nuance

La Food and Drug Administration des États-Unis a octroyé la désignation de médicament orphelin au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique et de l'adénocarcinome de jonction gastro-œsophagienne

illustrationCHENGDU, Chine, 12 avril 2022 /PRNewswire/ -- Keymed Biosciences (2162.HK) a annoncé que son nouveau médicament candidat CMG901 (conjugués anticorps-médicaments contre la Claudin 18.2) pour le traitement du cancer gastrique et de l'adénocarcinome de jonction gastro-œsophagienne a récemment reçu la désignation de médicament orphelin de la Food and Drug Administration des États-Unis (la « FDA »). Plus tôt en mars 2021, la société avait reçu l'autorisation de la FDA de soumettre le CMG901 à un essai clinique sur le cancer gastrique et l'adénocarcinome de jonction gastro-œsophagienne aux États-Unis.

 

« L'essai de phase 1 en cours du CMG901 a démontré une activité anti-tumorale prometteuse chez les patients atteints d'adénocarcinome de la jonction gastrique et gastro-œsophagienne », a déclaré Joy Yan, MD, PhD, médecin en chef chez Keymed Biosciences. « Nous avons hâte de travailler en étroite collaboration avec la FDA pour terminer la conception de l'essai pivot mondial sur les adénocarcinomes avancés de la jonction gastrique et gastro-œsophagienne positifs pour la protéine Claudin 18.2. »

CMG901 est le premier conjugué anticorps-médicaments contre la Claudin 18.2 à avoir obtenu l'approbation par la FDA d'une demande de nouveau médicament expérimental (IND ou Investigational New Drug application) en Chine et aux États-Unis. Il se compose de trois composantes : un anticorps monoclonal anti-Claudin 18.2, une liaison scissible et une charge cytotoxique puissante (MMAE). La protéine Claudin 18.2 a été identifiée comme une molécule très sélective qui est largement exprimée dans de multiples tumeurs solides, y compris le cancer gastrique et le cancer du pancréas. Cela suggère donc que la Claudin 18.2 est une cible idéale pour le développement d'un traitement contre les tumeurs.

Le CMG901 peut causer la mort des cellules tumorales par plusieurs processus :

Des études précliniques suggèrent que le CMG901 peut tuer efficacement les cellules cancéreuses gastriques grâce à un pouvoir antitumoral beaucoup plus fort que l'analogue zolbetuximab ou l'anticorps non conjugué du CMG901. Parallèlement, le CMG901 a également montré une bonne tolérance et un profil d'innocuité favorable dans les études précliniques.

Pour obtenir plus d'informations, veuillez consulter le site Web http://en.keymedbio.com/.

Crédit photo : DepositPhotos

Descripteur MESH : Adénocarcinome , Médicament orphelin , Anticorps , Chine , Essai clinique , Cellules , Tumeurs , Pancréas , Mort , Patients

nuance

Recherche scientifique: Les +