nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Polyarthrite rhumatoïde

146 résultats triés par date
affichage des articles n° 37 à 55

GE Healthcare et M+W Group forment une alliance stratégique dans le domaine des vaccins, de l'insuline et des produits biopharmaceutiques

Businesswire, le 14 décembre 2011 : La demande mondiale de vaccins, d'insuline et d'autres produits biopharmaceutiques tels que les anticorps pour le traitement du cancer et de la polyarthrite rhumatoïde augmente de façon spectaculaire, tirée par le vieillissement global de la population, la progression de l'obésité et l'effort mondial pour endiguer les maladies que la vaccination permet d'éviter. De nombreux pays disposent d'infrastructures limitées pour la fabrication de ces produits, ce qui se traduit par des besoins médicaux considérables non satisfaits. Selon la Fédération internationale du diabète1, on dénombre 366 millions de personnes diabétiques en 2011, un chiffre qui devrait atteindre les 552 millions d'ici 2030. 80 % des personnes diabétiques vivent dans des pays à revenu faible ou moyen, où l'insuline peut être inabordable et difficile à trouver. Concernant la vaccination, la Fondation Bill-et-Melinda-Gates évalue à 21 % à l'échelle mondiale la part des enfants qui n'ont pas accès aux vaccins indispensables et à 2,4 millions par an le nombre d'enfants qui, en dépit de l'existence de vaccins efficaces, succombent à des maladies qui auraient pu être évitées 2. La construction d'infrastructures flexibles de production « locale pour les besoins locaux » aiderait à combler cet écart important en matière de santé. […].

Tandis que les gouvernements prennent des mesures pour préserver les taux d'emploi, une nouvelle étude européenne évalue les impacts socio-économiques du chômage

Businesswire, le 12 janvier 2009 : L'étude, nommée "Fit for Work" (apte à l'emploi), est dirigée par The Work Foundation, un organisme britannique à but non lucratif, spécialisé dans la recherche et les conseils. L'étude évaluera la fréquence et l'impact des troubles musculosquelettiques (TMS), tels que la polyarthrite rhumatoïde, les douleurs chroniques du bas du dos et les blessures des articulations, muscles et tendons. Elle examinera la manière dont ces maladies affectent la vie quotidienne des individus et le coût global qu'elles impliquent pour la société. […].

Biomonitor acquiert Neutekbio, société irlandaise dédiée au théranostic

PR Newswire, le 02 décembre 2008 : COPENHAGUE, December 2 /PRNewswire/ -- Biomonitor A/S a achevé l'acquisition de la société irlandaise Neutekbio Ltd. le 27 novembre 2008. Les technologies et produits de Neutekbio complètent parfaitement les offres actuelles de Biomonitor auprès des médecins et cliniques impliqués dans le traitement des patients atteints de la sclérose en plaques, de la polyarthrite rhumatoïde et de la maladie de Crohn dans le monde entier. Biomonitor poursuivra ses opérations en recherche et développement, ses services de fabrication en Irlande, ainsi que sa collaboration actuelle avec l'institut français de recherche, le CNRS de Paris. Le CNRS est une organisation de recherche phare en biologie cellulaire, virologie et médicaments. […].

Le médicament HUMIRA(R) (adalimumab) d'Abbott honoré du prestigieux Prix Galien de l'innovation dans le soin aux patients

PR Newswire, le 28 septembre 2007 : ABBOTT PARK, Illinois, September 28 /PRNewswire/ -- Abbott (NYSE : ABT), un leader dans le traitement des maladies auto-immunes, s'est vue décernée le Prix Galien 2007 du meilleur produit biotechnologique pour son médicament HUMIRA(R) (adalimumab), le premier anticorps entièrement humain jamais approuvé. HUMIRA est approuvé pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, du rhumatisme psoriasique, de la spondylarthrite ankylosante et de la maladie de Crohn modérés à sévères. Le Prix Galien, considéré comme l'équivalent d'un Prix Nobel et décerné par le Prix Galien USA, est l'un des honneurs les plus élevés dans le secteur pharmaceutique et biomédical. Il reconnaît l'excellence dans la recherche et l'innovation dans le secteur médical et scientifique. […].

