publie les réponses aux questions les plus fréquemment posées par les patients #FAQ

Caducee.net, le 08 février 2021 : La campagne de vaccination contre la Covid-19 bat son plein. Et même si les cabinets de ville ne sont pas encore approvisionnés, les patients sont nombreux à s’interroger et sollicitent bien évidemment les conseils et avis de leur médecin traitant. ReAGJIR, le syndicat représentatif des jeunes généralistes (remplaçants, installés depuis moins de 5 ans et universitaires), propose des réponses aux interrogations les plus courantes. […].

illustration

TokTokDoc lève 5 millions d’euros pour développer la télémédecine dans les déserts médicaux et auprès des patients dépendants

TokTokDoc, le 22 mars 2021 : L’État français, via le programme d’investissements d’avenir, la Banque des Territoires, Macif et SWEN Capital Partners s’engagent aux côtés de TokTokDoc. Objectif : mieux soigner, par la télémédecine, les personnes âgées et fragiles qui vivent dans les EHPAD. […].

Les plus

12