nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Programmes de vaccination

23 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Crucell annonce une nouvelle subvention de 110 millions $ pour le vaccin pédiatrique Quinvaxem(R) de l'UNICEF dans le but d'appuyer les programmes de vaccination dans les pays en développement

PR Newswire, le 07 mai 2010 : LEYDE, Pays-Bas, May 7, 2010 /PRNewswire/ -- La société néerlandaise biopharmaceutique Crucell N.V. (NYSE Euronext, NASDAQ : CRXL; Swiss Exchange : CRX) a annoncé aujourd'hui la subvention de l'UNICEF d'une somme de 110 millions $ supplémentaire pour la distribution de son vaccin pédiatrique Quinvaxem(R) dans les pays en développement. La vaccination pédiatrique joue un rôle important dans le cadre de la satisfaction des objectifs du Millénaire pour le développement fixés par les Nations-Unies, plus spécialement celui qui consiste à réduire de deux tiers le taux de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans, entre 1990 et 2015. « Nous sommes fiers d'être en mesure de livrer une quantité significative de commandes de vaccins supplémentaires dans un court délai », a expliqué M. Ronald Brus, président-directeur général de Crucell. « La capacité et la fiabilité des systèmes de fabrication et de logistique de Crucell nous permet de livrer des vaccins sécuritaires et haut de gamme pour protéger les enfants contre les maladies constituant un danger de mort dans les pays en développement. En tant qu'associé responsable et fiable, nous continuons ainsi à contribuer au succès de l'Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination (Alliance GAVI) en accélérant l'accès à ces vaccins à travers le monde. » […].

Grippe : faut-il vacciner les plus jeunes ?

Caducee.net, le 27 février 2005 : Au Canada et aux Etats-Unis, des programmes de vaccination antigrippale des enfants ont débuté mais les preuves de leur efficacité ne sont pas évidentes, conclut une étude parue dans le Lancet. […].

Un traitement antipaludique pourrait prévenir la declaration de 6 millions de cas de paludisme chez les enfants en bas âge

PR Newswire, le 16 septembre 2009 : BARCELONE, September 17 /PRNewswire/ -- Un tiers (30 %) des cas de paludisme peuvent être évités chez les nourrissons africains à l'aide d'un outil, simple, abordable et sûr appelé Traitement préventif intermittent du paludisme chez les nourrissons (TPI). Basé sur l'action du sulphadoxine-pyrimethamine (SP), ce traitement peut être mis en place parallèlement aux programmes de vaccination des enfants existants(i). Les résultats d'une méta-analyse portant sur six essais cliniques réalisés en Afrique pour ce traitement antipaludique que l'Organisation mondiale de la Santé recommande d'ores et déjà sont publiés aujourd'hui sur le site Internet de la revue médicale The Lancet. Des chercheurs affirment que l'extension de l'IPTi-SP à d'autres pays africains permettrait d'éviter 6 millions de cas de paludisme par an chez les personnes les plus vulnérables à la maladie.(ii,iii) […].

Vaccin contre la fièvre jaune : un profil de sécurité à mettre à jour

Caducee.net, le 13 juillet 2001 : Le vaccin contre la fièvre est un des vaccins les plus efficaces, avec peu d'effets secondaires ou de réactions indésirables. Trois publications dans le Lancet décrivent sept cas de réactions graves suite à cette vaccination. Six ont conduit au décès. Bien que ces informations doivent amener à une réévaluation du profil de sécurité de ce vaccin, elles ne remettent pas en question la poursuite des programmes de vaccination contre la fièvre jaune. […].

Vaccination contre la variole : une large étude menée sur l’armée américaine

Caducee.net, le 25 juin 2003 : Malgré des doutes sur la sécurité de vastes programmes de vaccination contre la variole, une nouvelle étude de l’armée américaine suggère que de telles campagnes de vaccination peuvent être menées avec relativement peu d’effets secondaires. […].

