nuance

Traitement d’une hémoptysie massive avec du rFVIIa dans la leucémie aiguë

Des hématologues néerlandais rapportent dans le dernier numéro des Archives of Internal Medicine avoir traité avec succès, en utilisant du facteur VIIa recombinant, un patient ayant présenté une hémorragie pulmonaire massive due à une aspergillose invasive, une complication souvent mortelle.

Le cas concerne un homme de 49 ans atteint de leucémie aiguë lymphoblastique. Il a reçu une dose unique de 90 µg/kg de rFVIIa en perfusion IV, précédée et suivie de transfusions de concentration plaquettaires. L’hémorragie s’est alors arrêtée rapidement.

Deux unités de concentrés globulaires ont été nécessaires pour maintenir la concentration en Hb à 5 mmol/. Un traitement antifungique a été débuté.

L’administration de rFVIIa n’a pas été répétée de crainte de voir survenir une hémorragie cérébrale, indiquent le Dr Karina Meijeret ses collègues de Groningen.

Après 4 jours, le taux de plaquettes restait en-deà de 10.109/l malgré les transfusions de plaquettes. Le patient est devenu progressivement somnolent et devait décéder dans les heures qui suivirent, “probablement d’une hémorragie cérébrale”.

Les auteurs indiquent de pas avoir eu la permission de pratiquer une autopsie pour confimer le diagnostic très probable d’aspergillose invasive.

Bien que l’issue fut fatale, ce cas indique que le rFVIIa pourrait être efficace en cas d’hémoptysie menacant le pronostic vital chez un patient suspect d’aspergillose, une pathologie pour laquelle on ne dispose que de très peu d’options thérapeutiques.

Source : Archives of Internal Medicine, 2000, Vol. 160, No. 14.

Descripteur MESH : Hémoptysie , Hémorragie , Aspergillose , Facteur VIIa , Plaquettes , Archives , Autopsie , Diagnostic , Hémorragie cérébrale , Perfusion , Pronostic

nuance

Recherche scientifique: Les +