nuance

Un chirurgien de 37 ans se suicide dans le Gard

illustrationLa série noire se poursuit. Un chirurgien de 37 ans spécialisé en urologie et exerçant dans le Gard s’est suicidé le 3 mars dernier. Ce drame fait suite à celui du professeur Barrat qui s’était défenestré depuis son lieu de travail.

On sait pour le moment peu de choses des circonstances liées au suicide du Dr Nicolas Siegler. Il avait 37 ans, était père de 2 enfants et pouvait être considéré comme un « leader d’opinion » de l’activité urologique dans le Gard. Selon le Dr KTALA qui a annoncé son décès sur Facebook, il connaissait des difficultés professionnelles.

« C’était un excellent praticien reconnu par ses pairs et par ses patients. Il était dans une situation compliquée, confronté à une vie, notamment professionnelle, difficile et n’a pas trouvé les ressources pour se battre. Cela nous rappelle à quel point l’engagement dans leur vocation des médecins peut être total, parfois jusqu’à l’absurde et à quel point il est vital que la société sache aussi prendre soin de ceux qui habituellement s’occupent d’elle. » Dr Ktala

Descripteur MESH : Suicide , Mars , Urologie , Travail , Lieu de travail , Vie , Médecins , Patients

nuance

Actualités professionnelles: Les +