nuance

Prix Nobel de médecine/physiologie 2000 : Arvid Carlsson, Paul Greengard et Eric Kandel récompensés

Le prix Nobel de médecine 2000 a été conjointement décerné aujourd’hui à trois chercheurs pour leurs travaux sur la transmission synaptique lente, un des modes de la transmission du signal entre les cellules nerveuses. Ces travaux ont permis la mise au point de nouveaux médicaments.

Le Dr Arvid Carlsson de l’Institut de Pharmacologie de l’Université de Gotëborg a été récompensé pour ces travaux sur la dopamine, notamment sur son rôle de médiateur chimique et son importance dans le contrôle de la motricité. Ses recherches sur la maladie de Parkinson ont montré que cette affection était liée à un déficit en dopamine, ce qui permis la mise au point de la L-dopa dans le traitement de la maladie.

Basé au Laboratoire de Neuroscience Moléculaire et Cellulaire de l’Université Rockefeller (New York), Paul Greengard a découvert le mode d’action de la dopamine et d’autres médiateurs dans le système nerveux. Son travail sur la transduction du signal cellulaire a porté en particulier sur les processus de phosphorylation intracellulaires des protéines impliquées dans la transmission des signaux biologiques.

Le comité de la Fondation Nobel a également récompensé Eric Kandel (Center for Neurobiology and Behavior, Université de Columbia, New York) pour ses travaux sur les mécanismes à l’origine de la modulation de l’efficacité des synapses. Après avoir identifié les processus moléculaires à l’origine de cette modulation, il a également montré que les variations du fonctionnement des synapses étaient essentielles aux fonctions d’apprentissage et de mémoire. Ainsi, la phosphorylation des protéines dans les synapses occupe une place déterminante dans la mise en place d’une forme de mémoire à court terme. Ces recherches ont également montré que l’acquisition d’une mémoire à long terme demandait la synthèse de protéines particulières, qui permettent notamment une modification morphologique et fonctionnelle des structures synaptiques.

Source : The Nobel Foundation. www.nobel.se

Descripteur MESH : Médecine , Transmission synaptique , Cellules , Prix Nobel , Dopamine , Mémoire , Protéines , Synapses , Maladie , Maladie de Parkinson , New York , Phosphorylation , Pharmacologie , Travail , Transduction du signal , Système nerveux , Signaux , Rôle , Mémoire à long terme , Mémoire à court terme , Dopa

Recherche scientifique: Les +