L'OMS recommande vivement une meilleure couverture vaccinale

OMS, le 26 septembre 2002 : La grippe est parfois une maladie mortelle et pour lutter contre ses formes qui évoluent constamment, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a réuni cette semaine un groupe d'experts chargé de déterminer la composition du vaccin antigrippal de l'an prochain pour l'hémisphère Sud. Hier, à la clôture de la réunion, l'OMS a vivement incité les pays du monde entier à renforcer leurs programmes de vaccination pour protéger les personnes particulièrement exposées à cette grave maladie. […].

Le point sur la rage en France aujourd’hui

Caducee.net, le 19 septembre 2000 : La diminution du risque rabique en France résulte de la conjonction d’efforts multiples, selon des médecins internistes de Reims et de Tours qui dressent l’état des lieux de la rage en France: poursuite des programmes de vaccination orale des enfants des renards dans notre pays et dans les pays limitrophes, maintien d’une surveillance épidémiologique efficace, contrôles sanitaires aux frontières, interdiction d’importation de chiroptères exotiques. […].

L'Agence de Médecine Préventive reçoit de la Fondation Bill & Melinda Gates une subvention de 10 millions de dollars pour la mise en place de Comités nationaux des vaccinations en Afrique et en Asie

PR Newswire, le 31 juillet 2008 : PARIS, July 31 /PRNewswire/ -- La fondation Bill & Melinda Gates vient d'attribuer à l'Agence de Médecine Préventive (AMP) une subvention de 10 millions de dollars (près de 6,5 millions d'euros) pour contribuer à la mise en place de Comités nationaux des vaccinations en Afrique et en Asie. Ces comités aideront les autorités sanitaires des pays éligibles au soutien de GAVI(1) à introduire des nouveaux vaccins et à mettre en oeuvre des stratégies et des programmes de vaccination adaptés à leurs besoins. L'AMP va développer ce projet en partenariat avec l'International Vaccine Institute (Institut International du Vaccin) (IVI à Séoul) et en collaboration avec l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et ses bureaux régionaux et nationaux. […].

L'Agence de Médecine Préventive reçoit de la Fondation Bill & Melinda Gates une subvention de 10 millions de dollars pour la mise en place de Comités nationaux des vaccinations en Afrique et en Asie

PR Newswire, le 31 juillet 2008 : PARIS, July 31 /PRNewswire/ -- La fondation Bill & Melinda Gates vient d'attribuer à l'Agence de Médecine Préventive (AMP) une subvention de 10 millions de dollars (près de 6,5 millions d'euros) pour contribuer à la mise en place de Comités nationaux des vaccinations en Afrique et en Asie. Ces comités aideront les autorités sanitaires des pays éligibles au soutien de GAVI(1) à introduire des nouveaux vaccins et à mettre en oeuvre des stratégies et des programmes de vaccination adaptés à leurs besoins. L'AMP va développer ce projet en partenariat avec l'International Vaccine Institute (Institut International du Vaccin) (IVI à Séoul) et en collaboration avec l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et ses bureaux régionaux et nationaux. […].

Une diminution marquée des cas de varicelle avec l'arrivée du vaccin aux USA

Caducee.net, le 07 février 2002 : Les cas de varicelle ont fortement décliné aux Etats Unis dans les zones couvertes par le vaccin. Entre 1995 et 2000, les cas de varicelle ont diminué d'au moins 70 % dans des régions de Californie, du Texas et de Pennsylvanie. […].

Johnson & Johnson entreprend un essai clinique pivot de phase 3 du vaccin-candidat contre la COVID-19 de Janssen à l'échelle mondiale

Johnson & Johnson entreprend un essai clinique pivot de phase 3 du vaccin-candidat contre la COVID-19 de Janssen à l'échelle mondiale

PRNEWSWIRE, le 24 septembre 2020 : NEW BRUNSWICK, New Jersey, 24 septembre 2020 /PRNewswire/ -- Johnson & Johnson (NYSE: JNJ) (la Société) a annoncé aujourd'hui le lancement de l'essai pivot de phase 3 à grande échelle (ENSEMBLE), dans plusieurs pays, de son vaccin candidat contre la COVID-19, JNJ-78436735, mis au point par les sociétés pharmaceutiques de Janssen. […].

