Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Phosphorylation

20 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Le facteur de transcription Foxo1 serait à l’origine de la résistance à l’insuline dans les cellules rénales

Caducee.net, le 07 novembre 2001 : Une étude publiée dans la revue The Journal of Clinical Investigation montre l’action de l’insuline sur le métabolisme glucidique de cellules rénales en culture. Le facteur transcriptionnel Foxo1, régulerait négativement la sortie du glucose sous l’action de l’insuline par un mécanisme de phosphorylation de la voie Glucose 6 phosphate. […].

Prix Nobel de médecine/physiologie 2000 : Arvid Carlsson, Paul Greengard et Eric Kandel récompensés

Caducee.net, le 09 octobre 2000 : Le prix Nobel de médecine 2000 a été conjointement décerné aujourd’hui à trois chercheurs pour leurs travaux sur la transmission synaptique lente, un des modes de la transmission du signal entre les cellules nerveuses. Ces travaux ont permis la mise au point de nouveaux médicaments. […].

illustration

Feu vert européen pour Verzenios® (abémaciclib) dans le traitement du cancer du sein localement avancé ou métastatique

Caducee.net, le 19 octobre 2018 : Eli Lilly a annoncé que la Commission Européenne a octroyé le 27 septembre 2018 une autorisation de mise sur le marché à Verzenios® (abémaciclib) dans le traitement des femmes ayant un cancer du sein localement avancé ou métastatique avec récepteurs hormonaux positifs (RH ), et récepteurs du facteur de croissance épidermique humain 2 négatifs (HER2-) en association avec un inhibiteur de l’aromatase (IA) ou avec le fulvestrant comme  hormonothérapie de première intention, ou chez les femmes ayant été traitées antérieurement par hormonothérapie. […].

Un récepteur au coeur du phénomène de la fibrose hépatique

Caducee.net, le 07 novembre 2001 : Une étude américaine publiée dans la revue The Journal of Clinical Investigation montre que le récepteur au collagène de type I, DDR2, est à l’origine de la fibrose hépatique qui se traduit par une accumulation de collagène interstitiel produit par les cellules hépatiques stellaires. DDR2 est soumis à une régulation positive en retour par le collagène dans ces cellules, ce qui explique l’accumulation d’amas fibreux dans le foie. […].

Une explication biochimique au syndrome de cachexie

Caducee.net, le 03 décembre 2001 : Une équipe de chercheurs du département des Veterans Affairs de l’université de Californie à San Diego (EU), vient de mettre en évidence de quelle manière l’amaigrissement important observé dans le syndrome de cachexie, est provoqué par le TNF-α, chez la souris. Les même évènements semblent se dérouler dans le foie de patients atteints de cancer. Cette découverte pourrait mener à l’élaboration de traitements pour palier aux pertes de poids importantes rencontrés dans de nombreuses affections comme le SIDA ou le cancer. […].

Cancer du sein : un coup de projecteur sur les effets des mutations BRCA2

Caducee.net, le 30 mars 2005 : De nouveaux résultats permettent de mieux expliquer comment, au niveau moléculaire, des mutations du gène BRCA2 peuvent perturber les mécanismes de réparation de l'ADN et donc promouvoir le risque de cancer. Ces données sont présentées dans une étude qui parait dans l'édition de Nature datée du 31 mars. […].

illustration

Cancer du sein HER2 : feu vert européen pour TUKYSA® (tucatinib) de Seagen

SEAGEN, le 16 février 2021 : Seagen International a annoncé aujourd’hui que la Commission européenne (CE) a accordé une autorisation de mise sur le marché pour TUKYSA® (tucatinib) en association avec le trastuzumab et la capécitabine pour le traitement de patients adultes atteints d’un cancer du sein métastatique ou localement avancé HER2 positif qui ont reçu au moins deux schémas de traitement anti-HER2 antérieurs. TUKYSA est un inhibiteur de tyrosine kinase (TKI) à faible poids moléculaire ciblant HER2, une protéine impliquée dans la croissance des cellules cancéreuses.1,2 […].

Les mutations de deux gènes dont les protéines interagissent pourraient expliquer près de 10% de tous les cancers du sein

Caducee.net, le 05 novembre 1999 : Une équipe américaine vient de réaliser une avancée importante dans le domaine de la génétique du cancer du sein en annonçant avoir identifié un gène dont le produit agit sur la protéine codée par le célèbre gène BRCA-1. Il s’agit en fait du gène ATM, impliqué dans la réparation de l’ADN et responsable lorsqu’il est muté de l’ataxie–télangiectasie. Les mutations des deux gènes ATM et BRCA-1 pourraient rendre compte de près de 10 % de l’ensemble des cancers du sein. […].

L'association de deux anticorps monoclonaux efficace dans le traitement du cancer du pancréas

INSERM, le 05 juin 2007 : Le cancer du pancréas est un cancer digestif rare, mais dont le pronostic est généralement très sombre, d'autant plus qu'il est hautement résistant aux thérapies habituelles. Au Centre de Recherche en Cancérologie de Montpellier (CRCM), l'équipe d'André Pèlegrin, Directeur de l'Unité Inserm 860 « Immunociblage et radiobiologie en oncologie », vient de démontrer l'efficacité de l'association d'anticorps monoclonaux dirigés contre des récepteurs membranaires dans le traitement des cancers du pancréas. Cette thérapie innovante permet d'inhiber la prolifération des tumeurs et d'induire une rémission complète. Ces anticorps monoclonaux sont actuellement utilisés dans le traitement de différents cancers. Ces résultats prometteurs devraient donc permettre de les associer rapidement dans le cadre d'une étude clinique sur des patients atteints de carcinome pancréatique. Ces travaux sont disponibles en ligne sur le site de la revue Clinical Cancer Research. […].

