nuance

Les protofibrilles, des structures qui semblent déterminantes dans la maladie d'Alzheimer

Des chercheurs ont identifié une nouvelle mutation génétique impliquée dans la maladie d'Alzheimer. Leurs travaux laissent penser qu'une structure intermédiaire avant la formation des plaques amyloïdes est déterminante. Ces intermédiaires nommés protofibrilles seraient un élément essentiel de la maladie.

Les recherches ont permis d'identifier de nombreuses mutations liées à la maladie d'Alzheimer. Ces résultats ont conduit à l'hypothèse que les formes familiales de la maladie étaient dues à une augmentation anormale de la production du peptide β-amyloïde (Aβ). Ce peptide est un des composants majeurs des plaques amyloïdes retrouvées dans le cerveau des patients.

Le lien entre la maladie et une augmentation de la production de Aβ pourrait être reconsidéré. En effet, des chercheurs suédois ont mis en évidence une mutation (liée à la maladie d'Alzheimer) qui entraîne une diminution de la production de Aβ. Leurs résultats sont publiés dans l'édition de septembre de la revue Nature Neuroscience.

Nilsberth et al ont identifié cette mutation chez une famille du Nord de la Suède. Cette mutation, baptisée "mutation arctique", est responsable d'une forme précoce de la maladie.

Restait à expliquer comment cette caractéristique génétique, associée à une réduction de la production de Aβ, entraîne une accélération du développement de la maladie.

Dans leur article, Nilsberth et al soulignent que la formation des plaques amyloïdes par les peptides Aβ n'est pas immédiate et passe par un intermédiaire : les protofibrilles.

Les études in vitro réalisées par les chercheurs suédois ont montré que la mutation "arctique" facilitait l'assemblage des peptides Aβ en protofibrilles.

De ce fait, même si la production de Aβ est réduite, la formation des protofibrilles est accélérée. Les auteurs en concluent donc que ce n'est pas seulement le taux de Aβ qui est important mais également la formation des protofibrilles. De ce fait, la constitution de ces structures intermédiaires pourraient devenir une nouvelle piste d'intervention.

Source : Nature Neuroscience 2001;4:887-93, 859-60.

Descripteur MESH : Maladie , Mutation , Maladie d'Alzheimer , Génétique , Peptides , Accélération , Amyloïde , Cerveau , Édition , Famille , In vitro , Patients , Suède

nuance

Recherche scientifique: Les +

Un nouveau rapport de l'IFPA révèle le lien entre la maladie psoriasique et la santé mentale

Une IA pour détecter précocement les maladies pancréatiques lors des écho-endoscopies

La DNDi et BenevolentAI collaborent pour accélérer la recherche de médicaments vitaux contre la dengue

La FDA a accordé la désignation de procédure accélérée au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique ou du cancer de jonction gastro-œsophagienne non résécable ou métastatique qui ont rechuté et/ou qui sont réfractaires aux thérapies approuvées

ASICS - STATE OF MIND INDEX : UNE ÉTUDE MONDIALE SOULIGNE L'IMPACT POSITIF DU SPORT SUR LA SANTÉ MENTALE

La Food and Drug Administration des États-Unis a octroyé la désignation de médicament orphelin au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique et de l'adénocarcinome de jonction gastro-œsophagienne

Jubilant Therapeutics Inc. annonce que des inhibiteurs isoformes sélectifs de la PAD4 présentent une sélectivité et une puissance in vitro, une biodisponibilité orale et une activité antitumorale in vivo élevées

Personalis publie de nouvelles données prouvant la capacité d’un algorithme hautement sensible à détecter la perte d’hétérozygotie du gène HLA

La Patient Safety Movement Foundation annonce les dates et la liste des intervenants du 8e Sommet mondial annuel sur la sécurité des patients, la science et la technologie

Traitement de l'APDS : Pharming présente des données positives de l'essai de phase II/III sur le leniolisib