Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Oestrogènes

45 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Le récepteur β aux oestrogènes est essentiel au contrôle de la pression artérielle et de la fonction vasculaire

Caducee.net, le 18 janvier 2002 : On sait que les récepteurs aux oestrogènes (α et β) sont présents à la surface des cellules endothéliales et des cellules musculaires lisses des vaisseaux, sans vraiment connaître leurs rôles. Des chercheurs américains et suédois ont montré que chez la souris déficiente pour le récepteur β aux oestrogènes (ERβ), ceux-ci provoquent une vasoconstriction et les souris deviennent hypertendues avec l’âge. […].

Le côté masculin des oestrogènes mis à nu : vers une contraception masculine ?

Caducee.net, le 06 novembre 2001 : Une étude américaine publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America montre pour la première fois les mécanismes moléculaires provoqués par les oestrogènes dans l’appareil reproducteur mâle. Les œstrogènes réguleraient notamment un échangeur d’ions sodium très important qui participe à la bonne concentration spermatique dans les canaux efférents de l’épididyme. […].

Le traitement aux oestrogènes ne réduit pas le risque de récidive d’AVC chez la femme ménopausée

Caducee.net, le 25 octobre 2001 : Dans une étude qui paraît aujourd’hui dans la revue The New England Journal of Medicine, il semblerait que le traitement hormonal aux oestrogènes chez les femmes ménopausées ne réduit pas le risque d’AVC ou de décès après une première alerte ou après un accident cérébral de type ischémique. […].

Polymorphisme génétique du récepteur aux oestrogènes et susceptibilité féminine aux pathologies neurodégénératives

Caducee.net, le 15 novembre 2001 : Les femmes ayant un polymorphisme génétique non transmis du récepteur aux oestrogènes auraient, selon une équipe de recherche californienne, plus de risques de développer des pathologies cognitives ainsi que la maladie d’Alzheimer. […].

Traitement hormonal de la ménopause : le rôle du progestatif mis en évidence pour la première fois

INSERM, le 21 février 2007 : Après plusieurs années de débat sur le bénéfice des traitements hormonaux de la ménopause, la phase finale de l'étude française ESTHER (EStrogen and THromboEmbolism Risk Study) menée par Pierre-Yves Scarabin et son équipe de l'unité Inserm « Recherche en épidémiologie et biostatistique » sur plus de 1000 femmes ménopausées confirme l'innocuité des oestrogènes transdermiques et montre pour la première fois que le risque de thrombose veineuse (caillot dans un vaisseau sanguin) est également lié au type de progestatif utilisé. Ces nouveaux résultats publiés dans Circulation confirment ainsi que les THM (ou THS) ne sont pas tous égaux. Sachant que deux tiers des événements indésirables graves liés au THS sont d'origine cardiovasculaire, il faudra désormais prendre en compte le type de progestatif utilisé lors de toute prescription de traitement hormonal. […].

Le genistein du Soja et le cancer du sein hormono-dépendant

Caducee.net, le 05 novembre 2001 : Une étude américaine publiée dans le numéro de novembre de la revue Journal of Nutrition revient sur les effets des isoflavones du soja dans les risques de cancer du sein. William Helferich et ses collaborateurs montrent que des tumeurs de cancer du sein dépendantes des oestrogènes implantées dans des souris se développent proportionnellement aux quantités de genistein absorbées. […].

Agendia lance le TargetPrint(R) à l'intention des patients atteints du cancer du sein

PR Newswire, le 04 septembre 2008 : HUNTINGTON BEACH, Californie et AMSTERDAM, Pays-Bas, September 4 /PRNewswire/ -- Agendia, leader mondial dans le domaine des diagnostics moléculaires du cancer, a annoncé aujourd'hui le lancement de TargetPrint(R), un nouveau test de diagnostic permettant aux médecins de déterminer quantitativement les profils d'expression génétique du récepteur des oestrogènes (RE), du récepteur de la progestérone (RP) et du récepteur 2 du facteur de croissance épidermique humain (HER2) dans le cadre des biopsies de tumeurs du sein. La mesure précise de ces récepteurs est une question de première importance dans la planification du traitement des patients atteints de cancer du sein après la chirurgie et aide les médecins et les patients à prendre des décisions éclairées concernant le traitement. TargetPrint est exécuté au moyen de la nouvelle puce à haute densité (High Density Chip) d'Agendia, laquelle a obtenu le mois dernier (août 2008) l'autorisation de mise en marché de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis. […].

Le nombre de cellules cancéreuses circulantes indique le stade du cancer du sein

Caducee.net, le 09 avril 2003 : Selon une étude américaine présentée lors du congrès annuel de l’AACR, le simple dénombrement des cellules cancéreuses circulantes dans le sang de patientes atteintes d’un cancer du sein serait un facteur pronostic prédictif du degré d’agressivité du cancer, encore plus fiable que les localisations métastatiques ou bien la présence du récepteur aux oestrogènes sur les cellules cancéreuses. […].

Le raloxifène ne réduit pas les risques de récidive du cancer du sein chez la souris traitée au tamoxifène

Caducee.net, le 20 février 2002 : Selon une recherche américano-brésilienne publiée aujourd’hui dans le Journal of National Cancer Institute, l’administration chez les souris de raloxifène cinq années après une thérapie au tamoxifène, ne réduit pas les risques de récidive de cancer du sein, malgré ce que semblait montrer une étude réalisée précédemment. Le raloxifène semblerait même doubler les risques de cancer de l’endomètre. […].

