nuance

Intellect Neurosciences, Inc. et Medical Research Council Technology (Royaume-Uni) franchissent une étape importante dans le développement d'un anticorps thérapeutique contre la maladie d'Alzheimer

NEW YORK, June 24 /PRNewswire/ -- Intellect Neurosciences, Inc. (OTC Bulletin Board : ILNS) et MRC Technology (MRCT) ont annoncé aujourd'hui qu'elles avaient franchi une étape importante grâce à leurs efforts conjoints visant à humaniser l'anticorps de premier plan d'Intellect, l'IN-N01, nécessaire à la création d'un anticorps thérapeutique pour le traitement de la maladie d'Alzheimer. L'anticorps sera utilisé pour favoriser l'élimination de la toxine bêta-amyloïde dans le cerveau, c'est-à-dire la toxine responsable de la maladie d'Alzheimer. L'IN-N01 est le premier candidat-médicament d'Intellect fondé sur la technologie inventée par le Dr Daniel Chain, président du conseil et PDG de la société.

Le Dr Chain a observé : « L'IN-N01 est conçu pour bloquer spécifiquement la neurotoxicité de la toxine bêta-amyloïde qui s'accumule dans le cerveau des patients atteints de la maladie d'Alzheimer tout en minimisant les probabilités d'effets indésirables. » Le Dr Chain a ajouté : « L'IN-N01 est comparable à l'anticorps Bapineuzumab, actuellement mis au point de façon indépendante par Wyeth et Elan Pharma International Ltd. (Elan), puisqu'il se lie à la même partie de la toxine, mais nous créons actuellement l'IN-N01 dans le but de diminuer son potentiel pour ce qui est de causer des inflammations dans le cerveau et, ainsi, d'augmenter la dose tolérée. A la fin, l'efficacité de notre stratégie sera testée auprès de patients dans le cadre d'essais cliniques. La récente annonce diffusée par Wyeth et Elan concernant des données pertinentes de phase 2 positives chez un sous-groupe de patients laisse entrevoir un avenir prometteur pour ce médicament prototype, en plus d'ouvrir la porte à Intellect et de lui permettre de développer des molécules de la prochaine génération. Nous espérons que l'IN-N01 sera le meilleur produit de la famille d'anticorps ANTISENILIN(R) et qu'il sera utile pour le traitement d'une population potentiellement plus importante de patients atteints de la maladie d'Alzheimer. »

Intellect a récemment annoncé qu'elle avait octroyé une licence, contre versement de redevances, à Wyeth et à Elan Pharma International Ltd. (Elan) en ce qui concerne les brevets et les demandes de brevet liés aux anticorps et aux méthodes de traitement de la maladie d'Alzheimer, ainsi qu'une licence attribuant l'exclusivité collective de Bapineuzumab en vertu des brevets ANTISENILIN(R).

« Les anticorps de souris tels que le précurseur de l'IN-N01 sont reconnus comme étant des immunogènes intrinsèques. De ce fait, ils doivent être soumis à un processus d'humanisation afin de créer un anticorps thérapeutique », a expliqué le Dr Tarran Jones, directeur du Therapeutic Antibody Group de MRCT. Le Dr Jones a observé : « Nous avons mis notre expertise à profit dans le but de créer un modèle moléculaire détaillé de l'IN-N01, et ce, pour mieux comprendre quels acides aminés de base sont importants dans le cadre de l'activité optimale et de la sécurité de la molécule. Ces travaux seront essentiels au développement de l'IN-N01 en tant qu'anticorps thérapeutique. »

À propos des plates-formes d'immunothérapie d'Intellect pour le traitement de la maladie d'Alzheimer

L'immunothérapie de la maladie d'Alzheimer implique de libérer une molécule d'anticorps afin qu'elle puisse se lier à la toxine bêta-amyloïde endogène, favorisant ainsi son élimination du cerveau. Ce résultat de traitement peut être atteint par le biais de la provocation du système immunitaire du patient afin que celui-ci produise un anticorps (immunisation active) ou par le biais de l'administration d'un anticorps produit à l'externe (immunisation passive). Les deux méthodes peuvent potentiellement ralentir ou freiner l'évolution de la maladie si l'on résout les principaux problèmes en matière de sécurité. Intellect a intégré des caractéristiques exclusives de sécurité à ces plates-formes technologiques ANTISENILIN et RECALL-VAX(TM) pour l'immunisation passive et active, respectivement. Ces caractéristiques et la position des brevets afférents permettent à la société de disposer d'un avantage considérable sur la concurrence dans ce domaine.

