nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Sérotonine

80 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

L'ecstasy réduit le taux de sérotonine chez l'homme

Caducee.net, le 25 juillet 2000 : L'ecstasy provoque une diminution importante du taux de sérotonine dans le cerveau, selon une étude parue dans l'édition de Neurology du 25 juillet. Selon les auteurs, la libération massive de sérotonine par les neurones serait à l'origine des modifications sensorielles provoquées par la drogue. Par la suite, la réduction drastique du taux de sérotonine expliquerait l'état dépressif ressenti par les usagers une fois les effets dissipés. […].

Association entre inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine et hémorragie digestive haute

Caducee.net, le 23 octobre 1999 : Les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS) augmentent le risque d’hémorragie digestive haute, révèle une étude épidémiologique espagnole publiée dans le British Medical Journal. […].

Un agoniste du récepteur à la sérotonine améliore les complications motrices du traitement de la maladie de Parkinson

Caducee.net, le 14 décembre 2001 : Une étude américaine sur un nouveau médicament, le sarizotan, un agoniste du récepteur à la sérotonine (5-HTA1), semble indiquer que celui-ci permet, sur des modèles animaux, de contrer les effets indésirables et handicapants du levodopa, le médicament généralement utilisé dans le traitement de la maladie de Parkinson (MP). […].

Mort subite du nourrisson : le génotype du transporteur de la sérotonine peut augmenter le risque

Caducee.net, le 20 janvier 2003 : Une nouvelle étude semble confirmer l’association entre le risque de mort subite du nourrisson et le génotype du transporteur de la sérotonine (5-HTT). Ce lien avait déjà été évoqué sur des patients japonais. Ces nouveaux résultats concernaient des nourrissons Afro-américains et de type caucasien. […].

Implication possible d’un récepteur à la sérotonine dans la valvulopathie cardiaque associée à une médication à activité serotonergique

Caducee.net, le 11 décembre 2000 : Une étude américaine parue dans la revue Circulation montre que des médicaments à activité sérotonergique comme la fenfluramine et qui sont responsables d’une valvulopathie cardiaque agiraient en activant un sous-type particulier de récepteurs à la sérotonine appelé 5-HT2B. […].

Le polymorphisme du transporteur de la sérotonine influence le degré d’émotivité

Caducee.net, le 19 juillet 2002 : Une équipe de neurologistes du NIH dirigée par Ahmad Hariri a mis en évidence une relation entre un certain polymorphisme du gène SLC6A4, un transporteur de la sérotonine, et les niveaux d’anxiété de patients hétéro ou homozygotes pour une version tronquée du gène. Ces résultats, publiés dans la revue Science, mettent en évidence une relation entre la génétique et une fonction émotionnelle visualisée par l’IRM fonctionnelle. […].

Effet indésirable possible des antidépresseurs inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine : hématomes et saignements cutanéomuqueux

Caducee.net, le 01 mars 2000 : La survenue d’hématomes et de saignements cutanéomuqueux apparaît être un effet indésirable des antidépresseurs inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS), mais est « mal connu et probablement sous-estimé », écrivent dans le dernier numéro de la Revue de Médecine Interne le Dr A. Nelva et ses collègues du Centre régional de pharmacovigilance et de renseignements sur le médicament et du laboratoire d’hémostase (CHU de Saint-Etienne). […].

Les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine ont une efficacité similaire

Caducee.net, le 19 décembre 2001 : La paroxétine, la fluoxétine et la sertraline ont une efficacité similaire selon les conclusions d'un essai randomisé qui fait l'objet d'une publication dans le JAMA du 19 décembre. D'après les auteurs, c'est le premier essai de ce type à étudier l'efficacité relative de ces trois inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine. […].

Les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine sont efficaces dans le traitement des syndromes prémenstruels sévères

Caducee.net, le 29 septembre 2000 : Les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (SSRIs) ont récemment été autorisés aux USA et au Royaume-Uni pour le traitement des syndromes prémenstruels (SPM) sévères. Dans le dernier numéro du Lancet, une revue de la littérature montre que les SSRIs constituent des molécules de choix pour le traitement de première ligne des SPM sévères. […].

Pas de lien entre la prise d’inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine et le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC)

Caducee.net, le 20 juin 2002 : Les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (SSRIs) sont largement prescrits dans les dépressions et potentiellement associés à des risques vasculaires hémorragiques. Une étude cas/contrôle danoise publiée dans la revue Stroke ne montre pas d’association entre l’exposition aux SSRIs et le risque d’AVC. […].

