nuance

Intellect Neurosciences, Inc. octroie à une société pharmaceutique internationale de premier plan un droit d'option portant sur l'acquisition des droits sur certains brevets et demandes de brevets liés au traitement de la maladie d'Alzheimer

NEW YORK, October 8 /PRNewswire/ -- Intellect Neurosciences, Inc. (OTC Bulletin Board : ILNS), une société biopharmaceutique qui se consacre à l'élaboration d'agents thérapeutiques modificateurs de la maladie destinés au traitement et à la prévention de la maladie d'Alzheimer (MA), a annoncé ce jour avoir conclu un Accord d'option avec une société pharmaceutique internationale de premier plan. Aux termes de cet accord, cette dernière sera autorisée à acquérir les droits sur certains des brevets et demandes de brevet appartenant à Intellect et relatifs aux anticorps et aux méthodes de traitement de la maladie d'Alzheimer.

Dans le cas où le détenteur de la licence exercerait son droit d'option dans le cadre de cet accord, il sera tenu de verser une redevance à Intellect. Intellect devra par ailleurs percevoir des redevances, et pourrait percevoir des versements et redevances intermédiaires sur les ventes potentielles de futurs médicaments, en cas d'exercice de cette option par le détenteur de la licence. Intellect a récemment perçu le premier paiement intermédiaire versé dans le cadre de cet accord de licence conclu avec Wyeth et Elan et relatif à cette famille de brevets, et pourrait à l'avenir recevoir des versements supplémentaires de Wyeth et Elan.

Selon le Dr Daniel Chain, président et PDG d'Intellect et inventeur des brevets et demandes de brevets faisant l'objet d'une licence : « Nous sommes ravis de ce second accord conclu avec une société pharmaceutique internationale de premier plan et portant sur notre portefeuille de brevets liés à l'utilisation d'anticorps destinés à lutter contre la maladie d'Alzheimer. Les patients souffrant de la maladie d'Alzheimer doivent pouvoir compter sur des partenaires solides et compétents pour les assister dans leur lutte contre cette maladie dévastatrice. Nous sommes convaincus que plusieurs agents thérapeutiques seront probablement nécessaires pour parvenir à traiter complètement la population atteinte de la maladie d'Alzheimer, et nous sommes également persuadés que les efforts de cession de licence que nous mettons en oeuvre, associés à nos programmes de développement internes, permettront d'accroître la probabilité d'une mise au point de traitements sûrs et efficaces, tout en fournissant des récompenses financières aux actionnaires d'Intellect ».

À propos des plates-formes d'immunothérapie d'Intellect destinées au traitement de la maladie d'Alzheimer

Les plates-formes d'immunothérapie d'Intellect visent à prévenir l'accumulation dans le cerveau de fragments agglomérés de protéines bêta amyloïdes, qui constituerait la cause profonde de la maladie d'Alzheimer. Les bêta amyloïdes, qui ne s'agrègent pas chez les personnes saines, s'amalgament en revanche chez les patients atteints de la maladie d'Alzheimer pour former dans un premier temps de longues fibrilles aux allures de tentacules, qui finissent par aller se déposer à la surface des cellules nerveuses sous la forme de masses protéiques semblables à des spaghetti et appelées plaques amyloïdes. Les fragments de bêta amyloïdes sont produits par le métabolisme à partir de la protéine précurseur amyloïde, de taille bien plus importante, présente dans la plupart des tissus de l'organisme et impliquée dans de nombreuses fonctions physiologiques importantes. L'approche par immunothérapie de la maladie d'Alzheimer proposée par Intellect implique la fabrication d'une molécule d'anticorps destinée à se lier à la toxine bêta amyloïde, ce qui favorise son élimination hors des zones lésées du cerveau. Ce résultat thérapeutique peut être obtenu soit en incitant le système immunitaire du patient à générer lui-même un tel anticorps (immunisation active), soit en administrant au patient un anticorps monoclonal généré extérieurement (immunisation passive). Les deux méthodes possèdent le potentiel de ralentir ou d'interrompre l'évolution de la maladie, à condition que les principaux problèmes de tolérance soient résolus. Il est particulièrement important d'éviter d'interférer avec les rôles physiologiques de la protéine précurseur amyloïde. Intellect a intégré des mesures de sécurité exclusives dans son anticorps monoclonal ANTISENILIN(R) ainsi que dans ses plates-formes technologiques RECALL-VAX(TM), tant pour l'immunisation passive que pour l'immunisation active, afin de respectivement réduire le potentiel d'effets secondaires indésirables en générant des anticorps capables de se lier uniquement à la protéine bêta amyloïde toxique et non à la protéine précurseur amyloïde. Ces mesures ainsi que le positionnement en propriété industrielle à l'appui offrent à l'entreprise un fort avantage concurrentiel dans ce domaine.

