nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Hémorragie

89 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Des spécialistes internationaux examinent les causes et les options de traitement de l'hémorragie post-partum, une des causes principales de mortalité maternelle dans le monde

Businesswire, le 20 septembre 2010 : Définie comme le décès d’une femme survenu au cours de la grossesse ou dans un délai de 42 jours après sa terminaison, la mortalité maternelle se manifeste en général immédiatement avant, pendant ou immédiatement après l'accouchement2, à la suite, souvent, de complications imprévisibles et difficiles à prévenir. Selon l'Organisation mondiale de la santé, environ 14 millions de cas d'hémorragie obstétrique se produisent chaque année et près de 140 000 femmes en meurent3. L'hémorragie post-partum peut être fatale, même chez une femme en bonne santé, en l'espace que deux heures seulement4. Même aux États-Unis où les soins obstétricaux sont parmi les meilleurs au monde, la mortalité maternelle est à l'origine de près de 20 pour cent des décès liés à la grossesse.5 […].

Agents thrombolytiques administrés en bolus et risque d'hémorragie intracrânienne

Caducee.net, le 07 août 2000 : Le risque d'hémorragie intracrânienne serait légèrement plus élevé lors de l'administration d'agents thrombolytiques en bolus que par administration en perfusion. Selon une méta-analyse parue dans le Lancet, ce risque serait respectivement de 0,6 et 0,8 %. […].

Perfuser un transporteur d’oxygène pour éviter la mort par arrêt cardiaque après une hémorragie importante

Caducee.net, le 12 novembre 2001 : Alors que très peu de personnes survivent à une hémorragie profonde causant un arrêt cardiaque, des chercheurs de l’université de Californie ont développé chez le porc une méthode de perfusion aortique d’un composé apportant de l’oxygène et permettant au cœur et au cerveau de continuer à être alimentés en ce carburant vital. […].

Déplétion en vitamine C chez les personnes victimes d’une hémorragie cérébrale ou d’un traumatisme crânien

Caducee.net, le 04 avril 2001 : Un stress oxydatif se produit à la suite d’un traumatisme crânien ou d’un accident vasculaire cérébral hémorragique. Ce sont les résultats d’une étude allemande parue dans la revue Stroke. […].

Aspirine et inhibiteur de la pompe à protons pour prévenir les récidives d'hémorragie ulcéreuse

Caducee.net, le 22 janvier 2005 : Un essai randomisé a comparé deux traitements pour éviter les récidives hémorragiques digestives ulcéreuses chez des patients sous aspirine pour prévention de la maladie vasculaire. Le clopidogrel a été associé un taux de récidive beaucoup plus élevé qu'un traitement qui combinait l'aspirine et l'ésoméprazole, un inhibiteur de la pompe à protons. […].

Association entre inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine et hémorragie digestive haute

Caducee.net, le 23 octobre 1999 : Les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS) augmentent le risque d’hémorragie digestive haute, révèle une étude épidémiologique espagnole publiée dans le British Medical Journal. […].

Maladie à virus Ebola ou fièvre hémorragique africaine

F.Campagne, C.Perbet, le 15 novembre 2001 : Jusqu' ce jour, le virus de l'ébola a été la source d'une demi-douzaine de violentes épidémies surtout en Afrique de l'Ouest. - Le virus Ebola a été identifié pour la première fois en 1976 Nzara au Soudan ainsi qu Yambuku au nord du Zaïre. De juin novembre 1976, le virus Ebola a infecté 284 personnes au Soudan faisant 117 morts. Au Zaïre, il y eut 318 cas dont 280 décès de septembre octobre. Un cas isolé s'est déclaré Tandala au Zaïre en 1977 et une seconde flambée a éclaté au Soudan en 1979. […].

Traiter l’hyperménorrhée par micro-ondes

Caducee.net, le 28 novembre 1999 : Des gynécologues britanniques rapportent dans le Lancet qu’une nouvelle technique faisant appel aux micro-ondes est aussi efficace et sûre que le traitement chirurgical standard pour des femmes ayant des règles de durée et/ou de quantité excessive. […].

