Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Infections opportunistes

43 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Transfert adoptif de lymphocytes T CD4+ activés pour améliorer la résistance à VIH

Caducee.net, le 24 décembre 2001 : Des chercheurs américains ont transféré à des patients infectés par le VIH leurs propres lymphocytes T CD4+ (TCD4+) stimulés ex vivo afin d’accroître leurs défenses immunitaires contre le virus. Les TCD4+ activés ont induit une expansion du répertoire lymphocytaire périphérique ainsi qu’une diminution des cellules CD4+CCR5+. Leur résistance générale aux infections opportunistes a été augmentée. […].

Le schéma thérapeutique à comprimé unique « Quad » de Gilead pour le traitement du VIH maintient une suppression virale élevée pendant 48 semaines dans une étude de Phase II

Businesswire, le 16 septembre 2010 : Les données de 48 semaines de cette étude de Phase II (Étude 236-0104) étendent les résultats positifs de 24 semaines annoncés en février 2010 lors de la Conférence sur les rétrovirus et les infections opportunistes (CROI). Les taux d’innocuité, de tolérabilité et d’abandon étaient similaires entre les deux bras de l’étude, mais les événements indésirables du système nerveux central (SNC), y compris les rêves anormaux/cauchemars, les étourdissements et l’anxiété, étaient moins nombreux chez les patients recevant le Quad que chez ceux recevant l’Atripla. […].

Transmission du virus du SIDA par fellation

Caducee.net, le 04 février 2000 : Des travaux présentés lors de la 7° Conférence sur les Rétrovirus et les Infections Opportunistes à San Francisco indiquent que le virus du SIDA est transmissible par voie bucco-génitale. Selon ces travaux, la fellation serait à l’origine de 7,8 % des cas de transmission du HIV chez des homosexuels et bisexuels récemment infectés. […].

Une nouvelle stratégie pour lutter contre le VIH

Caducee.net, le 06 mars 2000 : De nouvelles molécules pour le traitement des personnes infectées par le VIH sont en cours de développement. Ces molécules doivent empêcher l'entrée du virus dans les cellules cibles. Ces nouveaux agents thérapeutiques pourraient constituer une alternative aux problèmes de résistances et d'effets secondaires rencontrés lors de l'utilisation des inhibiteurs de la protéase du VIH. Plusieurs équipes ont présenté leur travaux sur ces "inhibiteurs d'entrée" (entry inhibitors) lors de la 7° Conférence Annuelle sur les Rétrovirus et les Infections opportunistes à San Francisco. […].

VIH/SIDA : Un nouvel inhibiteur de protéase présenté à la 8° Conférence sur les Rétrovirus et les Infections Opportunistes

Caducee.net, le 06 février 2001 : Le BMS-232632 (BMS) est un nouvel inhibiteur de protéase efficace, relativement bien toléré et qui peut être administré en une seule dose quotidienne. Les résultats d'une étude de phase II ont été présenté à Chicago à l'occasion de la 8° Conférence sur les Rétrovirus et les Infections Opportunistes. […].

Nouvelles recommandations contre une infection opportuniste majeure : la cryptococcose

CNRS, le 06 février 2007 : La cryptococcose occupe le 2ème rang des infections opportunistes fatales chez les patients infectés par le virus du sida (VIH) et profondément immunodéprimés. Une étude prospective multicentrique, aujourd'hui publiée dans PLoS Medicine, a été menée en France par des chercheurs de l'Institut Pasteur et du CNRS chez des patients atteints par cette infection. Elle met en évidence un certain nombre de facteurs de sévérité de la maladie, comme le sexe du patient ou le sérotype infectant. Au vu des résultats, les auteurs proposent une modification dans la prise en charge thérapeutique des personnes souffrant de cryptococcose. […].

Améliorer la prise en charge globale des patients porteurs du VIH par une aide personnalisée

Caducee.net, le 17 octobre 2001 : Pour des patients infectés par le VIH, un soutien non médical permet d'éviter divers problèmes quotidiens, tout en facilitant la prise de traitements contre le VIH et les infections opportunistes. […].

