nuance

Fibrillation atriale : l'étude medicare confirme l'intérêt de Pradaxa en médecine générale

illustrationLes résultats de l'étude MEDICARE de la Food and Drug Administration (FDA) aux États-Unis, portant sur 134 000 patients de 65 ans ou plus, diagnostiqués avec une fibrillation atriale et traités par Pradaxa® (dabigatran étexilate) ou warfarine ont été publié le 30 octobre dans Circulation. L'étude met en exergue les bénéfices de Pradaxa en termes de risque d’AVC ischémique (-20%), d’hémorragies intracrâniennes (-66%) et plus globalement en termes de survie ( 14%) comparativement à la warfarine. Cette étude confirme donc les résultats de l’étude RE-LY® portant sur 18 000 patients.

Professeur Jörg Kreuzer

« Les résultats de cette étude, qui est de loin la plus vaste en son genre, confirment une nouvelle fois la qualité et la fiabilité des résultats de l’étude RE-LY® et le bénéfice que peut apporter Pradaxa® aux patients porteurs d’une FA non valvulaire et présentant un risque d’AVC.»

Les indications actuellement autorisées pour Pradaxa® sont les suivantes :

1. Prévention des accidents vasculaires cérébraux (AVC) et des embolies systémiques chez les patients présentant une fibrillation auriculaire non valvulaire et un facteur de risque d’AVC
2. Prévention primaire des événements thromboemboliques veineux
chez les patients bénéficiant d’une chirurgie programmée pour prothèse totale de hanche ou de genou
3. Traitement de la thrombose veineuse profonde (TVP) et de l’embolie pulmonaire (EP) et prévention des récidives de TVP et d’EP chez les adultes

Pradaxa®, inhibiteur direct de la thrombine (IDT), est le premier médicament autorisé appartenant à une nouvelle génération d’anticoagulants oraux directs, qui ciblent un important besoin médical non satisfait dans la prévention et le traitement des maladies thromboemboliques aiguës et chroniques. De puissants effets antithrombotiques sont obtenus avec les inhibiteurs directs de la thrombine en inhibant spécifiquement l’activité de la thrombine, l’enzyme centrale dans le processus responsable de la formation des caillots (thrombus).9 À la différence des antagonistes de la vitamine K,
qui agissent d via différents facteurs de coagulation, Pradaxa® assure une anticoagulation efficace, prévisible et reproductible avec un faible potentiel d’interactions médicamenteuses et sans interactions avec l’alimentation , ne nécessitant pas de surveillance de la coagulation en routine ni d’ajustements posologiques.

 

 

Graham J. et al. Cardiovascular, bleeding, and mortality risks in elderly medicare patients treated with dabigatran or warfarin for non-valvular atrial fibrillation. Circulation. 2014. doi: 10.1161/CIRCULATIONAHA.114.012061

Descripteur MESH : Médecine , Patients , Warfarine , Risque , Survie , Thrombine , Accident vasculaire cérébral , Accidents , Fibrillation auriculaire , Hanche , Prévention des accidents , Prévention primaire , Thrombose , Thrombose veineuse , Vitamine K

nuance

Médicaments: Les +