nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Rein

136 résultats triés par date
affichage des articles n° 37 à 55

Ipsen annonce des résultats préliminaires positifs de l’étude pivotale de phase III CheckMate -9ER évaluant CABOMETYX® (cabozantinib) en combinaison avec Opdivo® (nivolumab) ...

Ipsen annonce des résultats préliminaires positifs de l’étude pivotale de phase III CheckMate -9ER évaluant CABOMETYX® (cabozantinib) en combinaison avec Opdivo® (nivolumab) ...

Ipsen, le 20 avril 2020 : L’étude a atteint le critère d’évaluation principal, à savoir l’amélioration significative de la survie sans progression, ainsi que les critères d’évaluation secondaires comprenant la survie globale et le taux de réponse objective par rapport au sunitinib […].

L’association Bavencio - Axitinib désomais indiquée dans le traitement du carcinome à cellules rénales de stade avancé

L’association Bavencio - Axitinib désomais indiquée dans le traitement du carcinome à cellules rénales de stade avancé

Merck & Pfizer, le 17 décembre 2019 : Merck et Pfizer, qui ont formé une alliance stratégique mondiale en vue du développement et de la commercialisation de l’immunothérapie anti-PD-L1 Bavencio® (avélumab), annoncent l’obtention de l’extension d’indication pour Bavencio® (avélumab) en association avec axitinib dans le traitement en première ligne des patients adultes atteints d’un carcinome à cellules rénales (CCR) au stade avancé. […].

Transplantation rénale, 20 ans de progrès

Transplantation rénale, 20 ans de progrès

Pr François Kleinclauss, le 16 novembre 2016 : Vingt ans après une première rétrospective sur la transplantation rénale [1], l'AFU consacre à nouveau son rapport annuel à ce sujet. En deux décennies la pratique a beaucoup évolué. Le Pr François Kleinclauss, urologue, chef de service du CHRU de Besançon et co-auteur de ce travail avec les Prs Marc-Olivier Timsit (HEGP) et Rodolphe Thuret (CHU Montpellier), fait le point. […].

Première mondiale au CHU de Toulouse : néphrectomie partielle robot-assistée sur greffon unique

Première mondiale au CHU de Toulouse : néphrectomie partielle robot-assistée sur greffon unique

CHU TOULOUSE, le 06 mai 2021 : Le CHU de Toulouse annonce avoir réalisé la première d’exérèse robot assistée d’une tumeur cancéreuse sur un greffon rénal avec contrôle endovasculaire de l’artère. Cette nouvelle technique a fait l’objet d’un article dans l’American Journal of Transplantation*.  […].

L'eau

E.Faure, le 01 janvier 2000 : Le point complet sur l'eau : . […].

Sangamo annonce l'autorisation britannique d'un essai clinique de phase 1/2 évaluant la thérapie cellulaire CAR-Treg TX200 dans le cadre de la transplantation rénale

Sangamo Therapeutics, Inc., le 19 novembre 2019 : « Le fait d'être la première société à tester un candidat CAR-Treg chez l'homme constitue une étape majeure pour Sangamo, ainsi qu'un nouveau défi passionnant pour la thérapie cellulaire. Nous considérons que le programme TX200 se révélera précieux dans le cadre de l'expansion de nos connaissances sur la sécurité et le mécanisme d'action des cellules CAR-Treg, et de leur pertinence en clinique », a déclaré Adrian Woolfson, BM, BCh, PhD, directeur de la recherche et du développement chez Sangamo. « Cette approche innovante et personnalisée en matière de thérapie cellulaire pour la transplantation rénale incompatible HLA-A2 est conçue pour aider à réguler le système immunitaire de l'organisme de manière spécifique et locale, afin de promouvoir l'acceptation d'un organe de la part d'un donneur immunologiquement incompatible. Au-delà de la transplantation, nous entendons explorer le potentiel des CAR-Tregs dans le cadre de plusieurs maladies auto-immunes et inflammatoires. » […].

