nuance

Les ceintures lombaires ne protégeraient pas du mal de dos

Une étude de cohorte prospective américaine parue dans le JAMA montre que l’utilisation de ceinture lombaires ne réduit pas l’incidence des blessures au dos ou des douleurs lombaires.

Malgré les incertitudes concernant l’efficacité des ceintures lombaires, elles sont employées couramment sur le lieu de travail dans l’espoir de prévenir les blessures lombaires incapacitantes et qui reviennent économiquement chères.

Afin d’évaluer l’efficacité des ceintures lombaires dans la réduction des blessures au dos déclarées à l’entreprise et des douleurs lombaires, une étude de cohorte prospective a été menée entre avril 1996 et avril 1998 sur des manutentionnaires travaillant dans 160 magasins ( 89 magasins exigeaient le port d’une ceinture dorsale et pour les 71autres, le port était volontaire) de 30 états des USA. Le suivi moyen était de 6,5 mois.

Dans l’étude, ont été prises en compte, d’une part les blessures au dos déclarées à l’entreprise et ayant nécessité des soins, et d’autre part les douleurs lombaires rapportées lors de l’enquête.

L’étude montre qu’il n’y a pas de relation entre l’utilisation fréquente d’une ceinture lombaire ou une politique au sein de l’entreprise exigeant le port de celle-ci et les blessures au dos déclarées à l’entreprise ou les douleurs lombaires rapportées lors de l’étude.

L’étude montre qu’il n’y pas de différence dans l’incidence des blessures au dos ou des douleurs lombaires entre ceux qui portent une ceinture et ceux qui n’en portent pas.

En conclusion, cette étude prospective, visant a étudier l’efficacité des ceintures lombaires, montre que ni le port fréquent d’une ceinture dorsale, ni une politique exigeant ce port sont associés à une réduction de l’incidence des douleurs lombaires ou des blessures au dos.

Source : JAMA 2000 ; 284 : 2727-2732

Descripteur MESH : Travail , Rhumatologie , Dos , Politique , Lieu de travail , Soins

nuance

Recherche scientifique: Les +