L'hyperactivité

E.Faure, le 15 juin 2003 : Un enfant hyperactif est un enfant dont l'activité motrice est augmentée et désordonnée, accompagnée d'impulsivité, de réactions agressives et de troubles de l'attention qui perturbent son efficience scolaire. Ces troubles doivent être en décalage net par rapport à l'âge et au niveau de développement de l'enfant pour qu'on puisse parler d'hyperactivité.Plusieurs termes sont employés pour désigner l'hyperactivité :-syndrome hyperkinétique-dysfonction cérébrale minime-troubles déficitaires de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH)L'hyperactivité se rencontre partout dans le monde et dans toutes les classes sociales. C'est une maladie de plus en plus médiatisée mais encore mal reconnue en France. Pour preuve, il existe encore très peu de centres spécialisés dans le traitement et l'accueil des enfants hyperkinétiques.On estime aujourd'hui que l'hyperactivité affecte entre 3 et 6 % des enfants d'âge scolaireavec une prépondérance chez les garçons mais les filles souffrant de TDAH sont plus difficiles à diagnostiquer. La majorité des enfants hyperactifs (70 %) garderont ce syndrome à l'âge adulte. […].

Les Troubles obsessionnels compulsifs (TOC)

F.Campagne, le 15 janvier 2001 : Définitions […].

Dépression majeure

L.Baene, le 15 juin 2002 : Les dépressions font partie des troubles de lhumeur (thymie), elles se caractérisent en trois grandes catégories : […].

Sérotonine et dépression

Caducee.net, le 08 janvier 2006 : Une étude menée notamment chez des rongeurs précise la nature du lien entre la dépression et la sérotonine. La protéine p11 apparaît comme un acteur essentiel de la relation entre dépression et sérotonine, indiquent ces résultats publiés dans la revue Science. […].

Un nouveau venu dans le traitement des troubles de l'humeur : le monoxyde d'azote

, le 18 avril 2007 : Une équipe de chercheurs de l'Institut de génomique fonctionnelle (Inserm / CNRS / Universités Montpellier 1 et Montpellier 2) vient de mettre en évidence le rôle clé de l'enzyme de synthèse du monoxyde d'azote sur l'activité du transporteur de la sérotonine, une molécule impliquée dans le traitement de la régulation de l'humeur. Une découverte particulièrement intéressante puisque le monoxyde d'azote est aussi connu pour son rôle dans l'anxiété. Ces travaux à paraître dans les Proceedings of the National Academy of Science pourraient ouvrir de nouvelles pistes thérapeutiques pour les patients chez lesquels la prise d'antidépresseurs classiques s'avère inefficace.. […].

Des neurones embryonnaires réactivent dans la moelle épinière lombaire un centre générateur de la marche chez des rats paraplégiques

Caducee.net, le 10 juillet 2000 : L’équipe du Pr Alain Privat (INSERM, Montpellier), en collaboration avec des chercheurs québéquois et parisiens, rapporte dans la revue Journal of neuroscience avoir réussi, chez des rats adultes, à localiser au niveau lombaire un centre générateur de la marché et à rendre à ces animaux une locomotion réflexe en procédant à une greffe de neurones embryonnaires producteurs de sérotonine. […].

Migraine : une molécule différente des triptans montre son efficacité en essai clinique

Caducee.net, le 12 octobre 2001 : Dans le dernier Lancet, des chercheurs des laboratoires Lilly et de centres universitaires décrivent l'efficacité du LY334370, un agoniste sélectif du récepteur 1F de la sérotonine. Leur essai randomisé indique que ce composé, qui agit par une inhibition neuronale sélective du système trijéminovasculaire, est efficace pour le traitement des migraines aiguës. […].

Une molécule clé dans la neurotransmission de la sérotonine

Caducee.net, le 05 mars 2002 : Deux recherches publiées dans les compte rendus de l’académie américaine des sciences, montrent le rôle jouée par la protéine DARPP-32 dans la neurotransmission de la sérotonine, en montrant in vivo ses effets dans le cerveau de souris via l’action de l’antidépresseur Prozac®, ainsi que ceux provoqués par son absence dans le comportement des animaux. […].

nuance

Les plus