nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Sperme

68 résultats triés par date
affichage des articles n° 19 à 37

L'azoospermie peut arriver plus tard qu'on ne le pensait

FIH, le 01 janvier 2000 : La vasectomie n'est efficace qu'au bout d'un certain nombre de semaines, étant donné que les spermatozoïdes restent présents dans l'appareil reproducteur de l'homme longtemps après l'intervention chirurgicale. Des études récentes à petite échelle montrent qu'il faut probablement plus de temps qu'on ne le pensait précédemment pour que les spermatozoïdes disparaissent complètement. […].

Que faire pour attirer les hommes à la vasectomie ?

FIH, le 01 janvier 2000 : La manière dont on promouvoit la vasectomie peut être un facteur-clé à son emploi accru.   […].

FAQ sur la stérilisation masculine

FIH, le 01 janvier 2000 : Qu'est-ce que la stérilisation masculine ? (Vasectomie) Une vasectomie est une intervention chirurgicale mineure qui met définitivement fin à la fertilité de l'homme.  […].

Le côté masculin des oestrogènes mis à nu : vers une contraception masculine ?

Caducee.net, le 06 novembre 2001 : Une étude américaine publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America montre pour la première fois les mécanismes moléculaires provoqués par les oestrogènes dans l’appareil reproducteur mâle. Les œstrogènes réguleraient notamment un échangeur d’ions sodium très important qui participe à la bonne concentration spermatique dans les canaux efférents de l’épididyme. […].

Présentation à l'ASCO des résultats d'une étude randomisée de phase III comparant REVLIMID® administré en association au melphalan et à la prednisone (MPR) à l'autotransplantation de cellules souches

Businesswire, le 07 juin 2010 : Dans le cadre de l'étude, 402 patients ont reçu un traitement inductif de Rd pendant quatre cycles de 28 jours. Les patients ont ensuite été randomisés pour recevoir un traitement de MPR pendant six cycles de 28 jours, ou une autotransplantation de cellules souches en tandem (MEL200). Une fois ce schéma posologique terminé, les patients ont été randomisés pour recevoir soit de la lénalidomide en continu, soit aucun traitement continu jusqu'à la rechute. […].

Des cellules souches de primates obtenues à partir d'ovocytes non fécondés

Caducee.net, le 01 février 2002 : Des chercheurs sont parvenus pour la première fois à générer une lignée de cellules pluripotentes à partir d'ovocytes de primates non fécondés. Obtenues par parthénogenèse, ces cellules souches pluripotentes de primates sont capables de se différencier en une grande variété de lignées cellulaires. Dans une optique de thérapie cellulaire, cette approche (si elle est applicable à l'homme) éviterait d'avoir recours à des embryons matures et fonctionnels pour recueillir les cellules souches. […].

Traitement de l’azoospermie congénitale par thérapie génique

Caducee.net, le 28 mai 2002 : Des chercheurs américains et japonais ont réussi à traiter une infertilité d’origine génétique chez des souris azoospermiques, en transfectant dans leurs cellules de Sertoli un vecteur rétroviral porteur du gène défectueux nécessaire à la spermatogenèse. Le transgène est stable et ne se transmet pas aux lignées germinales. Un pas vers le traitement de l’infertilité masculine par thérapie génique semble avoir été franchi. […].

Traitement de l’azoospermie excrétoire: la chirurgie n’est plus la seule alternative

Caducee.net, le 29 mai 2002 : A travers son «expérience de terrain», le professeur Michel Cognat (Centre Fertily, Lyon) a fait une mise au point du traitement de l’azoospermie excrétoire hier à l’académie de médecine. Alors qu’il y a 20 ans, la chirurgie de reperméabilisation du tractus séminal restait l’unique solution thérapeutique, la procréation médicalement assistée (PMA) offre aujourd’hui de réelles possibilités de traitements alternatifs pour cette forme d’infertilité. […].

Mise à jour des résultats de l’étude de phase III évaluant le traitement ininterrompu au REVLIMID® de patients récemment diagnostiqués comme étant atteints du myélome multiple

Businesswire, le 14 juin 2010 : L’étude, portant sur 459 sujets âgés de 65 ans ou plus, a évalué les patients traités à la lénalidomide administrée en association au melphalan et à la prednisone, suivis d’une monothérapie de lénalidomide (MPR-R) (n=152) ; les patients traités à la lénalidomide administrée en association au melphalan et à la prednisone, suivis d’un placébo (MPR) (n=153) ; et les patients traités par un placébo, du melphalan et de la prednisone, suivis d’un placébo (MP) (n=154). […].

Évaluation de REVLIMID®chez les patients atteints du lymphome diffus à grandes cellules B de phénotype GCB ou non-GCB

Businesswire, le 07 juin 2010 : Les chercheurs ont analysé rétrospectivement des données communes de patients en provenance de nos centres universitaires du monde entier, à la recherche de résultats cliniques différents parmi les patients atteints de lymphome à grandes cellules B de phénotype centre germinatif (GCB) ou non centre germinatif (non-GCB), suivant une thérapie de sauvetage à base de lénalidomide. La série de données initiales comprenait 40 patients atteints de LDGCB en rechute ou réfractaire, 23 d'entre eux étant atteints de lymphome de phénotype centre germinatif (GCB) et 17, de lymphome de phénotype non centre germinatif (non-GCB). […].