Papillomavirus humains (HPV) : la HAS recommande l’extension de la vaccination aux garçons

Papillomavirus humains (HPV) : la HAS recommande l’extension de la vaccination aux garçons

Caducee.net, le 17 décembre 2019 : Dans le cadre de la stratégie de prévention des cancers liés au papillomavirus humain (HPV) chez les garçons, la ministre de la Santé a demandé à la Haute Autorité de santé (HAS) d’évaluer la place des vaccins et de faire des recommandations. Au terme de son évaluation, la HAS propose l’extension de la vaccination contre les papillomavirus chez les garçons dans le calendrier vaccinal français. […].

Méningite à méningocoque B : simplification du schéma vaccinal pour Bexsero

Méningite à méningocoque B : simplification du schéma vaccinal pour Bexsero

GSK, le 04 juillet 2018 : Le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) annonce que son vaccin Bexsero contre la méningite B a reçu l’approbation de la Commission Européenne pour une simplification de son schéma vaccinal chez les nourrissons. Une primo-vaccination à l’âge de 3 et 5 mois et un rappel entre 12 et 15 mois sont, dès aujourd’hui, possibles. Avec une dose en moins chez le jeune nourrisson, la vaccination par de Bexsero est ainsi facilitée.   […].

Comment aider le public à diminuer le risque de cancer cutané et de cataracte : Guide pratique sur l'indice du rayonnement UV total

OMS,, le 23 juillet 2002 : La surexposition aux rayons solaires ultraviolets (UV) est à l’origine de deux grands problèmes de santé publique : les cancers cutanés et la cataracte. […].

Un vaccin nasal contre la coqueluche efficace chez les bébés

INSERM, le 30 juillet 2006 : Loin d'être une maladie disparue, la coqueluche est en recrudescence, y compris dans les pays tels que la France ayant mis en place un programme de vaccination généralisée. Cette pathologie respiratoire très contagieuse est la cause d'environ 300 000 décès chaque année, particulièrement chez les nourrissons trop jeunes pour être totalement immunisés par les vaccins actuels. Des chercheurs de l'Inserm à l'Institut Pasteur de Lille viennent de démontrer, sur un modèle animal de coqueluche, l'efficacité d'un nouveau candidat-vaccin, administrable en une seule dose par voie nasale et peu coûteux à fabriquer.  […].

La Région européenne de l’OMS exempte de poliomyélite depuis cinq ans

OMS, le 19 juin 2007 : Le 21 juin prochain marque un cinquième anniversaire:cela fera en effet cinq ans que l'ensemble des 53 états membres de la Région européenne de l'OMS sont exempts de poliomyélite, une maladie qui, jadis, terrifiait les parents, et tuait et laissait handicapés des milliers d'enfants. Cette communication a été faite la semaine passée lors de la réunion annuelle de la commission chargée de la surveillance de la poliomyélite dans la Région. […].

Le parasite du paludisme est plus varié qu’on ne le pensait

Caducee.net, le 18 juillet 2002 : Deux articles publiés aujourd’hui dans la revue scientifique Nature soulignent la diversité génétique de Plasmodium falciparum, le parasite responsable du paludisme. Ils montrent aussi que la résistance à un antipaludéen, la chloroquine, se répand à une vitesse élevée. […].

La rougeole a presque disparu de plusieurs pays du Sud de l'Afrique

Caducee.net, le 03 mai 2002 : Les résultats d'une étude internationale montrent qu'il est possible de réduire de façon drastique les cas de rougeole en quelques années grâce à un programme de vaccination et de suivi adéquat. […].

nuance

Les plus

12