Polyarthrite rhumatoïde : feu vert européen pour JYSELECA

Polyarthrite rhumatoïde : feu vert européen pour JYSELECA

GILEAD, le 28 septembre 2020 : Gilead Sciences, Inc. (Nasdaq : GILD) et Galapagos SA (Euronext & NASDAQ : GLPG) ont annoncé aujourd’hui que la Commission Européenne (CE) a accordé une Autorisation de mise sur le marché pour Jyseleca® (filgotinib 200 mg et 100 mg comprimés), un inhibiteur de JAK1 administré une fois par jour par voie orale pour le traitement des adultes atteints de Polyarthrite Rhumatoïde (PR) active modérée à sévère qui n’ont pas répondu de manière adéquate ou sont intolérants à un ou plusieurs traitements de fond antirhumatismaux (DMARDs). Jyseleca peut être utilisé en monothérapie ou en association avec le méthotrexate (MTX) 1. […].

Réévaluation et nouvelles conditions d'emploi des coxibs

AFSSAPS, le 1er juillet 2004., le 16 juin 2004 : Le célécoxib (Célébrex®) et le rofécoxib (Vioxx®) sont des anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS) de la classe des inhibiteurs sélectifs de la cyclo-oxygénase de type 2, appelés communément coxibs. Ces deux coxibs utilisables par voie orale ont obtenu, en France, une autorisation de mise sur le marché (AMM) pour le soulagement des symptômes dans le traitement de l'arthrose ou de la polyarthrite rhumatoïde. […].

La polyarthrite rhumatoïde

Christiane Perbet - Ludovic Baene, le 15 mars 2002 : La polyarthrite rhumatoïde (PR) est le plus fréquent des grands rhumatismes inflammatoires chroniques. Les manifestations inflammatoires sont polyarticulaires et touchent surtout les articulations des membres et des ceintures, ainsi que les vertèbres cervicales. Elle provoque des douleurs, raideurs et des déformations des articulations qui gênent et limitent les mouvements, entrainant une invalidité sévère dans les cas les plus graves. La polyarthrite rhumatoïde est une inflammation de la membrane synoviale, qui tapisse les cartilages articulaires : elle devient plus épaisse, prolifère et forme le "pannus synovial". Celui-ci est agressif et entraîne une destruction progressive du cartilage et de l'os des articulations. […].

Un essai de thérapie génique dans la polyarthrite rhumatoïde

Caducee.net, le 12 février 2002 : Des chercheurs américains décrivent dans la revue Human Gene Therapy un essai de thérapie génique sur le traitement de l'inflammation articulaire dans la polyarthrite rhumatoïde. Basée sur la production d'interleukine 13, cette approche a donné de bons résultats chez le rat. […].

Base génétique faible pour la polyarthrite rhumatoïde

Caducee.net, le 01 février 2002 : Selon une nouvelle étude concernant l’influence génétique de la polyarthrite rhumatoïde (PA) effectuée parmi une vaste cohorte danoise de jumeaux, le lien génétique de la maladie reste très faible avec même une incidence de la PA plus élevée parmi les dizygotes que parmi les monozygotes. […].

Polykystose rénale autosomique dominante : sur la piste du TNF-alpha

Caducee.net, le 24 juin 2008 : Le TNF-alpha participe à une voie de signalisation qui favorise la polykystose rénale autosomique dominante, montre une nouvelle étude. L’emploi d’étanercept, un anti-TNF-alpha utilisé dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, permet au contraire d’éviter la formation de ces kystes au niveau des reins. […].

Genmab et GlaxoSmithKline lancent un programme d'études de phase III de l'ofatumumab dans la polyarthrite rhumatoïde

PR Newswire, le 20 novembre 2007 : COPENHAGUE, Danemark, November 20 /PRNewswire/ -- Genmab A/S (OMX : GEN) et GlaxoSmithKline (LSE et NYSE : GSK) ont annoncé ce jour le lancement de leur programme d'études de phase III visant à évaluer l'ofatumumab dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde (PR). Ce programme débutera avec deux études (GEN410/OFA110635 et GEN411/OFA110634) qui seront réalisées en dehors des États-Unis, au sein de deux populations de patients distinctes. L'une de ces études sera réalisée chez des patients ayant présenté une réponse inadéquate au traitement par le méthotrexate, l'autre chez des patients ayant présenté une réponse inadéquate au traitement par un inhibiteur du facteur de nécrose tumorale alpha (agent anti-TNF). D'autres études dans le cadre de ce programme sont prévues pour 2008. […].

