nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Démence

183 résultats triés par date
affichage des articles n° 109 à 127

Une étude canadienne précise le suivi à long terme de la pallidotomie chez des patients avec maladie de Parkinson évoluée

Caducee.net, le 08 juin 2000 : Dans le cadre d’une étude de cohorte avec suivi de 52 mois sur la pallidotomie unilatérale postéro-ventrale médiale, des neurologues et chercheurs canadiens de l’Université de Toronto indiquent dans la dernière livraison de l’hebdomadaire médical américain New England Journal of Medicine que, dans le groupe de patients présentant une maladie de Parkinson évoluée, des améliorations précoces significatives des signes controlatéraux de parkinsonisme au cours des périodes « off » ont été soutenues pendant au moins 5,5 ans. […].

Les statines pourraient protéger de la maladie d’Alzheimer

Caducee.net, le 11 avril 2001 : Un traitement par les statines réduit les taux cérébraux des peptides Aβ42 et Aβ40 chez l’animal selon une étude allemande publiée dans l’édition online de Proceedings of the National Academy of Sciences. D’après les auteurs, ce serait par ce biais que les statines auraient un effet protecteur sur la maladie d’Alzhiemer. […].

La minocycline : un nouveau traitement contre la chorée de Huntington ?

Caducee.net, le 29 juin 2000 : Les travaux de chercheurs américains indiquent que la minocycline retarde l'apparition des symptômes chez un modèle murin de chorée de Huntington. Selon eux, cette tétracycline de 2° génération, largement utilisée chez l'homme, pourrait être envisagée comme un nouvel agent thérapeutique. […].

La vitamine B12 et l'acide folique impliqués dans la maladie d'Alzheimer ?

Caducee.net, le 09 mai 2001 : Les personnes âgées avec des concentrations en vitamine B12 ou en acide folique anormalement faibles pourraient avoir plus de risque de développer la maladie d'Alzheimer. Ceci est la conclusion d'une étude suédoise conduite auprès de 370 personnes. […].

Alzheimer : éliminer le peptide beta-amyloïde directement dans le sang ?

Caducee.net, le 10 janvier 2003 : Des molécules capables de réduire la concentration de peptide beta-amyloïde dans le sang pourraient se révéler efficaces dans le traitement de la maladie d’Alzheimer chez l’homme. Une molécule de ce type a donné des résultats encourageants chez des souris utilisées comme modèle de la maladie. […].

Des tests cognitifs capables de détecter la maladie d'Alzheimer dans sa phase présymptomatique

Caducee.net, le 20 septembre 2001 : D'après une étude parue dans les Archives of General Psychiatry, certains tests cognitifs pourraient aider à identifier les patients qui risquent de présenter dans les années suivantes une maladie d'Alzheimer. Cette étude indique que l'exécution d'activités complexes avec un but précis est perturbée dans la phase présymptomatique. […].

Du nouveau sur l'origine biologique de la maladie de Huntington

Caducee.net, le 16 octobre 2001 : On pensait jusqu'à présent que la maladie de Huntington résultait de l'accumulation de fragments de la protéine huntingtine mutée. Des résultats qui viennent d'être publiés remettent en question la formation de ces fragments par protéolyse. Selon le modèle présenté, la huntingtine mutée s'accumulerait dans les cellules et séquestrerait d'autres protéines cellulaires, donc la huntingtine normale. […].

La dépression comme facteur de risque de la maladie d’Alzheimer

Caducee.net, le 20 mai 2003 : Les symptômes dépressifs sont associés au développement de la maladie d’Alzheimer, y compris dans les familles où ces symptômes sont apparus pour la première fois 25 ans avant, indique un article publié dans les Archives of Neurology du mois de mai. […].

Des ARN capables de lutter contre des maladies génétiques

Caducee.net, le 27 mai 2003 : De courts ARN pourront peut-être un jour être utilisés pour le traitement de maladies génétiques, démontre une étude américaine. Elle décrit l’intérêt des ARN interférents pour inactiver l’expression des gènes de façon spécifique. […].

THS, fonction cognitive et risque d’AVC

Caducee.net, le 29 mai 2003 : D’autres résultats de l’étude américaine WHIMS montrent que le THS ‘estrogène plus progestatif’ est associé à une augmentation du risque d’accident vasculaire cérébral (AVC) chez les patientes les plus âgées. Par ailleurs, les fonctions cognitives ne sont pas améliorées par ce traitement. […].

