nuance

Voyage aérien et thrombose veineuse : un risque faible en général

Le risque de thrombose veineuse profonde après un long voyage en avion est plus élevé seulement dans les deux semaines qui suivent le vol, révèle une enquête australienne. Durant cette période, le risque est multiplié par quatre mais reste faible.

Pour cette étude, Kelman et collaborateurs ont couplé les données d’arrivée des vols internationaux avec les dossiers médicaux de 5408 patients admis pour une thrombose veineuse profonde (TVP) entre 1981 et 1991 dans l’Est de l’Australie.

Les auteurs concluent que le risque de TVP après un long voyage aérien est faible pour la plupart des patients. Il est environ quatre fois plus élevé que la normale au cours des 15 jours qui suivent le vol. Quant au risque de décès par TVP lié à un voyage en avion, les auteurs l’estime à un cas pour deux millions de passagers.

Source : BMJ 2003;327:1072 (8 November), doi:10.1136/bmj.327.7423.1072

Descripteur MESH : Risque , Thrombose , Thrombose veineuse , Voyage , Patients , Dossiers médicaux

nuance

Recherche scientifique: Les +