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l'ADCETRIS® (brentuximab védotine) pour le traitement des patients adultes atteints d'un lymphome hodgkinien en phase IV CD30  non précédemment traité en combinaison avec de l'AVD

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l'ADCETRIS® (brentuximab védotine) pour le traitement des patients adultes atteints d'un lymphome hodgkinien en phase IV CD30 non précédemment traité en combinaison avec de l'AVD

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 15 décembre 2018 : « Pour un grand nombre de patients atteints d'un lymphome hodgkinien non précédemment traité, diagnostiqué en phase IV de la maladie, la progression se produira avec les traitements actuels, ce qui souligne un véritable besoin non satisfait dans cette population », déclare Anna Sureda, D.M., Ph.D., cheffe du service d'hématologie et du programme de greffe hématopoïétique de cellules souches, à l'Institut Català d'Oncologia - hôpital Duran i Reynals. « Dans l'étude clinique ECHELON-1, ADCETRIS en combinaison avec de l'AVD a réduit de 29 pour cent le risque de progression, de décès ou la nécessité d'un traitement anticancer ultérieur chez les patients atteints d'une maladie en phase IV en comparaison avec l'ABVD, une norme de soin actuelle. S'il est approuvé pour cette indication, ADCETRIS pourrait offrir une importante option thérapeutique novatrice pour les patients non précédemment traités atteints d'un lymphome hodgkinien en phase IV en Europe ». […].

Elan et Biogen Idec lancent le premier essai clinique de TYSABRI® en oncologie

Businesswire, le 05 septembre 2008 : « Nous sommes enthousiasmés de commencer le programme d'essai clinique en oncologie pour TYSABRI », déclare Wayne Saville, MD, directeur de la recherche médicale en oncologie chez Biogen Idec. « TYSABRI a un potentiel prometteur à l'égard du myélome multiple et d'un certain nombre d'autres cancers, en agissant comme anticorps bloquant anti-VLA4. Il constitue un ajout important à la solide gamme de médicaments en cours de mise au point par Biogen Idec. » […].

HUMIRA(R) d'Abbott reçoit un avis positif de l'EMEA pour le traitement du psoriasis en plaques modéré à sévère

PR Newswire, le 16 novembre 2007 : ABBOTT PARK, Illinois, November 17 /PRNewswire/ -- Le Comité des produits médicinaux à usage humain (CPMUH), le comité scientifique de l'Agence européenne du Médicament (EMEA), a accordé à Abbott (NYSE : ABT) un avis positif par lequel il recommande l'approbation d'HUMIRA(R) (adalimumab) pour le traitement du psoriasis en plaques d'intensité modérée à sévère. Le psoriasis constituera la cinquième indication pour laquelle HUMIRA est approuvé. […].

Vaccination ‘T4-indépendante’ par les cellules dendritiques : une alternative pour les immuno déprimés

Caducee.net, le 20 novembre 2001 : Des chercheurs américains auraient réussi à développer une protection contre Pneumocystis carinii chez la souris déficiente en lymphocytes T CD4+. L’approche a consisté à vacciner les souris avec des cellules dendritiques activées par les antigènes de Pneumocystis carinii et exprimant la molécule CD40 ligand qui leur permet d’induire une protection humorale contre le champignon sans avoir besoin des lymphocytes T CD4+. […].

HUMIRA(R) d'Abbott est autorisé dans l'Union Européenne pour le traitement du psoriasis en plaques modéré à sévère

PR Newswire, le 21 décembre 2007 : ABBOTT PARK, Illinois, December 21 /PRNewswire/ -- Abbott (NYSE: ABT) a obtenu de la Commission européenne l'autorisation de commercialisation pour l'utilisation d'HUMIRA(R)(adalimumab) en guise de traitement du psoriasis en plaques modéré à sévère. HUMIRA est le premier produit biologique totalement humain auto-injectable pour le traitement du psoriasis. Dans un essai clinique, plus de 80 % des patients sous HUMIRA ont présenté une amélioration de la peau d'au moins 75 %, tandis que dans un autre essai, près des trois quarts des patients ont obtenu une amélioration de 75 %. Dans les deux essais, près de la moitié des patients sous HUMIRA ont présenté une amélioration de la peau de 90 % après seulement 16 semaines de traitement. Le psoriasis est la cinquième indication d'HUMIRA dans l'Union Européenne. Une autorisation réglementaire d'HUMIRA pour le traitement du psoriasis est aussi examinée par la Food and Drug Administration des Etats-Unis. […].