Les oligo-éléments

F.Campagne, le 01 janvier 2000 : Le point complet sur les oligo éléments […].

18Fluoro-désoxy-glucose (18FDG) et Tomographie par Emission de positons (TEP) : où en sommes-nous en France ?

Caducee.net, le 01 janvier 2000 : Interview (*) du Dr Roger-Paul LE NET Clinique Pasteur (Toulouse) […].

L’extrait de Ginkgo EGb 761® favorise la génération de nouvelles connexions neuronales dans le cerveau

Businesswire, le 11 juin 2010 : « Nos découvertes semblent indiquer que des connexions de cellules nerveuses renforcées constituent un facteur contribuant à l’effet bénéfique du EGb 761® sur les fonctions cognitives. Sur des modèles de la maladie d’Alzheimer, cet extrait peut stimuler la formation de nouvelles cellules nerveuses et de connexions cellulaires. Nos données semblent donc indiquer que cet extrait peut contribuer à améliorer le déclin cognitif chez les personnes âgées », a expliqué le Professeur Luo lors d’une conférence de presse à Amsterdam. […].

Le gène de la polykystose rénale autosomique récessive a été identifié

Caducee.net, le 04 février 2002 : Des chercheurs de la Mayo Clinic rapportent dans la revue Nature Genetics l'identification du gène responsable de la polykystose rénale autosomique récessive (ARPKD, autosomal polycystic kidney disease). Le gène coderait une nouvelle protéine, la fibrocystine, qui pourrait jouer une fonction de récepteur. […].

Alzheimer : chercher du coté de la testostérone ?

Caducee.net, le 23 janvier 2002 : La testostérone, seule ou en association avec le 17β-œstradiol, évite l'hyperphosphorylation des protéines tau. Ces protéines tau hyperphosphorylées sont les composants majeurs des enchevêtrements neurofibrillaires retrouvés dans la maladie d'Alzheimer. […].

Nerviano Medical Sciences invité par l'EORTC-NCI-AACR pour présenter les derniers progrès relatifs aux inhibiteurs des kinases Aurora

PR Newswire, le 23 octobre 2008 : NERVIANO, Italie, October 23 /PRNewswire/ -- Les inhibiteurs des kinases Aurora jouent un rôle essentiel dans la division cellulaire et sont associés à l'apparition et à la progression de nombreux types de tumeurs. Une conférence portant sur les inhibiteurs des kinases Aurora sera présentée aujourd'hui par le Dr Bernard Laffranchi à l'occasion du 20e Congrès de l'EORTC-NCI-AACR (Organisation européenne de recherche sur le traitement du cancer - National Cancer Institute - American Association for Cancer Research), intitulé « Molecular Targets and Cancer Therapeutics » (Les cibles moléculaires pour le traitement contre le cancer), du 21 au 24 octobre 2008 à Genève. Le Dr Laffranchi, directeur de la recherche clinique chez Nerviano Medical Sciences, la plus importante société autonome de recherche et de développement en matière de médicaments contre le cancer en Europe (http://www.nervianoms.com) a été invité pour donner une présentation sur les derniers progrès en matière d'inhibiteurs des kinases Aurora. Dans le cadre de cette présentation, le Dr Laffranchi fera un résumé complet des études cliniques réalisées à l'heure actuelle sur cette cible moléculaire, envers laquelle les spécialistes démontrent de plus en plus d'intérêt. […].

L’activité de la GSK-3β diminue l’hypertrophie cardiaque

Caducee.net, le 08 janvier 2002 : Une recherche américaine publiée dans les compte rendus de l’académie des sciences suggère que la mesure de l’activité de la Glycogen synthase kinase-3 β active (GSK-3β), semble, directement ou indirectement, être liée à un bénéfice clinique dans la lutte contre l’insuffisance et l’hypertrophie cardiaques. […].

Les bienfaits cardiovasculaires du vin rouge enfin expliqués?

Caducee.net, le 20 décembre 2001 : Le ‘French paradox’, ainsi appelé par les britanniques pour caractériser l’apparente protection cardiovasculaire conférée par le vin chez les français par rapport aux anglais, vient peut-être d’être expliqué par une équipe de recherche londonienne. Les chercheurs ont découvert que les polyphénols présents dans la peau du raisin, inhibaient la production de l’endothéline-1, un peptide à l’origine de la vasoconstriction. Consommé avec modération, le vin rouge, et non le blanc ou le rosé, aurait enfin dévoilé les origines de ses bienfaits cardioprotecteurs. […].

Les niveaux de COX-2 sont élevés chez les fumeurs

Caducee.net, le 15 janvier 2005 : La fumée de tabac favorise la production de COX-2, une protéine cellulaire liée au développement et à la progression du cancer, selon des résultats de recherche publiés dans l'édition du 15 janvier du journal Cancer Research. […].

Les plus

12