À propos de la maladie d'Alzheimer

La maladie d'Alzheimer, la forme la plus commune de démence, se caractérise par une perte progressive de la mémoire et de la cognition, menant finalement à une déficience complète puis à la mort. L'une des caractéristiques de la pathologie d'Alzheimer est la présence de dépôts insolubles de protéines connus sous le nom de bêta-amyloïdes à la surface des cellules nerveuses, ce qui entraîne une accumulation de bêta-amyloïdes solubles dans le cerveau. Les effets de la maladie sont dévastateurs aussi bien pour les patients que pour les soignants, et les soins de santé qui en découlent sont très coûteux. D'après les estimations, plus de 12 millions de personnes souffrent de la maladie d'Alzheimer dans les pays développés, et le nombre continue aussi de croître dans les pays en développement avec le vieillissement de la population mondiale. Les médicaments actuellement sur le marché ont un effet provisoire sur certains symptômes de la maladie, mais il n'existe à ce jour aucun médicament qui ralentisse ou arrête la progression de la maladie. On estime que ces médicaments symptomatiques généreront des ventes d'environ près de 4 milliards USD d'ici 2008, ce qui donne une idée de la taille du marché et du besoin d'un traitement efficace allant au-delà des améliorations symptomatiques.

À propos d'Intellect Neurosciences, Inc.

Intellect Neurosciences, Inc. est une société biopharmaceutique qui se consacre à la découverte et à la mise au point d'agents thérapeutiques modifiant le cours de la maladie pour le traitement et la prévention de la maladie d'Alzheimer et d'autres troubles. La société possède une large plateforme brevetée d'immunothérapie pour l'immunisation à la fois passive et active contre la maladie d'Alzheimer. En outre, Intellect a récemment conclu des essais cliniques de phase I pour OXIGON(TM), un composé antioxydant et anti-amyloïde unique qui pourrait potentiellement traiter la maladie d'Alzheimer et d'autres troubles.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le http://www.intellectns.com, ou contacter :

À propos de Medical Research Council Technology

MRCT, catalyseur exclusif de la mise en marché pour le Medical Research Council (MRC) du Royaume-Uni, oeuvre dans le but de transformer des découvertes scientifiques de pointe en produits commerciaux. MRCT comble le fossé existant entre la science novatrice de base et la fabrication de médicaments. En fournissant des outils chimiques ainsi que des anticorps thérapeutiques potentiels, MRCT permet aux sociétés pharmaceutiques et biotechnologiques de bénéficier de nouveaux points de départ en matière de découverte et de développement fondés sur les progrès scientifiques du MRC.

Les chercheurs du Therapeutic Antibody Group (TAG) de MRCT possèdent un historique de réussite éprouvé dans le domaine de l'humanisation des anticorps, ainsi qu'une expérience couvrant plus de 18 ans et ayant produit 8 candidats cliniques et deux anticorps humanisés approuvés par les entités de réglementation. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le http://www.mrctechnology.org.

Déclaration de règle refuge concernant les énoncés prospectifs

Les énoncés de ce communiqué de presse et les déclarations orales effectués par des représentants d'Intellect concernant des questions qui ne sont pas des faits historiques (y compris, sans s'y limiter, ceux concernant le rendement futur et les résultats financiers, le calendrier ou les résultats potentiels des collaborations de recherche ou d'essais cliniques, tout marché qui pourrait se développer pour tout produit candidat d'Intellect et la quantité suffisante de trésorerie et autres fonds propres d'Intellect) représentent des énoncés prospectifs qui impliquent des risques et des incertitudes, y compris, sans s'y limiter, la possibilité que le rendement ou les résultats réels soient différents, que les recherches futures s'avèrent réussies, la possibilité qu'un produit en cours de recherche bénéficie d'un accord réglementaire aux États-Unis ou à l'étranger ou la capacité d'Intellect à financer de tels efforts avec ou sans partenaires. Intellect rejette toute obligation quant à la mise à jour de ces énoncés. Les lecteurs sont mis en garde de ne pas se fier outre mesure à ces énoncés prospectifs, qui ne sont valables qu'à la date du présent communiqué. En conséquence, tout énoncé prospectif doit être lu conjointement avec les autres risques et incertitudes détaillés dans les documents d'Intellect déposés auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC), y compris les facteurs abordés dans la rubrique « Facteurs de risque » du rapport annuel d'Intellect sur le formulaire 10-KSBA (dossier no 1-10615), déposé le 19 octobre 2007, et de nos rapports trimestriels sur le formulaire 10-QSB pour le trimestre ayant pris fin le 30 septembre 2007, déposé le 10 décembre 2007 (dossier no 1-10615), pour le trimestre ayant pris fin le 31 décembre 2007, déposé le 19 février 2007, et pour le trimestre ayant pris fin le 31 mars 2008, déposé le 20 mai 2008 (dossier no 333-128226).

©2008 - PR Newswire - Touts droits réservés

Descripteur MESH : Maladie , Anticorps , Neurosciences , Thérapeutique , Maladie d'Alzheimer , Amyloïde , Conjoints , Conseil , Patients , Essais , Sécurité , Immunisation , Cerveau , Immunothérapie , Population , Recherche , Méthodes , Brevets , Immunisation passive , Santé , Risque , Science , Sociétés , Soins , Acides aminés , Protéines , Mémoire , Pays développés , Mort , Mars , Acides , Famille , Facteurs de risque , Évolution de la maladie , Démence , Cognition

nuance

Médicaments: Les +