nuance

Découverte d’un nouveau mécanisme génétique potentiellement responsable de mort subite cardiaque

Dans une étude parue dans le dernier numéro de la revue américaine Cell, des chercheurs de l’University of California à San Diego (Californie, USA) rapportent avoir identifié un nouveau mécanisme génétique à l’origine d’un dysfonctionnement dans la transition (différenciation cellulaire) entre les lignées ventriculaires et celles des systèmes de conduction. Ce défaut génétique est responsable de mort subite cardiaque chez la souris.

Ces résultats proviennent d’expériences menées sur des souris génétiquement modifiées, en l’occurrence des rongeurs qui n’expriment pas le facteur de transcription HF-1b qui contrôle certains gènes exprimés dans le myocarde et le système de conduction.

Ces souris knock-out présentent un taux élevé de mort subite cardiaque (jusqu’à 60 %) ainsi que des symptômes en rapport avec un dysfonctionnement du système de conduction ou ventriculaire.

Il est probable que ce mécanisme identifié chez ces rongeurs se retrouve aussi chez l’homme, précise le Dr Van T. B. Nguyen-Tran qui a dirigé ces recherches.

Source : Cell ; 2000, 102:1-20.

Descripteur MESH : Génétique , Mort , Mort subite , Mort subite cardiaque , Californie , Différenciation cellulaire , Gènes , Myocarde

nuance

Recherche scientifique: Les +