nuance

Attention au stress engendré par des rencontres sportives importantes !

Des événements sportifs importants peuvent être la source d’un niveau de stress suffisant pour déclencher des maladies cardiovasculaires symptomatiques d’après une étude néerlandaise parue dans le Bristish Medical Journal.

Afin d’examiner si une rencontre sportive importante peut augmenter le stress à un niveau tel qu’il puisse déclencher un infarctus du myocarde et un accident cérébrovasculaire, le Dr D. Grobbee de l’Université d’Utrecht et ses collaborateurs ont conduit une étude longitudinale portant sur la mortalité survenue autour du 22 juin 1996, jour ou l’équipe nationale hollandaise fut éliminée de la Coupe d’Europe de Football. La mortalité ce 22 juin a été comparée à celle survenue les 5 jours précédants et suivants la rencontre. Les auteurs se sont intéressés à des individus âgés d’au moins 45 ans.

L’étude montre que chez l'homme, la mortalité par maladie coronarienne et par accident vasculaire cérébral a été multipliée par 1,5 le jour du match (risque relatif = 1,51; IC 95 % = 1,08-2,09). Par contre, les auteurs n’ont pas observé une augmentation claire de la mortalité chez la femme (risque relatif = 1,11; IC 95 % = 0,8-1,56). Chez les hommes, environ 14 décès supplémentaires suite à un problème cardiaque se sont produits le jour du match, comparé à la mortalité moyenne survenue avant et après la rencontre.

Les auteurs expliquent que des facteurs comme une augmentation du stress émotionnel et mental, une consommation excessive d’alcool, une alimentation surabondante et un tabagisme important peuvent déclencher des décès suite à un trouble cardiovasculaire. Lors d’une rencontre de football critique, plusieurs de ces facteurs peuvent être combinés en une seule fois, ce qui peut provoquer un stress suffisamment élevé pour déclencher une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébrale.

En conclusion, des événements sportifs à enjeu important peuvent provoquer un niveau de stress suffisant pour déclencher une maladie cardiovasculaire symptomatique. Toutefois, la différence observée entre les hommes et les femmes demande à être complétée par d’autres études.

Source : BMJ 2000 ; 321 : 1552-54

Descripteur MESH : Neurologie , Maladies cardiovasculaires , Mortalité , Football , Hommes , Maladie , Risque , Accident vasculaire cérébral , Femmes , Infarctus , Infarctus du myocarde , Maladie coronarienne , Myocarde , Tabagisme

nuance

Recherche scientifique: Les +

Un nouveau rapport de l'IFPA révèle le lien entre la maladie psoriasique et la santé mentale

Une IA pour détecter précocement les maladies pancréatiques lors des écho-endoscopies

La DNDi et BenevolentAI collaborent pour accélérer la recherche de médicaments vitaux contre la dengue

La FDA a accordé la désignation de procédure accélérée au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique ou du cancer de jonction gastro-œsophagienne non résécable ou métastatique qui ont rechuté et/ou qui sont réfractaires aux thérapies approuvées

ASICS - STATE OF MIND INDEX : UNE ÉTUDE MONDIALE SOULIGNE L'IMPACT POSITIF DU SPORT SUR LA SANTÉ MENTALE

La Food and Drug Administration des États-Unis a octroyé la désignation de médicament orphelin au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique et de l'adénocarcinome de jonction gastro-œsophagienne

Jubilant Therapeutics Inc. annonce que des inhibiteurs isoformes sélectifs de la PAD4 présentent une sélectivité et une puissance in vitro, une biodisponibilité orale et une activité antitumorale in vivo élevées

Personalis publie de nouvelles données prouvant la capacité d’un algorithme hautement sensible à détecter la perte d’hétérozygotie du gène HLA

La Patient Safety Movement Foundation annonce les dates et la liste des intervenants du 8e Sommet mondial annuel sur la sécurité des patients, la science et la technologie

Traitement de l'APDS : Pharming présente des données positives de l'essai de phase II/III sur le leniolisib