Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Maladies neurodégénératives

179 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

La dynéine : un éléments commun à plusieurs maladies neurodégénératives ?

Caducee.net, le 27 juin 2005 : Une perturbation de la fonction de la dynéine pourrait être en cause dans plusieurs maladies neurodégénératives qui se présentent à l'âge adulte telles que la sclérose latérale amyotrophique, la maladie de Huntington, la maladie de Parkinson ou encore la maladie d'Alzheimer. […].

Pharnext : Des données de Phase 2 de PXT864 seront présentées au cours du 9ème Congrès dédié aux Essais Cliniques sur la Maladie d’Alzheimer (CTAD) à San Diego, Etats-Unis

Pharnext, le 01 décembre 2016 : Pharnext SA (Paris:ALPHA) (FR00111911287 - ALPHA), une société biopharmaceutique française qui développe un portefeuille avancé de produits dans le domaine des maladies neurodégénératives, annonce aujourd’hui que des données issues de l’étude clinique de Phase 2 de PXT864, PLEOMEDICAMENT® en développement dans la maladie d’Alzheimer, seront présentées lors du 9ème congrès dédié aux essais cliniques sur la maladie d’Alzheimer (CTAD : Clinical Trials on Alzheimer's Disease) qui se tiendra du 8 au 10 décembre 2016 à San Diego (Etats-Unis). […].

Skyhawk Therapeutics annonce un accord avec Genentech visant la découverte et la mise au point de modificateurs d'épissage de l'ARN à petites molécules pour l'oncologie et les maladies neurodégénératives

Skyhawk Therapeutics, le 16 juillet 2019 : Skyhawk fera appel à sa plateforme SkySTARTM pour mettre au point des médicaments candidats visant plusieurs cibles pour l'oncologie et les maladies neurodégénératives. En contrepartie, Skyhawk recevra un paiement à l'avance et pourrait gagner à terme plus de 2 milliards de dollars, y compris avec des frais de participation sélective et des paiements jalons en plus de royalties sur la vente de médicaments commercialisés. […].

AlzProtect : Réversion des symptômes Alzheimer dans un modèle animal pour le candidat médicament AZP2006.

AlzProtect : Réversion des symptômes Alzheimer dans un modèle animal pour le candidat médicament AZP2006.

AlzProtect, le 02 octobre 2017 : AlzProtect, société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement des maladies neurodégénératives, annonce que son candidat médicament AZP2006 a permis de rétablir complètement les capacités d’apprentissage de la mémoire dans un modèle de rongeur Alzheimer. […].

La position de la tête pendant le sommeil a un impact potentiel sur la maladie neurodégénérative

Advanced Brain Monitoring, Inc., le 20 février 2019 : « Nous avons comparé les schémas de sommeil à domicile, des patients atteints de troubles de la mémoire résultant de maladies neurodégénératives, à un groupe important de personnes âgées ayant une cognition normale », a déclaré Daniel J. Levendowski, premier auteur de l’étude et président d’Advanced Brain Monitoring. « Dormir plus de 2 heures en decubitus dorsal (allongé sur le dos et visage vers le haut) était un marqueur nocturne important qui caractérisait les personnes souffrant de troubles de la mémoire, après avoir pris en compte des facteurs tels que l’âge, le sexe, le ronflement, l’apnée obstructive du sommeil, et les mouvements nocturnes. » […].

Merck Serono et Domain Therapeutics annoncent un accord pour développer des médicaments dans la maladie de Parkinson

PR Newswire, le 17 janvier 2011 : GENÈVE, January 17, 2011 /PRNewswire/ -- Merck Serono, division de Merck KGaA (Darmstadt, Allemagne), a annoncé aujourd'hui la signature d'un accord exclusif de licence avec Domain Therapeutics (Strasbourg, France), pour le développement de modulateurs allostériques du récepteur mGluR4, destinés au traitement de la maladie de Parkinson et d'autres maladies neurodégénératives. […].

Merck Serono et l'Institut scientifique de San Raffaele s'allient pour mener des recherches sur les maladies neurodégénératives

PR Newswire, le 13 décembre 2010 : GENEVE, December 13, 2010 /PRNewswire/ -- Merck Serono, division du groupe Merck KGaA (Darmstadt, Allemagne) a annoncé aujourd'hui sa collaboration stratégique avec l'Institut de Neurologie Expérimentale (INSpe) et le Département de Neurologie de l'Institut Scientifique de San Raffaele (Milan, Italie) pour faire progresser différents projets de recherche clinique portant sur la sclérose en plaques et les maladies neurodégénératives. […].

#IA : Incepto lève 5,6 millions d’euros pour devenir un leader européen de l’intelligence artificielle appliquée à l’imagerie médicale

#IA : Incepto lève 5,6 millions d’euros pour devenir un leader européen de l’intelligence artificielle appliquée à l’imagerie médicale

INCEPTO, le 24 septembre 2019 : Grâce à de nouvelles solutions d’intelligence artificielle, la startup Incepto s’est lancée dans la bataille contre les cancers (sein, poumons…), les maladies neurodégénératives et cardiovasculaires avec une plateforme médicale inédite en Europe. Une révolution médicale qui va permettre des diagnostics et dépistages précoces, des traitements plus efficaces et de sauver des vies. Incepto vient lever lève 5,6 millions d’euros et réaffirme son ambition de devenir un leader européen de l’intelligence artificielle appliquée à l’imagerie médicale (radiographies, scanners, échographie, IRM). […].

