nuance

THS, fonction cognitive et risque d’AVC

D’autres résultats de l’étude américaine WHIMS montrent que le THS ‘estrogène plus progestatif’ est associé à une augmentation du risque d’accident vasculaire cérébral (AVC) chez les patientes les plus âgées. Par ailleurs, les fonctions cognitives ne sont pas améliorées par ce traitement.

Cette semaine, pas moins de trois articles du JAMA reviennent sur les problèmes THS. Le premier (voir dépêches précédente, THS: de nouveaux ‘mauvais’ résultats aux USA ) met en avant une augmentation du risque de démence et les deux autres traitent du risque d’AVC et de l’effet du traitement sur les fonctions cognitives.

Les auteurs jugent que le traitement estro-progestatif utilisé ne doit pas être employé pour protéger la fonction cognitive des patientes les plus âgées. Par ailleurs, il semble légèrement augmenter le risque de déclin cognitif significatif chez certaines patientes.

Concernant le risque d’AVC, l’augmentation globale serait de 31 % avec le traitement combiné estrogènes équins plus médroxyprogestérone. Au total, 1,8 % des patientes sous THS ont eu un AVC comparé à 1,3 % dans le groupe placebo.

Source : JAMA. 2003; 289: 2663-2672, 2663-2672

Descripteur MESH : Risque , Ménopause , Accident vasculaire cérébral , Démence , Médroxyprogestérone , Placebo

nuance

Recherche scientifique: Les +