nuance

Déplétion en vitamine C chez les personnes victimes d’une hémorragie cérébrale ou d’un traumatisme crânien

Un stress oxydatif se produit à la suite d’un traumatisme crânien ou d’un accident vasculaire cérébral hémorragique. Ce sont les résultats d’une étude allemande parue dans la revue Stroke.

L’hyperproduction de radicaux libres peut jouer un rôle important dans l’hémorragie cérébrale. Le Dr M. Polidori et ses collaborateurs ont examiné s’il existait une déplétion en antioxydant après une hémorragie intracrânienne ou un traumatisme crânien. Les auteurs ont évalué la relation entre le diamètre des lésions cérébrales, le degré de détérioration neurologique, et les changements au niveau des antioxydants.

Les concentrations sériques de vitamine C, acide urique, vitamine E (α-tocophérol) et ubiquinol-10 ont été déterminées chez 13 patients présentant une hémorragie intracrânienne et chez 15 patients affectés par un traumatisme crânien, le jour de l’accident puis tous les 2 jours pendant 1 semaine. Les patients ont été comparé à 40 témoins en bonne santé.

Les patients présentant une hémorragie intracrânienne ou un traumatisme crânien ont significativement moins de vitamine C, comparé aux sujets sains, et ce contrairement aux concentrations plasmatiques d’acide urique, d’α-tocophérol et d’ubiquinol-10.

Les taux de vitamine C sont significativement inversement corrélés à la gravité de la détérioration neurologique (évaluée au moyen de la Glasgow Coma Scale et de la National Institutes of Health Stroke Scale).

Les concentrations en acide ascorbique sont également inversement corrélées de manière significative avec le diamètre de la lésion.

De plus, les concentrations moyennes en vitamine C sont plus faible dans la jugulaire, comparé aux échantillons de sang périphériques obtenus chez 5 patients.

Ces résultats suggèrent qu’un stress oxydatif se produit à la suite d’un traumatisme crânien ou d’un accident vasculaire cérébral hémorragique. Les conséquences d’une déplétion en vitamine C sur l’endommagement du cerveau et les effets d’une supplémentation en vitamine C chez les patients présentant une hémorragie intracrânienne ou un traumatisme crânien sont à étudier.

Source : Stroke 2001 ; 32 : 898-902

Descripteur MESH : Hémorragie , Hémorragie cérébrale , Personnes , Accident vasculaire cérébral , Stress oxydatif , Patients , Acide ascorbique , Acide urique , Antioxydants , Cerveau , Coma , Radicaux libres , Rôle , Sang , Santé , Vitamine E

nuance

Recherche scientifique: Les +