nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Nourrisson

95 résultats triés par date
affichage des articles n° 19 à 37

Des précisions sur le risque de mort subite du nourrisson

Caducee.net, le 19 décembre 2005 : Le risque de complication de grossesse est plus élevé lorsqu’il y a un antécédent de mort subite du nourrisson, d’après une étude. Ces complications étant elles-mêmes des facteurs de risque pour la mort subite du nourrisson, elles pourraient expliquer plusieurs cas de mort subite du nourrisson dans une même famille, estiment les chercheurs. […].

Apport pronostique de l’imagerie par résonance magnétique (IRM) cérébrale chez les nourrissons rescapés d’un malaise grave inopiné

Caducee.net, le 29 février 2000 : Le score d’IRM pratiquée pendant les premières quarante-huit heures après un malaise grave inopiné du nourrisson (MGIN), considérée dans la littérature anglo-saxonne comme une « mort subite manquée » ou ‘Apparent Life Threatening Event’, est faussement rassurant, indiquent des radiologues belges dans la dernière livraison du Journal de Radiologie. A ce jour, ce n’est que la seconde étude qui rapporte l’aspect IRM d’un nourrisson victime d’un MGIN. […].

Une association entre l'infection à Helicobacter pylori et la mort subite du nourrisson

Caducee.net, le 24 octobre 2000 : Une étude rétrospective réalisée par des médecins anglais montre l'incidence élevée des infections à H. pylori dans les cas de mort subite du nourrisson. Cependant, le lien de causalité n'est pas établi. […].

Prise en charge en cas de mort inattendue du nourrisson

HAS, le 24 mai 2007 : La Haute Autorité de Santé publie des recommandations professionnelles portant sur la conduite à tenir en cas de mort inattendue du nourrisson afin de d'harmoniser la prise en charge et l'action des différents intervenants sur l'ensemble du territoire national . […].

Méningite à méningocoque B : simplification du schéma vaccinal pour Bexsero

Méningite à méningocoque B : simplification du schéma vaccinal pour Bexsero

GSK, le 04 juillet 2018 : Le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) annonce que son vaccin Bexsero contre la méningite B a reçu l’approbation de la Commission Européenne pour une simplification de son schéma vaccinal chez les nourrissons. Une primo-vaccination à l’âge de 3 et 5 mois et un rappel entre 12 et 15 mois sont, dès aujourd’hui, possibles. Avec une dose en moins chez le jeune nourrisson, la vaccination par de Bexsero est ainsi facilitée.   […].

Vaccination et mort subite du nourrisson

Caducee.net, le 06 avril 2001 : D’après une étude britannique parue dans le British Medical Journal, la vaccination primaire n’est pas liée à la mort soudaine inexpliquée du nourrisson, et elle peut même protéger l’enfant de celle-ci. […].

Fluor et prévention de la carie dentaire

Afssaps, le 06 janvier 2001 : L'intérêt de la prescription systématique en fluor dans la prévention de la carie dentaire chez le nourrisson et la femme enceinte fait l'objet de nombreux débats. En particulier, des recommandations en vigueur aux Etats-Unis et au Canada mettent en garde à l'égard du risque de fluorose dentaire et préconisent de ne débuter la supplémentation fluorée qu'à partir de l'âge de 6 mois. Il a été indiqué que le ministère belge de la santé envisageait de retirer du marché certains produits fluorés, les médicaments au fluor sur prescription médicale ne seraient pas visés. […].

Une mutation associée à la mort subite avec un syndrome du QT court

Caducee.net, le 15 décembre 2003 : Une équipe internationale a démontré que des mutations du gène KCNH2 étaient associées à des morts subites chez le nourrisson, l’enfant et le jeune adulte. […].

Les bébés savent compter!

Caducee.net, le 30 avril 2002 : Une nouvelle étude sur la capacité des nourrissons à distinguer les objets apporte des précisions intéressantes: les enfants de cinq mois étudiés peuvent discerner un ensemble d’objets selon leur nombre et pas seulement d’après leur forme, leur taille ou leur couleur. Cette découverte montre que le nourrisson peut percevoir la quantité d’objets dans un ensemble d’après des facteurs autres que qualitatifs. […].

#Covid19 : l’académie de médecine recommande la poursuite de l’allaitement en cas de forme pauci-symptomatique

#Covid19 : l’académie de médecine recommande la poursuite de l’allaitement en cas de forme pauci-symptomatique

Académie de Médecine, le 10 septembre 2020 : Outre ses avantages nutritionnels et immunitaires pour le nouveau-né et le nourrisson, l’allaitement maternel entretient et développe la relation mère enfant établie durant la grossesse [1]. En cas de Covid-19, les données scientifiques actuelles excluent le passage d’un virus viable et contaminant dans le lait maternel [2,3]. […].

