nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Warfarine

41 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Une alternative à la warfarine dans la prévention de l’accident vasculaire cérébral (AVC)

Caducee.net, le 21 novembre 2003 : La warfarine est connue pour son action dans la prévention de l’AVC chez les sujets avec une fibrillation auriculaire. Son emploi et ses effets secondaires sont toutefois délicats à gérer. L’essai international SPORTIF III publié dans le Lancet du 22 novembre montre que le ximelagatran, inhibiteur direct de la thrombine, pourrait être préféré à la warfarine dans cette indication. […].

Thromboembolie veineuse : les bénéfices de la warfarine se confirment sur le long terme

Caducee.net, le 27 février 2003 : La warfarine a faible dose permet de réduire significativement et sur le long terme le risque de récidive de thromboembolie veineuse, indique une étude publiée en avance sur le site du New England Journal of Medicine. […].

Un programme d'information des patients sur la warfarine permet de diminuer la fréquence des accidents hémorragiques post-opératoires

Caducee.net, le 07 novembre 2000 : La warfarine est un anticoagulant largement utilisé dans la prévention des accidents thromboemboliques. Cependant, elle est associée à un risque hémorragique, particulièrement chez les sujets âgés. Selon une étude américaine, la mise en place d'un programme d'information et de participation active du patient à son suivi permet de réduire les risques hémorragiques chez les patients sous warfarine. […].

La warfarine en prévention des pathologies menant à l’angor

Caducee.net, le 22 avril 2002 : Une étude anglaise qui visait à définir l’efficacité à long terme de l’anticoagulant warfarine en prévention primaire des maladies coronariennes (MC), semblerait montrer que cet anti-vitamine K possède un effet préventif à long terme sur l’incidence de l’angor, notamment lorsqu’il est comparé aux effets de l’aspirine. […].

FA, AVC et warfarine : et après les essais cliniques ?

Caducee.net, le 25 novembre 2003 : Les essais cliniques ont clairement montré que la warfarine permettait de réduire le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC) ischémique chez les patients avec une fibrillation auriculaire (FA). Une nouvelle étude indique que ces bénéfices persistent en dehors des essais cliniques. […].

La warfarine reste la référence

Caducee.net, le 12 juin 2006 : Dans la prévention de l’accident vasculaire cérébral chez les patients avec fibrillation auriculaire, le traitement anticoagulant est plus efficace qu’un traitement antiplaquettaire avec clopidogrel plus aspirine. Ceci est la conclusion de l’essai ACTIVE W paru cette semaine dans le Lancet. […].

Une étude fait le point sur l’incidence des cancers après prophylaxie des récidives de thromboembolisme veineux par warfarine

Caducee.net, le 29 juin 2000 : Le risque de cancer nouvellement diagnostiqué après un premier épisode thromboembolique veineux est élevé au moins au cours des 2 années qui suivent. Par la suite, ce risque semble plus faible chez les patients traités par anticoagulants oraux pendant 6 mois par rapport à ceux traités pendant 6 semaines. C’est ce que montre une étude suédoise prospective et randomisée, publiée dans le dernier numéro du New England Journal of Medicine. […].

De l'intérêt de la vitamine K chez certains patients sous warfarine

Caducee.net, le 03 novembre 2000 : La warfarine est un anticoagulant pouvant entraîner des troubles hémorragiques. Un essai qui sera publié dans le Lancet montre que de faibles doses de vitamine K permettent d'abaisser rapidement des valeurs d'INR élevées chez des patients sous warfarine. […].

Fibrillation atriale :  l'étude medicare confirme l'intérêt de Pradaxa en médecine générale

Fibrillation atriale : l'étude medicare confirme l'intérêt de Pradaxa en médecine générale

Caducee.net, le 04 novembre 2014 : Les résultats de l'étude MEDICARE de la Food and Drug Administration (FDA) aux États-Unis, portant sur 134 000 patients de 65 ans ou plus, diagnostiqués avec une fibrillation atriale et traités par Pradaxa® (dabigatran étexilate) ou warfarine ont été publié le 30 octobre dans Circulation. L'étude met en exergue les bénéfices de Pradaxa en termes de risque d’AVC ischémique (-20%), d’hémorragies intracrâniennes (-66%) et plus globalement en termes de survie ( 14%) comparativement à la warfarine. Cette étude confirme donc les résultats de l’étude RE-LY® portant sur 18 000 patients. […].

Le point sur les anti coagulants oraux directs dans la prévention de l'embolie artérielle chez des patients atteints de fibrillation artérielle non valvulaire

Pr Walid Amara, le 11 décembre 2015 : « Les AOD permettent des résultats globalement reproductibles tant sur l’efficacité que sur la sécurité d’emploi chez les patients en FANV ». Dans une méta-analyse AOD versus AVK (intégrant les études randomisées et contrôlées : RELY, ROCKET-AF, ARISTOTLE, ENGAGE AF-TIMI 48), les AOD ont globalement démontré leur non-infériorité (et dans certains cas leur supériorité) vis-à-vis de la warfarine en terme de prévention de la survenue d’AVC/événements emboliques systémiques chez les patients atteints de FANV (fibrillation atriale non valvulaire) [1]. […].