L’effet sur le pronostic à long terme de l’hémorragie digestive chez les malades atteints de cirrhose

Caducee.net, le 15 juin 2000 : Chez les patients cirrhotiques, la survenue d’une hémorragie digestive est un facteur de mauvais pronostic à court terme, mais aussi à long terme, montrent des cliniciens de la Fédération d’hépato-gastroentérologie de l’hôpital Beaujon (Clichy) dans une étude publiée dans le mensuel Gastroentérologie clinique et biologique. […].

The Medicines Company reçoit de la part du CHMP des avis favorables pour trois produits destinés aux soins intensifs de courte durée : KENGREXAL™ (cangrelor), ORBACTIV™ (oritavancine) et RAPLIXA™ (poudre hémostatique)

The Medicines Company, le 25 janvier 2015 : KENGREXAL™ est le premier agent antiplaquettaire intraveineux à produire une inhibition immédiate, constante et rapidement réversible du récepteur P2Y12 ; ORBACTIV™ est le premier antibiotique à dose unique pour le traitement des infections bactériennes aiguës de la peau et des structures cutanées (ABSSSI) causées par des souches sensibles des bactéries à Gram positif désignées, notamment le Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM) ; RAPLIXA™ est la première poudre hémostatique prête à l'emploi et biologiquement active permettant d'assurer l'hémostase dans un vaste éventail de sièges d'hémorragie. […].

L'AP-HP et la société Magnisense signent un accord de partenariat pour la mise au point de tests de diagnostic d'urgence des maladies cardio-vasculaires

AP HP, le 26 septembre 2014 : L'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) et la société Magnisense signent un accord de partenariat pour la mise au point de tests de diagnostic d'urgence des maladies cardio-vasculaires. Dans le cadre de ce partenariat, l'AP-HP permet l'accès à Magnisense à des échantillons biologiques uniques et précieux issus de cohortes de patients atteints de maladies cardio-vasculaires et contribue à la validation des tests. L'AP-HP concède également à Magnisense un accord d'option de licence d'exploitation commerciale exclusive et mondiale d'un de leurs brevets sur l'hémorragie post-partum chez la femme. L'Office du Transfert de Technologie et des Partenariats Industriels de l'AP-HP en charge du dépôt de brevet et de la valorisation des innovations de l'AP-HP a mis en place ces accords qui prévoient les conditions de collaboration et d'option de licence d'exploitation commerciale entre l'AP-HP et Magnisense. […].

Traitement d’une hémoptysie massive avec du rFVIIa dans la leucémie aiguë

Caducee.net, le 31 juillet 2000 : Des hématologues néerlandais rapportent dans le dernier numéro des Archives of Internal Medicine avoir traité avec succès, en utilisant du facteur VIIa recombinant, un patient ayant présenté une hémorragie pulmonaire massive due à une aspergillose invasive, une complication souvent mortelle. […].

Ischémie cérébrale et prévention secondaire par un traitement anticoagulant oral

Caducee.net, le 11 décembre 2001 : Dans la nouvelle parution de Neurology, des médecins néerlandais ont cherché à évaluer l'incidence des complications hémorragiques liées aux anticoagulants administrés par voie orale et prescrits dans la prévention secondaire des AVC ischémiques d'origine artérielle. Ces traitements sont associés à un risque élevé d'hémorragie au début du traitement et surtout chez les sujets âgés. […].

L’hémorragie cérébrale

L’hémorragie cérébrale

Christian STAPF, le 14 novembre 2014 : Parmi les différents types d’accidents vasculaires cérébraux, l’hémorragie cérébrale constitue l’une des formes les plus graves. Pourtant, la prise en charge des patients en phase aiguë de l’hémorragie se heurte toujours à plusieurs obstacles : (1) Il n’existe actuellement aucune classification systématique des hémorragies cérébrales. (2) La stratégie du bilan diagnostique en phase aiguë de l’hémorragie n’a pas encore été standardisée. (3) Nos moyens d’intervention thérapeutique restent limités. (4) Pour certaines pathologies neurovasculaires à risque hémorragique (anévrismes, malformations artérioveineuses, cavernomes cérébraux), le bénéfice d’une intervention préventive préalablement à tout signe de rupture reste parfois incertain. L’évolution récente vers une classification étiologique, la mise en place d’un bilan étiologique standardisé, ainsi que les grandes lignes des nouvelles stratégies thérapeutiques - dont l’abaissement rapide de la pression artérielle en phase aiguë de l’hémorragie cérébrale - seront illustrés dans le cadre de cette présentation. […].