Le dépistage massif ne réduit pas la mortalité liée au neuroblastome

Caducee.net, le 04 avril 2002 : Des auteurs canadiens rapportent dans le NEJM les résultats d'une campagne de dépistage systématique du neuroblastome chez le nourrisson. Mené pendant cinq ans, ce programme n'a pas réduit la mortalité par rapport à des cohortes qui n'en avaient pas bénéficié. […].

L'académie de médecine soutient l'extension de l'obligation vaccinale

L'académie de médecine soutient l'extension de l'obligation vaccinale

Académie de médecine, le 11 janvier 2017 : Une concertation citoyenne sur la vaccination a été mise en place par Madame la Ministre chargée de la Santé en 2016 pour restaurer la confiance dans la vaccination et pallier la menace d’une baisse de la couverture vaccinale en France. Le Comité d’orientation de la concertation, présidé par le Pr Alain Fischer et Madame Claude Rambaud, a rendu ses conclusions le 30 novembre 2016. Parmi les mesures proposées pour vacciner les enfants il a choisi « l’élargissement temporaire de l’obligation vaccinale à l’ensemble du calendrier vaccinal pour le nourrisson et les enfants avec une clause d’exemption». […].

Mort subite du nourrisson: la nicotine, un facteur de risque ?

Caducee.net, le 11 septembre 2002 : Des travaux réalisés par les équipes de Hugo Lagerkrantz (Stockholm, Karolinka Institute), Philippe Evrard (Hôpital Robert Debré, Paris) et Jean-Pierre Changeux (Institut Pasteur de Paris) sur la souris, montrent que la nicotine influe négativement sur les réflexes respiratoires qui protègent de l’hypoxie pendant le sommeil. La nicotine, en se fixant sur un certain type de récepteur, exacerberait cette réponse réflexe protectrice, conduisant à l’arrêt respiratoire, cause probable de la mort subite du nourrisson. […].

Alpha-fétoprotéine et mort subite du nourrisson

Caducee.net, le 08 septembre 2004 : De nouveaux résultats sur le syndrome de mort subite du nourrisson (MSN) laissent penser que le risque peut être influencé par les conditions du développement in utero et notamment le taux d’alpha-fétoprotéine. […].

Y aurait-il un gène du syndrome de mort subite du nourrisson?

Caducee.net, le 14 novembre 2001 : Une étude réalisée par des chercheurs de la Mayo Clinic à Rochester dans le Minnesota (EU) semble indiquer que chez 2% des enfants décédés du syndrome de la mort subite du nourrisson (SMSN), une mutation dans le gène SCN5A, un canal à sodium cardiaque, est présente. Elle serait responsable de l’apparition de substances arythmogènes chez certains enfants à risque. […].

Les risques des cosmétiques pour bébés

Caducee.net, le 15 décembre 2008 : L’Académie de médecine, après avoir constitué un groupe de travail ad hoc et pris l’avis d’experts, notamment au sein de l’AFSSAPS, précise que :- La question des risques des cosmétiques pour bébés se situe dans le contexte général de l’exposition de l’organisme humain aux milliers de composés chimiques présents dans l’environnement. Or, l’analyse des effets toxiques à long terme est difficile.- Il est vrai que la physiologie des nourrissons, en particulier des prématurés, leur est spécifique, que la fréquence des lésions cutanées et les modalités d’application des cosmétiques peuvent aboutir, après résorption cutanée, à des concentrations sanguines des divers ingrédients très supérieures à celles de l’adulte. Il faut insister sur l’absence de données sur la résorption percutanée chez le nourrisson et le jeune enfant, ainsi que sur l’absence de connaissances sur le métabolisme et l’excrétion des ingrédients contenus dans les crèmes chez les nourrissons.   - Des règles de précaution existent quant à l’utilisation des cosmétiques, sachant qu’on dénombre 8 À 15 ingrédients par produit. La cosmétovigilance est assurée par l’AFSSAPS. - La prescription et la recommandation de cosmétiques engagent la responsabilité médicale, alors qu’ils ne bénéficient pas des garanties de l’AMM. […].

Des besoins importants après la grossesse

FIH, le 01 janvier 2000 : Le fait d'associer la planification familiale aux autres services de santé pendant et après la grossesse peut contribuer à une meilleure santé reproductive. Un tableau intitulé Quand commencer une méthode après une grossesse est inclus. La formation : une étape essentielle donne des exemples de différents programmes de formation récemment effectués. […].

Le point sur l’épidémie de bronchiolite en France

, le 12 décembre 2004 : L’épidémie de bronchiolite est actuellement en phase ascendante. […].

nuance

Les plus