De nouvelles données issues d'une étude de phase II fournissent des indications sur la posologie optimale du DU-176b, un inhibiteur oral du factor Xa, chez les patients atteints de fibrillation auriculaire non valvulaire

PR Newswire, le 07 décembre 2008 : SAN FRANCISCO, December 7 /PRNewswire/ -- De nouvelles données issues d'une étude de phase II, présentées aujourd'hui à l'occasion de la 50ème Réunion Annuelle de l'ASH (Amercian Society of Hematology) à San Francisco indiquent que l'administration de 60 mg ou de 30 mg une fois par jour d'un inhibiteur oral du facteur Xa à l'étude, le DU-176b, à des patients atteints de fibrillation auriculaire non valvulaire, était associée à une sécurité d'emploi et une tolérance comparables à celles de la warfarine. Ces observations sont les premiers résultats d'une étude clinique évaluant un inhibiteur oral du facteur Xa chez des patients atteints de fibrillation auriculaire. Le DU-176b est développé exclusivement par DAIICHI SANKYO Company, Limited (TSE: 4568). Des études de phase III ont commencé. […].

Prévention des récidives d'AVC ischémiques : l'aspirine comparable à la warfarine

Caducee.net, le 15 novembre 2001 : Un large essai américain a comparé l'aspirine et la warfarine dans la prévention des AVC ischémiques chez des patients avec un antécédent d'AVC ischémique non cardiogénique. Aucune différence significative n'est apparue entre les deux traitements sur une période de deux ans. […].

Prévention secondaire après un IDM : la combinaison warfarine+aspirine n'est pas plus efficace que l'aspirine seule

Caducee.net, le 05 février 2002 : Chez des patients victimes d'un infarctus du myocarde (IDM), un traitement à faible dose de warfarine plus aspirine n'est pas plus efficace qu'une monothérapie conventionnelle par aspirine seule pour réduire la mortalité et les récidives d'IDM, les accidents vasculaires cérébraux et les hémorragies sévères. Ceci est la conclusion d'un large essai ouvert dont les résultats sont publiés dans le numéro du 5 février de Circulation. […].

La génétique explique les variations de réponse à la warfarine

Caducee.net, le 07 juin 2005 : La réponse à la warfarine reste très variable selon les patients. Ce phénomène s'explique en partie par des variations fines du gène VKORC1, montrent un groupe de chercheurs américains. […].

Facteurs de risques associés à une réhospitalisation pour thromboembolisme après une arthroplastie totale de la hanche

Caducee.net, le 14 décembre 2000 : Chez les patients ayant subi une arthroplastie totale de la hanche , un index de masse corporelle (IMC) ≥ 25 est associé à une fréquence plus importante de réhospitalisation pour thromboembolisme veineux symptomatique. Chez les patients dont l’IMC < 25, la compression pneumatique ou une prophylaxie par la warfarine à la sortie de l’hôpital protègent du risque de thromboembolisme. Ce sont les résultats d’une étude américaine parue dans le New England Journal of Medicine. […].

Thrombose veineuse profonde : le ximelagatran donne de bons résultats

Caducee.net, le 10 février 2005 : Dans deux études parues dans le JAMA, le ximelagatran s'est révélé aussi efficace qu'une héparine de bas poids moléculaire et la warfarine pour la prise en charge de la thrombose veineuse profonde. […].

DAIICHI SANKYO lance une étude de phase III sur son inhibiteur du facteur Xa, le DU-176b, chez des patients atteints de fibrillation auriculaire

PR Newswire, le 07 décembre 2008 : TOKYO, MUNICH, Allemagne et EDISON, New Jersey, December 7 /PRNewswire/ -- DAIICHI SANKYO Company, Limited (TSE: 4568) a annoncé aujourd'hui le lancement de ses études pivots de phase III sur le DU-176b, un inhibiteur oral du facteur Xa, chez des patients atteints de fibrillation auriculaire. Le DU-176b est développé exclusivement par DAIICHI SANKYO. […].

Edoxaban : l'inhibiteur du facteur Xa entre dans sa phase III avec une dose optimale

PR Newswire, le 27 mars 2009 : MUNICH, March 27 /PRNewswire/ -- L'Edoxaban (DU-176b) est un inhibiteur direct du facteur Xa, visant à prévenir les épisodes thromboemboliques tels que les accidents vasculaires cérébraux et les embolies pulmonaires. La phase II l'Edoxaban s'est achevée avec succès pour les indications orthopédiques et cardiologiques. […].

nuance

Les plus

123