Les inhibiteurs de la COX-2 : un coût toujours élevé

Caducee.net, le 27 mai 2003 : Des auteurs américains ont cherché à mesurer le rapport coût/efficacité des inhibiteurs de la cyclooxygénase 2 (COX-2). Malgré les avantages de ces molécules par rapport aux AINS non sélectifs, le coût des traitements est élevé pour la prise en charge de l’arthrose ou de la polyarthrite rhumatoïde. […].

Aux Etats-Unis, les maladies avec une composante auto-immune font partie du top 10 des maladies mortelles chez la femme

Caducee.net, le 08 septembre 2000 : Une étude publiée dans le dernier numéro de la revue American Journal of Public Health indiquent que les maladies associant un trouble autoimmun, comme la polyarthrite rhumatoïde, la sclérose en plaques et le diabète de type I, sont des causes majeures de décès parmi la population féminine américaine ayant moins de 65 ans. […].

Une protéine de fusion pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde

Caducee.net, le 13 novembre 2003 : Un nouvel agent thérapeutique nommée CTLA4Ig a donné des résultats encourageants dans la prise en charge de la polyarthrite rhumatoïde, indique une étude publiée dans le NEJM. […].

Polyarthrite rhumatoïde juvénile : un traitement par étanercept permet d’obtenir une amélioration clinique significative

Caducee.net, le 16 mars 2000 : Protéine de fusion obtenue par génie génétique (Enbrel, Immunex), l’étanercept permet d’obtenir une amélioration significative chez des patients présentant une polyarthrite rhumatoïde juvénile polyarticulaire active, qui ne toléraient pas le méthotrexate ou qui présentaient une réponse insuffisante. C’est la conclusion d’une étude multicentrique, randomisée, double aveugle, publiée dans le New England Journal of Medicine, réalisée par le Dr Daniel Lowell et ses collaborateurs du Children’s Hospital Medical Center de Cincinnati (Ohio, USA) sous l’égide du Pediatric Rheumatology Collaborative Study Group. […].

Roche et Biogen Idec annoncent leur décision d'arrêter le programme de développement clinique de l'ocrelizumab chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde

Businesswire, le 19 mai 2010 : À la suite d'une analyse détaillée des résultats sur l'efficacité et la sécurité du programme sur la PR, les deux sociétés ont conclu que le profil global des avantages par rapport aux risques de l'ocrelizumab n'était pas favorable pour la PR si l'on tient compte des options de traitement actuellement disponibles. […].

Merck Serono et ZymoGenetics restructurent leur partenariat

PR Newswire, le 03 septembre 2008 : GENÈVE, Suisse, September 3 /PRNewswire/ -- Merck Serono - une division du groupe Merck KGaA, Darmstadt, Allemagne - et ZymoGenetics, Inc. (NASDAQ: ZGEN) ont annoncé aujourd'hui une restructuration de leur partenariat. […].

Centocor et Schering-Plough modifient l'accord concernant REMICADE et Golimumab

PR Newswire, le 21 décembre 2007 : HORSHAM, Pennsylvanie et KENILWORTH, New Jersey, December 22 /PRNewswire/ -- Centocor, Inc. et Schering-Plough Corporation (NYSE : SGP) ont annoncé aujourd'hui la modification de l'accord de distribution de 1998 concernant la mise au point, la commercialisation et la distribution de REMICADE(R) (infliximab), un traitement par anti-TNF (anti-tumor necrosis factor) alpha contre les affections inflammatoires chroniques, et golimumab, la nouvelle génération de traitement par anti-TNF alpha humain de Centocor qui est actuellement soumise à des essais cliniques de phase 3. En vigueur dès l'approbation de golimumab par une entité de régulation de l'UE, l'accord modifié prolongera la durée des droits exclusifs de commercialisation de REMICADE détenus par Schering-Plough sur ses territoires de commercialisation actuels à l'extérieur des États-Unis au-delà de 2014 afin de concorder avec la durée actuelle de ses droits exclusifs de commercialisation du produit golimumab. Après la première vente commerciale de golimumab, les droits de commercialisation de Schering-Plough en ce qui a trait aux deux produits seront prolongés de 15 ans. […].

nuance

Les plus