nuance

L'IHME prolonge les prévisions relatives à la COVID-19 jusqu'au 1er juin, prévoyant plus de 3,5 millions de décès dans le monde

SEATTLE, 5 février 2021 /PRNewswire/ -- Les dernières prévisions relatives à la COVID-19 de l'Institute for Health Metrics and Evaluation de l'University of Washington School of Medicine prévoient plus de 3,5 millions de décès dans le monde d'ici le 1er juin.

 

 

Les États-Unis devraient enregistrer 631 000 décès d'ici le 1er juin. L'augmentation du taux de port du masque à 95 % aux États-Unis pourrait sauver 44 000 vies d'ici le 1er juin.

« On craint sérieusement qu'avec la propagation de nouveaux variants de la COVID-19, il soit difficile, voire impossible, d'atteindre l'immunité collective nécessaire pour mettre fin à la pandémie », a déclaré le Dr Christopher Murray, directeur de l'IHME. « Nous pourrons peut-être maîtriser la COVID-19 si nous continuons de nous concentrer sur les stratégies qui peuvent maintenir la transmission à un niveau bas (proscription des rassemblements, port du masque et autres mesures) tout en travaillant pour faire vacciner le plus grand nombre de personnes possible. »

« Les nouveaux variants de la COVID-19 nous en apprennent davantage sur l'efficacité des vaccins ainsi que sur la force de l'immunité naturelle due aux infections précédentes », a déclaré le Dr Murray. « Nous surveillons de près les résultats des essais cliniques, car de nouveaux résultats pourraient avoir une incidence importante sur la trajectoire de la pandémie, que nous refléterons dans notre modèle. »

« Bien que les infections antérieures ne soient peut-être pas efficaces pour bloquer la transmission de variants émergents, il y a des indications claires que les vaccins peuvent encore prévenir de la moitié aux deux tiers des cas graves et des décès causés par de tels variants », a déclaré le Dr Murray.

D'ici le 1er juin, 110 pays devraient subir un stress élevé ou extrême dans leurs unités de soins intensifs en raison de la COVID-19. Si les personnes vaccinées reprennent leur mobilité normale, 17 États américains et 13 pays d'Europe pourraient assister à une augmentation des décès quotidiens en avril et en mai.

Les projections de l'IHME sont fondées sur un modèle épidémiologique qui comprend des données sur les cas, les décès et la prévalence des anticorps, ainsi que sur les taux de dépistage de la COVID-19 par endroit, le déploiement de la vaccination, la mobilité, les mandats de distanciation sociale, le port du masque, la densité de la population et la structure par âge, de même que la saisonnalité de la pneumonie, qui montre une forte corrélation avec la trajectoire de la COVID-19.

Les nouvelles projections pour tous les pays sont disponibles sur https://covid19.healthdata.org/.

À propos de l'Institute for Health Metrics and Evaluation 

L'Institute for Health Metrics and Evaluation (IHME) est une organisation indépendante de recherche en santé mondiale de l'University of Washington School of Medicine qui fournit des mesures rigoureuses et comparables des problèmes de santé les plus importants au monde et évalue les stratégies utilisées pour les résoudre. L'IHME s'engage à faire preuve de transparence et à rendre cette information largement accessible afin que les décideurs disposent des données probantes dont ils ont besoin pour prendre des décisions éclairées quant à l'affectation des ressources de façon à améliorer la santé de la population.

Logo – https://mma.prnewswire.com/media/1156878/IHME_Logo.jpg

 

Descripteur MESH : Washington , Santé , Vaccins , Immunité , Personnes , Population , Anticorps , Vaccination , Soins intensifs , Incidence , Prévalence , Recherche , Soins , Santé mondiale , Unités de soins intensifs , Essais

nuance

Epidémiologie: Les +