nuance

L'Agence de Médecine Préventive reçoit de la Fondation Bill & Melinda Gates une subvention de 10 millions de dollars pour la mise en place de Comités nationaux des vaccinations en Afrique et en Asie

PARIS, July 31 /PRNewswire/ -- La fondation Bill & Melinda Gates vient d'attribuer à l'Agence de Médecine Préventive (AMP) une subvention de 10 millions de dollars (près de 6,5 millions d'euros) pour contribuer à la mise en place de Comités nationaux des vaccinations en Afrique et en Asie. Ces comités aideront les autorités sanitaires des pays éligibles au soutien de GAVI(1) à introduire des nouveaux vaccins et à mettre en oeuvre des stratégies et des programmes de vaccination adaptés à leurs besoins. L'AMP va développer ce projet en partenariat avec l'International Vaccine Institute (Institut International du Vaccin) (IVI à Séoul) et en collaboration avec l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et ses bureaux régionaux et nationaux.

Les pays développés se sont dotés de comités techniques des vaccinations dont la mission est de formuler des recommandations aux gouvernements en matière de politique vaccinale. En l'absence de tels comités d'experts, la plupart des pays pauvres se réfèrent aux recommandations des organisations internationales et n'établissent pas eux-mêmes leurs propres recommandations nationales.

«Avec l'arrivée des nouveaux vaccins contre la méningite, la pneumonie, les gastroentérites, le cancer du col de l'utérus et diverses formes d'encéphalites virales, il devient particulièrement nécessaire de disposer de compétences nationales en matière de vaccinations» commente Philippe Stoeckel, Président de l'AMP. D'autant plus que d'autres nouveaux vaccins (contre le paludisme, le VIH, et d'autres maladies encore) sont en cours de développement ; certains pourraient être disponibles dans les prochaines années. Chaque pays devra faire ses propres choix, selon sa propre situation, ce qui exige une forte implication au niveau national. Ces nouveaux vaccins vont pouvoir protéger contre certaines des maladies les plus meurtrières, mais leur coût risque d'être élevé et leur utilisation pourrait nécessiter une réorganisation des programmes de vaccination. Il sera nécessaire de faire des choix pour l'allocation de ressources limitées : le financement de ces vaccins étant en compétition avec d'autres priorités sanitaires. L'Alliance et le Fonds GAVI ont fait un travail considérable pour renforcer les programmes de vaccination et introduire les nouveaux vaccins dans les pays en développement. Mais pour que ces progrès soient durables, il est important que les pays conçoivent leurs propres stratégies de vaccination en fonction de leurs besoins spécifiques. Pour cela, l'expertise de comités nationaux des vaccinations devrait jouer un rôle crucial.

Cette subvention sur sept ans accordée à l'AMP pour « soutenir la mise en place de processus nationaux visant à favoriser l'utilisation des données scientifiques pour la prise de décisions dans le domaine des vaccins et de la santé » sera donc consacrée à la mise en place de Comités techniques nationaux des vaccinations.

L'AMP gérera l'intégralité de la subvention et assurera la responsabilité de l'exécution du programme en Afrique ; IVI sera responsable de la mise en oeuvre du programme en Asie.

L'AMP et IVI vont : fournir une assistance technique et guider les comités nouvellement établis, développer et adapter les outils dont ils auront besoin (par exemple des protocoles standard de prise de décision adaptés à chaque pays, des formations à distance et sur site, et un site web interactif), contribuer à assurer leur pérennité et partager leur expérience dans le développement et la distribution des produits et des ressources qui permettront d'aider également d'autres pays à développer leurs propres Comités nationaux.

Les pays ciblés seront sélectionnés parmi ceux qui répondent aux critères d'éligibilité au soutien de l'Alliance GAVI. Parmi les critères de sélection figurent l'évaluation des ressources existantes, la mobilisation et la volonté politique.

A propos de l'AMP

L'Agence de Médecine Préventive (AMP) est un organisme à but non lucratif, situé à Paris à l'Institut Pasteur, avec des bureaux au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d'Ivoire et au Sénégal. Elle a pour mission de promouvoir la médecine préventive par des moyens d'action appropriés dans le domaine de la vaccinologie et des maladies transmissibles. A cette fin, l'AMP développe des actions d'expertise, de recherche appliquée sur les vaccins, de formation en épidémiologie et gestion des programmes de santé publique. L'AMP assure également l'organisation de réunions scientifiques et techniques ainsi que la diffusion de connaissances sur des thèmes touchant à la santé et à la vaccinologie.

Pour plus d'information, consulter le site : http://www.aamp.org

A propos d'IVI

L'International Vaccine Institute (Institut International du Vaccin (IVI)) est le seul organisme international à se consacrer exclusivement au développement et à l'introduction de nouveaux vaccins plus efficaces, destinés aux plus pauvres, et tout particulièrement aux enfants des pays en développement. Créé à l'initiative du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), IVI est situé à Séoul (Corée du Sud), et mène des recherches en Asie, en Afrique et en Amérique latine sur des vaccins contre les maladies diarrhéiques, la méningite bactérienne, la pneumonie, l'encéphalite japonaise et la dengue.

Pour plus d'information, consulter le site http://www.ivi.int.

---------------------------------

(1) Lancée en 2000, l'Alliance GAVI (Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination) est une initiative mondiale fondée sur le partenariat public-privé, dont l'objectif est d'accroître l'accès aux vaccins de l'enfance dans les pays les plus pauvres, en apportant un soutien aux gouvernements nationaux par le Fonds GAVI. Les pays éligibles à GAVI sont parmi les plus pauvres de la planète, le critère principal d'éligibilité de ces pays aux financements de GAVI est déterminé par un produit intérieur brut (PIB) par habitant inférieur à 1000$ (2003) (72 pays sont actuellement éligibles).

©2008 - PR Newswire - Touts droits réservés

Descripteur MESH : Afrique , Médecine préventive , Médecine , AMP , Vaccins , Santé , Programmes , Vaccination , Asie , Vaccine , Expertise , Méningite , Programmes de vaccination , Politique , Utérus , Travail , Sénégal , Santé publique , Paludisme , Rôle , Risque , Recherche , VIH Virus de l'Immunodéficience Humaine , Pays développés , Paris , Méningite bactérienne , Maladies transmissibles , Épidémiologie , Encéphalite japonaise , Encéphalite , Diffusion , Dengue , Corée , Burkina , Bénin , Amérique latine

nuance

Actualités professionnelles: Les +