SIMPONI® (Golimumab) reçoit l'approbation de la Commission européenne pour la réduction du taux de progression des lésions articulaires périphériques dans le traitement de la polyarthrite psoriasique évolutive

Businesswire, le 06 juin 2011 : « Cette récente approbation par la Commission européenne reconnaît la valeur de SIMPONI dans la réduction du taux de progression des lésions articulaires périphériques et reflète l'ensemble des effets thérapeutiques importants de cet inhibiteur du facteur de nécrose tumorale alpha (TNF-alpha) injecté une fois par mois pour le traitement de la polyarthrite psoriasique, » a déclaré Rupert Vessey, MRCP–DPhil, Senior Vice-président, directeur de la franchise, recherche en Immunologie et maladies respiratoires, chez Merck Research Labs. L'annonce marque une autre étape importante pour SIMPONI et pour les patients souffrant de polyarthrite psoriasique qui pourraient profiter de ce traitement. » […].

Les patients atteints de SEP traités par TYSABRI® restent en rémission pendant deux ans, selon les données publiées dans la revue The Lancet Neurology

Businesswire, le 09 février 2009 : L'analyse suggère également que l'efficacité de TYSABRI peut s'accroître à la longue. Les données indiquent que la proportion des patients atteints de SEP qui étaient en rémission dans le groupe TYSABRI était plus importante dans la deuxième année que dans la première année, tandis que le nombre de patients atteints de SEP placés dans une groupe placebo et en rémission restait environ le même la deuxième année. […].

VIH/SIDA : la co-infection par le virus de l'hépatite C multiplie le risque de progression vers le stade Sida

Caducee.net, le 22 février 2001 : Les patients porteurs du VIH ont plus de risques d'évoluer vers le stade Sida s'ils sont également co-infectés par le VHC, selon une étude américaine. Le risque de décès lié au Sida est également plus élevé. Ces données soulignent la nécessité d'une prise en charge efficace de l'infection par le VHC chez ces patients. […].

MEDLINE

MEDLINE

Dr LABREZE, le 14 octobre 2014 : MEDLINE (Medical Literature Analysis and Retrieval System Online) est une base de données bibliographiques, gérée par la bibliothèque nationale américaine (United States National Library of Medicine) qui couvre tous les domaines médicaux et bio médicaux de l'année 1966 à nos jours. Plus de 21 millions de références issues de plus 5 000 périodiques, principalement en langue anglaise sont disponibles en octobre 2014. […].

Un tableau sur les infections courantes de l'appareil reproducteur

FIH, le 01 janvier 2000 : Une description concise de onze infections courantes de l'appareil reproducteur, y compris les maladies sexuellement transmissibles d'origine bactérienne et virale. Les onze infections présentées sont le sida (VIH), la vaginose bactérienne, la candidose, le chancre mou, la Chlamydia, la blennorragie, l'herpès, le papillomavirus humain, l'hépatite à virus B, la syphilis et la trichomonase. Les considérations en matière de contraception sont aussi résumées. […].

Biogen Idec renforce sa position de leader en neurologie avec 38 présentations de données lors de la 62ème réunion annuelle de l’Académie Américaine de Neurologie

Businesswire, le 06 avril 2010 : « Je ne pense pas qu’il existe une société qui en fasse davantage pour les patients atteints de sclérose en plaques », a déclaré Alfred Sandrock, M.D., Ph.D., vice-président directeur général du service de recherche et de développement en neurologie chez Biogen Idec. « Nos principaux produits commercialisés, AVONEX et TYSABRI, plus notre solide pipeline, donnent de l’espoir aux patients qui sont confrontés aux conséquences potentiellement graves de cette maladie imprévisible. » […].

Les plus

123