Comment la génétique influence-t-elle la structure du cerveau

Caducee.net, le 07 novembre 2001 : Une étude américano-finlandaise décrit dans la revue Nature Neuroscience comment les différences génétiques individuelles conditionnent la structure du cerveau. Les chercheurs ont réalisé des cartes de densités cérébrales très détaillées en trois dimensions qui permettent de visualiser un continuum génétique dans lequel les individus proches génétiquement parlant possèdent des similarités dans leur structure cérébrale. […].

Peptide tau et β-amyloïde : des marqueurs de la maladie d’Alzheimer

Caducee.net, le 16 décembre 2003 : La mesure du peptide tau et du β-amyloïde dans le liquide céphalorachidien (LCR) permet d’affiner le diagnostic de la maladie d’Alzheimer, indique une étude parue dans les Archives of Neurology. […].

Les signes très précoces de la maladie d’Alzheimer

Caducee.net, le 17 décembre 2003 : Il a déjà été montré que la maladie d’Alzheimer est associée à une perturbation du métabolisme du glucose dans plusieurs régions cérébrales. Des chercheurs montrent que ces anomalies peuvent être détectées très tôt, c'est-à-dire entre 20 et 40 ans chez des personnes porteuses d’une prédisposition génétique à la maladie d’Alzheimer. […].

Cancer et risques cognitifs sur le long terme

Caducee.net, le 31 mai 2005 : Le risque de troubles cognitifs pourrait être plus élevé chez les patients qui ont développé un cancer que chez ceux qui n'ont jamais eu de cancer, d'après les résultats d'une étude parue dans l'édition du 1° juin du Journal of National Cancer Institute. […].

Un lien entre des troubles de l’odorat et le risque de maladie de Parkinson

Caducee.net, le 21 mars 2008 : Des chercheurs américains estiment qu’une perturbation de l’odorat peut être un élément prédictif du risque de maladie de Parkinson. Ces troubles olfactifs pourraient survenir jusqu’à quatre ans avant l’apparition de la maladie de Parkinson, selon leur étude publiée dans la dernière édition des Annals of Neurology. […].

Intellect Neurosciences, Inc. reçoit un avis d'acceptation et satisfait aux exigences d'attribution d'un brevet européen crucial concernant l'immunisation passive à la maladie d'Alzheimer

PR Newswire, le 10 avril 2008 : NEW YORK, April 10 /PRNewswire/ -- Intellect Neurosciences, Inc. (OTC Bulletin Board : ILNS) a annoncé aujourd'hui avoir obtenu un avis d'acceptation et satisfait aux exigences d'attribution en vue de l'obtention d'un brevet européen pour les anticorps ANTISENILIN(R) de la société et les produits développés par la société pour le traitement de la maladie d'Alzheimer. L'attribution du brevet européen est attendue dans les prochaines semaines. D'autres brevets relatifs aux anticorps ANTISENILIN(R) ont été attribués au Japon, en Chine et dans d'autres pays. Les demandes de brevet sont en cours aux États-Unis. Intellect Neurosciences est le cessionnaire exclusif des brevets ANTISENILIN(R), fondés sur l'invention du Dr Daniel Chain, président et directeur général de l'entreprise. […].

Ascom propose un nouveau système d'appel de secours sans fil basé sur la technologie d'identification par radiofréquence (RFID)

PR Newswire, le 24 septembre 2007 : GOTEBORG, Suède, September 24 /PRNewswire/ -- Ascom Wireless Solutions, leader sur le marché de la communication locale sans fil en Europe et en Amérique du Nord, lance son nouveau système d'appel de secours avec localisation basé sur la technologie d'identification par radiofréquence. […].

Intellect Neurosciences, Inc. obtient la validation de son brevet européen pour le vaccin d'Alzheimer dans 19 pays

PR Newswire, le 19 septembre 2007 : NEW YORK, September 19 /PRNewswire/ -- Intellect Neurosciences, Inc. (OTC Bulletin Board : ILNS), une société biopharmaceutique qui se concentre sur le développement d'agents thérapeutiques modifiant la maladie pour le traitement et la prévention de la maladie d'Alzheimer et les troubles relatifs, a annoncé aujourd'hui que son brevet européen No. 1237930 couvrant les vaccins peptidiques chimères a été validé dans dix-neuf pays européens. La période d'opposition de neuf mois pour le brevet a expiré le 8 août 2007. Le brevet a aussi été accordé dans plusieurs autres pays en dehors de l'Europe. Intellect Neurosciences est le cessionnaire exclusif du brevet, qui se rapporte à la technologie RECALL-VAX(TM) de la société. […].

nuance

Les plus