Alexion lance l'essai d'homologation multinational de l'éculizumab pour la prévention du retard de fonctionnement du greffon (RFG) après une transplantation rénale

Alexion Pharmaceuticals, Inc., le 25 août 2014 : Il existe dans le monde un besoin médical non satisfait de thérapies novatrices pour les patients présentant un risque élevé de RFG car aucun traitement n'a été approuvé pour prévenir le RFG après une transplantation rénale6. Dans la plupart des cas, le RFG entraîne des lésions d'ischémie-reperfusion (LIR). Les LIR sont issues d'un ensemble de processus qui se manifestent à la suite de la reprise de circulation sanguine dans une zone qui était jusqu'alors mal irriguée7. L'activation incontrôlée du complément liée aux LIR jouerait un rôle essentiel dans le développement du RFG8-11 […].

Ipsen annonce la présentation de 16 abstracts relatifs à son portefeuille en oncologie au congrès de l’ESMO

Ipsen, le 04 septembre 2017 : Ipsen (Euronext : IPN ; ADR : IPSEY) a annoncé aujourd'hui que l'irinotécan liposomal pour injection (Onivyde®), le cabozantinib (Cabometyx®), le lanréotide (Somatuline® Autogel® / Depot), le télotristat éthyl (Xermelo®) et les tumeurs neuroendocrines vont faire l'objet de 16 présentations lors du congrès de l'European Society of Medical Oncology (ESMO 2017), qui se tiendra du 8 au 12 septembre 2017 à Madrid (Espagne). […].

La cartographie 3D, nouvel outil indispensable en urologie

La cartographie 3D, nouvel outil indispensable en urologie

AFU, le 07 avril 2016 : Précision, rapidité, sécurité. La 3D en chirurgie urologique répond à ces trois enjeux. Aujourd'hui encore en développement, elle devrait dans les années à venir voir sa place confirmée. […].

Carcinome rénal : KEYTRUDA réduit de 32 % le risque de récidive ou de décès après une néphrectomie

Carcinome rénal : KEYTRUDA réduit de 32 % le risque de récidive ou de décès après une néphrectomie

MSD, le 04 juin 2021 : MSD a annoncé aujourd’hui les premiers résultats de l’essai pivot de phase 3 KEYNOTE-564 évaluant KEYTRUDA® (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de MSD, dans le traitement adjuvant des patients atteints d’un carcinome rénal (CCR) présentant un risque intermédiaire/haut risque de récidive suite à une néphrectomie seule ou associée à la résection de lésions métastatiques. […].

Isotechnika Pharma et 3SBio annoncent un partenariat stratégique pour la mise au point et la commercialisation de voclosporin en Chine

PR Newswire, le 25 août 2010 : EDMONTON, Canada, August 25, 2010 /PRNewswire/ -- Isotechnika Pharma Inc. (« Isotechnika ») (TSX : ISA), une société biopharmaceutique spécialisée dans la découverte et la mise au point de traitements immunomodulateurs, et 3SBio Inc. (« 3SBio ») (NASDAQ : SSRX), une importante société chinoise de biotechnologie axée sur la recherche, la mise au point, la fabrication et la commercialisation de produits biopharmaceutiques, ont annoncé aujourd'hui la signature d'une entente de développement et de commercialisation pour voclosporin. Le voclosporin est un inhibiteur de la calcineurine de prochaine génération qui est en cours de mise au point pour la prévention des rejets de greffes d'organes et pour le traitement des maladies auto-immunes. […].

39 greffes d’organes réalisées depuis le 1er avril

39 greffes d’organes réalisées depuis le 1er avril

Agence de la biomédecine, le 15 avril 2020 : L’Agence de la biomédecine reste opérationnelle et présente ici les tendances observées et les données actualisées sur l’activité de prélèvement et de greffe d’organes et de tissus durant l’épidémie de COVID 19. […].