Suppression de la toxicité de l’α-Synucléine par une protéine chaperonne dans la maladie de Parkinson

Caducee.net, le 21 décembre 2001 : Des chercheurs de l’université de Pennsylvanie (Philadelphie, EU) ont trouvé que des molécules chaperonnes bloquaient la dégénérescence des neurones dopaminergiques dans un modèle de la maladie de Parkinson provoqué chez la drosophile. D’autre part, les auteurs ont mis en évidence la présence de telles molécules dans les tissus cérébraux lésés de patients décédés de cette maladie et également dans d’autres maladies neurodégénératives. […].

Une protéine protectrice naturelle contre Alzheimer ?

Caducee.net, le 31 juillet 2003 : Certains troubles neurodégénératifs pourraient être évités grâce à une protéine naturelle, révèlent de nouveaux résultats expérimentaux. Dans la revue Nature, des chercheurs américains rapportent que l’inactivation du gène Pin1 chez des souris conduit à l’apparition de signes caractéristiques des maladies neurodégénératives. […].

Neuropathie Optique Héréditaire de Leber : GenSight Biologics lance une étude de phase III

GENSIGHT, le 01 mars 2016 : GenSight Biologics S.A. (GenSight), société biopharmaceutique dédiée à la découverte et au développement de thérapies géniques innovantes pour le traitement des maladies neurodégénératives de la rétine, et à l'avenir, du système nerveux central, annonce aujourd'hui le recrutement du premier patient dans RESCUE et REVERSE, deux études pivotales de Phase III de son principal candidat médicament GS010 dans le traitement de la Neuropathie Optique Héréditaire de Leber (NOHL). […].

HTLV : un rétrovirus humain bien enveloppé qui passe par la route du sucre

Inserm, CNRS, le 14 mai 2003 : Marc Sitbon, Jean-Luc Battini et Naomi Taylor, chercheurs à l’INSERM à l’Institut de génétique moléculaire de Montpellier (1) (CNRS - Université Montpellier 2) viennent d’identifier le récepteur HTLV (Human T cell leukemia virus). Le HTLV est un rétrovirus humain qui infecte des dizaines de millions de personnes dans le monde. Il entraîne chez 5% des personnes infectées une leucémie particulière à cellule T de l'adulte, ainsi que certaines formes de maladies neurodégénératives. Le récepteur identifié s’avère être le transporteur principal du glucose Glut-1 qui joue un rôle clé dans la survie des cellules cancéreuses. La découverte de ces chercheurs trouve ainsi des applications potentielles dans le dépistage et la lutte contre le cancer. Cette découverte, issue de leurs travaux sur l'organisation générale de la protéine d'enveloppe du HTLV (2) et sur l'identification de certaines propriétés du récepteur(3), est publiée dans la revue américaine Cell, vendredi 14 novembre 2003. […].

Les cellules de moelle osseuse : une nouvelle source de neurones ?

Caducee.net, le 04 décembre 2000 : Deux études, publiées dans le journal Science, montrent que des cellules de moelle osseuse transplantées chez des souris peuvent migrer dans le cerveau et présenter certaines caractéristiques des neurones. Cette source potentielle de neurones pourrait trouver des applications dans le traitement des maladies neurodégénératives ou des lésions du système nerveux central (SNC). […].

Paraplégie spasmodique familiale: un gène mis en cause

Caducee.net, le 29 octobre 2001 : Des chercheurs viennent de mettre en évidence un gène, SPG3A, impliqué dans une maladie héréditaire nerveuse rare affectant la marche des enfants, la paraplégie spasmodique familiale (PSF) ou syndrome de Strümpell-Lorrain. La protéine codée par SPG3A, une GTPase, nommée atlastine, est impliquée dans la maladie lorsqu’elle est mutée et son modèle prédictif structural laisse penser aux auteurs un jour comprendre les mécanismes des maladies neurodégénératives héréditaires. […].

Des agrégats protéiques à l’origine de maladies neurodégénératives

Caducee.net, le 28 juin 2002 : La formation de dépôts protéiques sous forme d’agrégats est une des caractéristiques des maladies neurodégénératives. Cependant, on de savait si ces dépôts étaient une cause ou une conséquence de la maladie. De nouveaux travaux tendent à démonter que l’agrégation de protéines spécifiques est un événement suffisant pour causer une maladie neurodégénérative. […].

Des Américains identifient des polymères capables d’éliminer les prions

Caducee.net, le 07 décembre 1999 : L’équipe du Prix Nobel Stanley Prusiner annonce avoir identifié que des polymères d’architecture ramifiée sont capables de rapidement éliminer le prion infectieux dans des cellules nerveuses chroniquement infectées en culture. Ces composés de structure dendritique et de masse molaire élevée pourraient s’avérer utiles dans le traitement des maladies neurodégénératives à prions. […].

Sclérose latérale amyotrophique et démence fronto-temporale : Une région du chromosome 9 mise en cause

Caducee.net, le 04 octobre 2000 : Certains patients peuvent présenter simultanément deux maladies neurodégénératives. En étudiant le profil génétique de familles de malades, des chercheurs et médecins américains ont pu montrer qu'une région du chromosome 9 (9q21-q22) était impliquée dans la présentation simultanée de la sclérose latérale amyotrophique (SLA) et de la démence fronto-temporale (DFT). […].

La minocycline ralentit la progression de la sclérose latérale amyotrophique (SLA)

Caducee.net, le 02 mai 2002 : Quelques études avaient déjà suggéré les propriétés neuroprotectrices de la minocycline, un antibiotique de la famille des tétracyclines, dans des modèles animaux de certaines maladies neurodégénératives comme la maladie de Parkinson et la Chorée de Huntington (voir dépêches du 27/11/2001 et du 29/06/2000). Cette recherche publiée dans Nature relate l’action préventive de la minocycline dans la survenue des symptômes de la SLA modélisée chez la souris, ainsi qu’une augmentation de la survie des animaux. […].

Les plus