Les nouvelles données présentées dans le cadre du congrès EuroPCR 2016 viennent s'ajouter au corpus croissant de preuves cliniques appuyant la technologie FFR et la fermeture de l'appendice auriculaire gauche (AAG) de St. Jude Medical

St. Jude Medical, Inc., le 20 mai 2016 : Ces toutes dernières études contribuent au corpus croissant de données probantes appuyant deux thérapies cardiovasculaires de St. Jude Medical : Le guidage FFR utilisant la technologie St. Jude Medical PressureWire™ pour optimiser les procédures d'intervention coronaire percutanée (ICP) chez des patients dont les artères coronaires sont rétrécies ou bloquées, ainsi que la fermeture de l'appendice auriculaire gauche chez des patients présentant un risque accru d'accident vasculaire cérébral résultant d'une fibrillation auriculaire. St. Jude Medical est un leader international en thérapie OAAG, ayant fourni initialement la prise cardiaque AMPLATZER™ (PCA) pour l'OAAG et aujourd'hui le dispositif d'occlusion de l'appendice auriculaire gauche AMPLATZER™ Amulet™. […].

De nouvelles données signalent que l'AGGRASTAT, un anticoagulant, ®, diminue l'incidence des crises cardiaques chez les patients répondant mal au traitement à base d'Aspirine ou de Clopidogrel, après une angioplastie coronaire élective

Businesswire, le 02 septembre 2008 : "Ces constatations sont significatives en ce sens que nous démontrons une preuve de concept pour une nouvelle stratégie de traitement dans un segment patients dont les besoins n'ont pas encore été satisfaits jusqu'à présent- la gestion du risque croissant d'évènements thrombotiques dus à l'absence de réponse des patients aux médicaments antiplaquettaires oraux standards tels l'Aspirine ou le Clopidogrel," a déclaré le Docteur Marco Valgimigli, Chaire de Cardiologie de l'Université de Ferrara (Italie) et chercheur principal chargé de l'étude 3T/2R (Tailoring Treatment with Tirofiban in patients showing Resistance to aspirin and/or Resistance to clopidogrel- Adapter le traitement à base de Tirofiban des patients résistants à l'Aspirine et/ou au Clopidogrel). […].

Octapharma reçoit l'autorisation d'exclusivité pour médicament orphelin pour wilate(R) - le premier traitement substitutif mis au point spécifiquement pour la maladie de von Willebrand

PR Newswire, le 13 janvier 2010 : LACHEN, Suisse, January 13 /PRNewswire/ -- Octapharma AG, l'un des plus grands producteurs au monde de produits plasmatiques, a annoncé aujourd'hui avoir reçu une autorisation d'exclusivité pour médicament orphelin pour wilate(R), octroyée par la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis. La désignation a été accordée pour l'utilisation de wilate(R) pour le traitement des épisodes d'hémorragie spontanée ou provoquée par un traumatisme chez des patients atteints d'une forme sévère de la maladie de von Willebrand (MvW) ainsi que chez les patients souffrant d'une forme bénigne ou modérée de la MvW chez qui l'on sait ou l'on présume que l'utilisation de desmopressine est inefficace ou contre-indiquée. […].

Le Journal of the American Medical Association (JAMA) publie les résultats des essais ACUITY à un an

PR Newswire, le 05 décembre 2007 : PARSIPPANY, New Jersey, December 5 /PRNewswire/ -- Le Journal of the American Medical Association (JAMA) a publié aujourd'hui les résultats à un an de l'essai ACUITY qui montrent que les patients souffrant d'un syndrome coronarien aigu (SCA) traités avec Angiomax(R) (bivalirudine) en monothérapie ont des taux ischémiques cliniques similaires à ceux des patients traités avec des thérapies plus complexes basées sur de l'héparine associée à l'inhibiteur de glycoprotéine IIb/IIIa (GP IIb/IIIa).(1) Ces résultats confirment les résultats d'ACUITY à 30 jours précédemment publiés, qui ont montré une ischémie similaire à 30 jours et une diminution de près de 50 % des épisodes d'hémorragies importantes. […].

nuance

Les plus