nuance

Syndrome du canal carpien : le traitement chirurgical offre les meilleurs résultats

Un essai néerlandais sur le traitement du canal carpien a comparé l’efficacité à long terme de la chirurgie et d’une immobilisation nocturne du poignet. A 18 mois, le taux de succès est significativement plus élevé chez les patients qui ont reçu une chirurgie.

La prise en charge du syndrome du canal carpien repose sur la chirurgie ou un traitement conservateur avec immobilisation du poignet par attelle pendant la nuit. Comme l’expliquent Gerritsen et al. dans un article publié aujourd’hui dans le JAMA, il n’existe pas actuellement de consensus sur la meilleure option thérapeutique à retenir.

Ces auteurs ont conduit un essai randomisé où 176 patients avec un syndrome du canal carpien ont bénéficié d’un traitement chirurgical ou d’une immobilisation nocturne du poignet pendant au moins six semaines.

L’efficacité des deux approches était évaluée par le taux de succès défini comme une amélioration générale de l’état du patient.

A trois mois, le taux de succès était de 80 % dans le groupe chirurgie versus 54 % dans le groupe immobilisation (P<0.001).

A 18 mois, ces chiffres étaient respectivement de 90 % et de 75 % (P=0.02) mais il faut souligner dans ce cas que 41 % des patients du groupe immobilisation avaient alors bénéficié d’un traitement chirurgical.

Au final, les auteurs estiment que ces résultats démontrent la supériorité de la chirurgie du canal carpien face à un traitement conservateur par immobilisation.

Source : JAMA 2002 :288 :1245-51

SR

Descripteur MESH : Immobilisation , Patients , Poignet , Syndrome , Syndrome du canal carpien , Consensus , Face , Thérapeutique

nuance

Recherche scientifique: Les +