nuance

Les fluctuations de poids augmenteraient peu le risque de décès chez les hommes

Le surpoids et l’obésité sont des facteurs de morbidité bien documentés. Contrairement à de précédents résultats, une nouvelle étude montre que les fluctuations de poids n’augmentent pas le risque de décès de façon marquée.

Une étude publiée par Goya Wannamethee (Royal Free and University College Medical School, Londres) dans les Archives of Internal Medicine a examiné les variations de poids de 5608 anglais pendant 12 à 14 ans. La mortalité était plus faible chez les hommes avec un poids stable.

Cependant, la mortalité plus élevée chez les hommes avec des variations de poids marquées s’explique en grande partie par des pathologies préexistantes et la présence de facteurs de risque cardiovasculaires.

Selon les auteurs : « Il n’y a pas de preuve définitive selon laquelle la fluctuation ou la perte de poids soient dangereuses chez des hommes en bonne santé, et les autorités devraient continuer à encourager et faciliter une alimentation saine et une activité physique régulière et modérée pour la prévention et la prise en charge du surpoids et de l’obésité ».

Source : Arch Intern Med. 2002;162:2575-2580.

Descripteur MESH : Risque , Surpoids , Morbidité , Hommes , Mortalité , Facteurs de risque , Londres , Perte de poids , Physique , Santé

nuance

Recherche scientifique: Les +