Les risques pour la santé reproductive des hommes

FIH, le 01 janvier 2000 : Les maladies, les cancers et l'exposition aux toxines de l'environnement menacent la fertilité des hommes. Plusieurs dangers menacent la santé reproductive de l'homme. Certains, comme les maladies sexuellement transmissibles (MST), peuvent être évités. Mais, à partir du moment où les moyens de protection sont inconnus ou indisponibles, ou s'ils échouent ou ne sont pas utilisés, les MST mettent en danger non seulement la fertilité et la santé de l'homme mais aussi celles de son partenaire. […].

La présentation orale à l'ASCO d'une étude intergroupe de phase III (CALGB 100104) évalue le traitement ininterrompu au REVLIMID® de patients atteints de myélome multiple et ayant subi au préalable une autotransplantation de cellules souches

Businesswire, le 07 juin 2010 : Les résultats de l'étude clinique de phase III, randomisée, contrôlée, en double aveugle, multicentrique portant sur des patients nouvellement diagnostiqués comme atteints du myélome multiple, à la suite d'une autotransplantation de cellules souches (ASCT) (CALGB 100104), ont indiqué que 13,8 % des patients (29 sur 210) recevant un traitement quotidien ininterrompu de 10 à 15 mg de lénalidomide (REVLIMID) ont constaté une progression de la maladie au suivi médian de 12 mois, contre 27,9 % de ceux (58 sur 208) (p […].

Présentation à l'ASCO des données d'une étude sur Revlimid® administré à des patients atteints de Leucémie Lymphoïde Chronique (LLC) non traitée

Businesswire, le 08 juin 2010 : Celgene International Sàrl (NASDAQ:CELG) a annoncé aujourd'hui que des chercheurs avaient présenté les données d'une étude de phase II menée à l'initiative de chercheurs sur la lénalidomide (REVLIMID) administrée à des patients atteints de leucémie lymphoïde chronique non traitée, lors du congrès annuel de l'American Society of Clinical Oncology. […].

Lilly soumet un dossier pour une approbation européenne d'ALIMTA(R) (pemetrexed pour perfusion) pour un traitement de première intention du cancer du poumon non à petites cellules

PR Newswire, le 22 septembre 2007 : INDIANAPOLIS, September 22 /PRNewswire/ -- Eli Lilly and Company (NYSE : LLY) a annoncé aujourd'hui qu'elle a soumis une demande auprès de l'Agence européenne des médicaments (EMEA) pour un examen centralisé d'ALIMTA(R) (pemetrexed par injection) en association avec le cisplatine, pour un traitement de première intention du cancer avancé du poumon non à petites cellules (NSCLC/CPNPC). […].

De la réversibilité de la contraception hormonale masculine

Caducee.net, le 30 avril 2006 : Une revue des essais cliniques menés sur la contraception hormonale masculine indique qu’il suffit de quelques mois après l’arrêt du traitement pour observer un retour à une concentration normale en spermatozoïdes. Ainsi, la moitié des hommes retrouvaient en trois mois et demi une concentration en spermatozoïdes compatible avec un retour à la fertilité. […].

Présentation à l’ASH des résultats définitifs d’une étude multicentrique de phase II évaluant la combinaison de VIDAZA® et de REVLIMID® chez les patients...

Businesswire, le 13 décembre 2011 : Celgene International Sàrl, une filiale de Celgene Corporation(NASDAQ : CELG),a publié aujourd’hui les résultats définitifs de la portion de phase II d’une étude multicentrique de phase I/II évaluant le traitement combinant REVLIMID (lénalidomide) et VIDAZA (azacitidine) chez les patients atteints de syndrome myélodysplasique (SMD) présentant un risque élevé et n’ayant pas déjà été traités avec l’un de ces médicaments. Ces résultats ont été présentés à l’occasion du 53ème congrès annuel de l'American Society of Hematology qui s’est tenu à San Diego, en Californie. […].

Une protéine gouvernant la mobilité des spermatozoïdes pourrait devenir une cible pour la contraception

Caducee.net, le 11 octobre 2001 : Des chercheurs américains semblent avoir mis en évidence une protéine majeure responsable de la mobilité des spermatozoïdes. Cette protéine, nommée CatSper, servirait de passage au flux d’ions calcium permettant le déclenchement de la fertilisation de l’œuf. […].

De nouvelles preuves de l'influence de facteurs environnementaux sur la fertilité masculine

Caducee.net, le 27 juillet 2001 : Une étude conduite en Argentine montre que l'exposition aux solvants et aux pesticides chez les hommes entraîne des modifications biologiques qui contribuent aux problèmes de fertilité. […].

nuance

Les plus