nuance

La rougeole a presque disparu de plusieurs pays du Sud de l'Afrique

Les résultats d'une étude internationale montrent qu'il est possible de réduire de façon drastique les cas de rougeole en quelques années grâce à un programme de vaccination et de suivi adéquat.

On estime actuellement que les programmes de vaccination contre la rougeole permettent d'éviter chaque année 80 millions de cas et 4,5 millions de décès dans le monde. Toutefois, cette maladie très contagieuse continue de sévir dans des pays défavorisés. Ainsi, il y a encore 30 millions de cas par an et environ 900.000 décès, dont la moitié en Afrique.

Le Dr Robin Biellik (OMS, Zimbabwe) et plusieurs collaborateurs africains expliquent dans la dernière édition du Lancet comment il a été possible de lutter efficacement contre la rougeole dans le Sud de l'Afrique et en seulement quatre ans.

A partir de 1996, sept pays du Sud de l'Afrique ont mis en place une stratégie d'élimination de la rougeole : le Botswana, le Lesotho, le Malawi, la Namibie, l'Afrique du Sud, le Swaziland et le Zimbabwe. L'ensemble de la population avoisinait les 70 millions d'habitants.

Ces mesures comprenaient un programme de vaccination et de suivi entre neuf mois et 14 ans qui a aboutit à un taux de couverture vaccinale de 91 %, complété par un système de surveillance épidémiologique et de confirmation des cas.

Près de 24 millions d'enfants ont été vaccinés. On a assisté à une réduction marquée du nombre de cas mais aussi de la mortalité associée à la rougeole. Ainsi, entre 1996 et 2000, le nombre total de cas de rougeole dans ces pays est passé de 60.000 à seulement 117. Parallèlement, aucun décès par rougeole n'a été enregistré en 2000 comparé à 166 en 1996.

Source : Lancet 2002;359:1564-8

SR

Descripteur MESH : Rougeole , Vaccination , Afrique , Zimbabwe , Botswana , Édition , Lesotho , Maladie , Malawi , Mortalité , Namibie , Population , Programmes , Programmes de vaccination , Swaziland

nuance

Recherche scientifique: Les +