nuance

Cancer de l’ovaire : les puces à ADN pour évaluer la réponse à la chimiothérapie

Un profil d’expression génique nouvellement identifié pourrait servir de support pour évaluer la réponse à la chimiothérapie dans le traitement du cancer de l’ovaire. Ces résultats sont décrits dans l’édition de novembre du Journal of Clinical Oncology.

Dans une nouvelle étude, le groupe conduit par Stephen Canistra (Beth Israel Deaconesss Medican Center, BIDMC) a réalisé des mesures sur puces à ADN (DNA microarrays) avec 60 échantillons de cancer de l’ovaire de patientes traitées au BIDMC et au Sloan-Kettering Cancer Center afin de déterminer si le tissu tumoral obtenu au diagnostic initial présentait un profil d’expression génique susceptible d’indiquer la qualité de la réponse à la chimiothérapie évaluée plus tard.

L’expression de 93 gènes, connus collectivement sous le nom de « Chemotherapy Response Profile (CRP) » s’est révélée particulièrement utile pour identifier les patientes qui ont présenté une réponse complète à la chimiothérapie. D’après les auteurs, la combinaison de deux profils géniques, le CRP et l’OCPP (Ovarian Cancer Prognostic Profile, identifié l’année dernière) peut être utilisée pour améliorer l’évaluation du pronostic.

Source : Beth Israel Deaconess Medical Center

Caducée.net ©Tous droits réservés. Enregistrement, reproduction et copie interdits.

Descripteur MESH : ADN , Ovaire , Diagnostic , Gènes , Pronostic , Reproduction

nuance

Recherche scientifique: Les +