La prise d'antibiotique réduit l'efficacité de l’immunothérapie

La prise d'antibiotique réduit l'efficacité de l’immunothérapie

Caducee.net, le 03 novembre 2017 : Une étude publiée dans la revue Science  par des chercheurs de Gustave Roussy, l’Inserm, l’Inra, l’AP-HP, IHU Méditerranée Infection et l’Université Paris-Sud démontre que la prise d’antibiotiques affecte l’efficacité d’un traitement par immunothérapie chez des patients atteints d’un cancer. Or, environ 20% des malades du cancer sont sous antibiothérapie. En analysant le microbiote intestinal de patients par métagénomique, les chercheurs ont montré que la présence de la bactérie Akkermansia muciniphila est associée à une meilleure réponse des patients à l’immunothérapie par anticorps anti-PD-1. De plus, en administrant cette bactérie à des souris comportant un microbiote défavorable, l’activité anti-tumorale de l’immunothérapie est restaurée […].

TNEp : Pfizer publie une étude de phase 4 sur Sutent

TNEp : Pfizer publie une étude de phase 4 sur Sutent

PFIZER, le 07 décembre 2018 : Une étude de phase IV nouvellement publiée dans la revue Neuro-endocrinology[i] apporte des données complémentaires sur Sutent dans le traitement des tumeurs neuro-endocrines pancréatiques (TNEp) bien différenciées. […].

FOTIVDA®▼ (tivozanib) est dorénavant autorisé dans l'Union européenne pour le traitement de première ligne du carcinome des cellules rénales à un stade avancé

EUSA Pharma, le 29 août 2017 : Le Dr Bernard Escudier, oncologue médical et membre du Comité des tumeurs génito-urinaires à l'Institut Gustave Roussy, en France, a déclaré : « Il s’agit d’une excellente nouvelle pour les patients atteints d’un CCR métastatique. Les perspectives pour cette maladie se sont nettement améliorées avec l’introduction de thérapies ciblées, ce qui signifie que les patients vivent plus longtemps. Cependant, nous avons encore besoin de nouveaux traitements efficaces et bien tolérés pour le CCR métastatique, le tivozanib est par conséquent un ajout bienvenu. » […].

Insuffisance rénale chronique et santé publique

Caducee.net, le 03 octobre 2001 : Dans le cadre du colloque sur l’insuffisance rénale chronique qui s’est tenu à Paris le 22 septembre dernier, le ministre délégué à la santé Bernard Kouchner a tenu a annoncé son plan triennal de lutte devant l’urgence de la situation. […].

Lithiase rénale et ostéoporose: un lien génétique existe

Caducee.net, le 26 septembre 2002 : Une équipe de médecins chercheurs parisiens a réussi à mettre en évidence une association de nature génétique entre des malades souffrant de lithiases rénales et des patients atteints d’ostéoporose. Un gène impliqué dans le transport rénal du phosphate a été retrouvé muté dans ces 2 pathologies. […].

La conservation par machine améliore de manière significative la survie des transplantations rénales sur 3 ans par rapport à la traditionnelle glacière

PR Newswire, le 25 février 2012 : CHICAGO, Illinois, February 23, 2012 /PRNewswire/ -- Les résultats de l'étude publiés aujourd'hui dans le New England Journal of Medicine montrent que la survie du greffon à 3 ans est significativement plus élevée pour tous les reins transplantés après avoir été transportés par la machine à perfusion du dispositif " LifePort(R) Kidney Transporter-" par rapport à ceux entreposés dans une glacière classique (stockage à froid statique) (91% contre 87%, p=0,04).[1] La différence de survie du greffon à trois ans a été plus prononcée pour les reins provenant de donneurs aux critères élargis (86% contre 76%, p=0,01). Les donneurs aux critères élargis sont ceux âgés de 60 ans et plus ou ceux de plus de 50 ans avec des conditions de santé telles que de l'hypertension, un accident vasculaire cérébral ou une mauvaise fonction rénale. Au cours de la dernière décennie, les dons de reins provenant de donneurs aux critères élargis ont considérablement augmenté et représentent aujourd'hui près de la moitié des reins transplantés provenant de donneurs décédés aux États-Unis et dans l'Union Européenne.[2,3] […].

nuance

Les plus