Cancers du sein : lien entre la génétique et le pronostic clinique

Caducee.net, le 11 septembre 2001 : Les cancers du sein peuvent se classer jusqu’à présent selon différentes catégories : un groupe ‘basal epithelial group’, un groupe lié à la surexpression du gène ERBB2 et un autre dit ‘normal breast-like’ basé sur les variations de l’expression des gènes. […].

Les œstrogènes interviendraient dans l’obésité pour les deux sexes

Caducee.net, le 08 novembre 2000 : Les œstrogènes, même chez les hommes, peuvent peser comme élément de régulation de l’obésité, au même titre que d’autres facteurs de risque tel qu’un régime riche en graisse ou un manque d’exercice. C’est ce qui ressort d’une étude américaine effectuée chez la souris et publiée dans Proceedings of the National Academy of Sciences. […].

Pourquoi les os des femmes se brisent-ils plus facilement que leur coeur ?

Nutrinews, le 15 juillet 2002 : Si les femmes sont peut-être plus romantiques que les hommes, leur cœur est indiscutablement plus résistant. En revanche, leur squelette est plus vulnérable et la grande majorité des fractures liées à l'ostéoporose survient chez les femmes. Pourquoi ces spécificités féminines ? C'est ce qu'ont tenté d'expliquer les spécialistes réunis par le CERIN fin octobre à Paris lors du colloque européen "Femmes et Nutrition"*. […].

Cancers du sein. Et si leur pouvoir invasif était latent dès le début de leur développement

Caducee.net, le 08 avril 2008 : Pourquoi certains cancers sont-ils plus agressifs que les autres ? C'est la question à laquelle ont voulu répondre, à l'Institut Curie, des chercheurs de l'Inserm et des médecins, en étudiant le profil biologique d'une forme de cancer du sein. Résultats étonnants : l'agressivité tumorale semble déterminée dès les toutes premières cellules tumorales et la diversité biologique observée dans les cancers invasifs existe déjà dans les formes localisées. Ces résultats pourraient permettre de mieux définir des sous-populations de cancers localisés et adapter le traitement en fonction des risques associés. Mais avec ces travaux publiés dans Clinical Cancer Research du 1er avril, la question de l'origine de l'agressivité des cellules tumorales reste entière : si elle n'émane pas des modifications biologiques acquises dans le temps par les cellules tumorales, comment se déclenche la capacité invasive ? […].

La Commission Européenne approuve Esmya® pour le traitement préopératoire de fibromes utérins (myomes)

PR Newswire, le 05 mars 2012 : BUDAPEST, Hongrie, February 27, 2012 /PRNewswire/ -- Gedeon Richter Plc. (" Richter ") a annoncé aujourd'hui que la Commission Européenne (CE) avait approuvé la commercialisation d'Esmya(R), comprimés de 5mg, dans le cadre du traitement préopératoire des symptômes modérés à sévères desfibromes utérins. Cette décision fait suite à l'avis favorable du Comité des Médicaments à Usage Humain (CHMP) de l'Agence Européenne des Médicaments (EMA) du 16 décembre 2011 et concerne tous les pays membres de l'Union Européenne. […].

Attention aux soi disant bienfaits du soja

Caducee.net, le 18 octobre 2001 : Une étude palestinienne, s’appuyant sur des travaux récents effectués sur le rat, montrerait que l’action provoquée par certains composants du soja ou de ses dérivés industriels, se traduirait par une accélération de la puberté sur les rongeurs et aurait des conséquences sur le comportement. Ces effets seraient probablement identiques chez l’homme. […].

Cancer du sein : protection hormono-dépendante induite par la protéine p53

Caducee.net, le 16 octobre 2001 : Des chercheurs américains publient aujourd’hui dans la revue Proceedings of the National Academy of Science of the United States of America un ensemble de recherches conduisant à la conclusion que la protéine suppressive de tumeur p53 est le médiateur de la résistance à la carcinogenèse mammaire chez le rat et la souris induite par les hormones durant la grossesse. […].

L'agent anticancéreux BSI-201 apporte un bénéfice clinique chez 62% des patients atteintes d'un cancer du sein métastatique triple négatif et une survie prolongée

PR Newswire, le 03 juin 2009 : PARIS et BRISBANE, Californie, June 3 /PRNewswire/ -- Sanofi-aventis (EURONEXT: SAN et NYSE: SNY) et sa filiale intégralement détenue, BiPar Sciences, annoncent aujourd'hui les résultats d'une étude clinique randomisée de phase II portant sur un traitement par BSI-201, un inhibiteur de la poly ADP-ribose polymérase ou « PARP », en association avec de la gemcitabine et du carboplatine (GC), chez des patientes atteintes d'un cancer du sein métastatique triple négatif. Le BSI-201 est un nouvel agent thérapeutique qui inhibe PARP1, une enzyme intervenant dans la réparation de l'ADN. […].

Epidémiologie du cancer du sein

Dr Minier, le 15 mars 2000 : Dossier de caducee.net. Le cancer du sein est le plus fréquent des cancers chez la femme. Les facteurs de risque sont multiples. […].

123

Les plus