À propos de la maladie d'Alzheimer

La maladie d'Alzheimer, qui constitue la forme de démence la plus courante, se caractérise par une perte progressive de la mémoire et des capacités cognitives finissant par entraîner une déficience complète puis le décès du patient. La présence à la surface des cellules nerveuses de dépôts protéiques insolubles connus sous le nom de bêta amyloïdes, résultant d'une accumulation dans le cerveau de bêta amyloïdes solubles, constitue l'une des principales caractéristiques de la maladie d'Alzheimer. Les effets de la maladie sont accablants aussi bien pour les patients que pour les personnes qui s'occupent d'eux, et entraînent des dépenses de santé associées considérables. On estime que plus de 5 millions d'Américains et quelque 30 millions de patients à l'échelle mondiale souffrent de la maladie d'Alzheimer, et ce nombre devrait continuer à croître au fil du vieillissement de la population mondiale. Les médicaments actuellement commercialisés possèdent une influence provisoire sur certains des symptômes de la maladie, mais il n'existe à ce jour aucun médicament qui permette de ralentir ou d'enrayer l'évolution de la maladie. Ces médicaments symptomatiques devraient générer un chiffre d'affaires de quelque 6 milliards de dollars US d'ici 2010, ce qui donne une idée de la taille du marché mais également du besoin d'un traitement efficace ne se contentant pas de procurer une amélioration symptomatique.

À propos d'Intellect Neurosciences, Inc.

Intellect Neurosciences, Inc. est une société biopharmaceutique qui se consacre à la découverte et à la mise au point d'agents thérapeutiques modificateurs de la maladie destinés au traitement et à la prévention de la maladie d'Alzheimer et d'autres troubles. La société possède une large plateforme brevetée d'immunothérapie destinée à l'immunisation à la fois passive et active contre la maladie d'Alzheimer. Intellect a par ailleurs récemment conclu des essais cliniques de phase I sur OXIGON(TM), un agent possédant le potentiel de traiter la maladie d'Alzheimer et d'autres troubles graves.

Déclaration de règle refuge concernant les énoncés prospectifs

Les énoncés contenus dans le présent communiqué de presse ainsi que les déclarations orales effectuées par les représentants d'Intellect concernant des questions qui ne sont pas des faits historiques (y compris, sans prétention d'exhaustivité, ceux concernant les performances futures et les résultats financiers, le calendrier ou les résultats potentiels des collaborations de recherche ou d'essais cliniques, tout marché susceptible de se développer pour n'importe lequel des candidats produits d'Intellect, et la quantité suffisante de trésorerie et autres fonds propres d'Intellect) sont des énoncés prospectifs impliquant certains risques et incertitudes, et notamment, sans prétention d'exhaustivité : la possibilité qu'il existe un écart considérable entre les résultats ou performances réels et les résultats ou performances anticipés, la possibilité que les recherches futures se révèlent fructueuses, la possibilité qu'un produit en cours de développement obtienne l'autorisation de mise sur le marché aux États-Unis ou à l'étranger, ou la capacité d'Intellect à financer de tels efforts avec ou sans le concours de partenaires. Intellect décline toute obligation de mettre à jour lesdits énoncés. Les lecteurs sont invités à ne pas accorder une confiance indue à ces énoncés prospectifs, qui ne sont valables qu'à la date susmentionnée. En conséquence, tout énoncé prospectif doit être lu conjointement avec les risques et incertitudes supplémentaires détaillés dans les documents déposés par Intellect auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC, la Commission des opérations de bourse des États-Unis), y compris des facteurs évoqués sous la rubrique Facteurs de risque du Rapport annuel d'Intellect sur formulaire 10-KSBA (dossier no. 1-10615) déposé le 19 octobre 2007, ainsi que dans nos Rapports trimestriels sur formulaire 10-QSB pour le trimestre clos au 30 septembre 2007, déposé le 10 décembre 2007 (dossier no 1-10615), et pour le trimestre clos au 31 décembre 2007, déposé le 19 février 2007.

Site Web : http://www.intellectns.com

©2008 - PR Newswire - Touts droits réservés

Descripteur MESH : Brevets , Maladie , Neurosciences , Maladie d'Alzheimer , Méthodes , Anticorps , Amyloïde , Patients , Immunisation , Cerveau , Immunothérapie , Immunisation passive , Population , Évolution de la maladie , Essais , Cellules , Tissus , Santé , Sécurité , Risque , Résultat thérapeutique , Temps , Thérapeutique , Recherche , Protéines , Propriété , Programmes , Probabilité , Personnes , Métabolisme , Mémoire , Famille , Facteurs de risque , Dépenses de santé , Démence , Caractéristiques de la maladie

nuance

Industries pharmaceutiques et du matériel médical: Les +