nuance

Une étude clinique nationale montre une efficacité égale entre une chirurgie de l’artère carotide et la pose d’une endoprothèse aortique pour prévenir un accident vasculaire cérébral

Les résultats, publiés en ligne dans le numéro du 26 mai du New England Journal of Medicine, montrent aussi « d’excellents résultats d’innocuité et à long terme tant pour les patients présentant un risque d’accident vasculaire cérébral que pour ceux n’en présentant pas », déclare le chercheur national principal, le docteur Thomas Brott, , professeur de neurologie et directeur de recherche de la Mayo Clinic en Floride.

Le chercheur de la Mayo Clinic déclare que les médecins peuvent prescrire le traitement aux patients individuels

Les médecins disposent maintenant de deux options sûres et efficaces pour traiter leurs patients présentant un risque d’accident vasculaire cérébral, selon un chercheur de la Mayo Clinic qui a mené une vaste étude clinique financée par l’Institut national de la Santé (NIH) afin de comparer l’efficacité de la chirurgie par rapport à la pose d’une endoprothèse pour maintenir ouverte une artère carotide bouchée.

Les résultats, publiés en ligne dans le numéro du 26 mai du New England Journal of Medicine, montrent aussi « d’excellents résultats d’innocuité et à long terme tant pour les patients présentant un risque d’accident vasculaire cérébral que pour ceux n’en présentant pas », déclare le chercheur national principal, le docteur Thomas Brott, , professeur de neurologie et directeur de recherche de la Mayo Clinic en Floride.

Comparée à d’autres essais importants et à échelle internationale de prévention de l’accident vasculaire cérébral, l’étude CREST (Carotid Revascularization Endarterectomy vs. Stenting Trial) est unique en ceci : environ une moitié des patients recrutés ne présentait pas de symptômes de maladie carotide alors que l’autre moitié avait subi des symptômes récents tels qu’un incident cardiaque mineur et non invalidant ou une attaque ischémique transitoire (AIT).

Les résultats CREST peuvent déterminer des décisions de traitement pour les deux groupes de patients, au contraire des résultats d’essais récemment effectués en Europe. Cette conclusion est importante parce que plus de la moitié des quelque 140 000 interventions chirurgicales et poses d’endoprothèses pratiquées chaque année aux États-Unis le sont sur des patients sans symptômes.

Les chercheurs disent que les conclusions montrent des résultats à long terme de qualité égale pour la chirurgie et l’endoprothèse, mais des résultats de qualité différente dans les semaines après procédure. Les patients ayant reçu une endoprothèse ont subi moins d’attaques cardiaques et les patients opérés moins d’accidents vasculaires cérébraux. L’âge a également fait une différence : les résultats ont été meilleurs avec l’endoprothèse chez les patients de moins de 70 ans tandis que ceux de plus de 70 ans ont obtenu de meilleurs résultats avec la chirurgie.

L’accident vasculaire cérébral, une interruption du flux sanguin vers le cerveau, est la troisième cause de mortalité aux États-Unis. Une de ses causes principales est l’accumulation de cholestérol dans l’artère carotide et le traitement efficace traditionnel a été l’endartériectomie de l’artère carotide pour éliminer le blocage. Depuis plus récemment, les spécialistes vasculaires implantent une endoprothèse dans l’artère carotide. Il s’agit d’une procédure moins envahissante qui consiste à introduire un stent et à installer un petit dispositif protecteur dans l’artère afin de dilater la zone obstruée et de recueillir tout fragment de plaque résiduel.

Mais jusqu’ici on ne pouvait pas déterminer les risques et avantages comparatifs de ces deux procédures. Pour répondre à cette question, le NIH (National Institutes of Health) a financé l’étude CREST. Une des plus importantes études randomisées de prévention de l’accident vasculaire cérébral jamais entreprises, CREST a recruté 2 502 patients dans 117 centres aux États-Unis et au Canada entre 2000 et 2008.

Les résultats suggèrent qu’un traitement agressif visant à prévenir l’accident cardiaque aux États-Unis est justifié, ajoute le docteur Brott.

RESSOURCES VIDÉO : D’autres documents audio et vidéo, y compris des extraits d’une interview avec le docteur Thomas Brott, sont disponibles à l’adresse Mayo Clinic News Blog.

Mot de passe : CREST1

À propos de la Mayo Clinic

Depuis plus de 100 ans, des millions de gens de toutes les couches de la société ont obtenu des réponses en consultant la Mayo Clinic. Ces patients nous disent qu’ils sortent rassurés de la Mayo Clinic sachant qu’ils ont été traités par les meilleurs experts internationaux. La Mayo Clinic est le premier et le plus important groupe médical intégré à but non lucratif. La Mayo Clinic réunit une équipe de spécialistes qui prennent le temps d’écouter, de comprendre et de soigner les problèmes de santé et les préoccupations des patients. Ces équipes sont issues des plus de 3 700 médecins et scientifiques et des 50 100 membres du personnel qui travaillent sur les campus de la Mayo Clinic au Minnesota, en Floride et en Arizona ainsi que des prestataires basés dans des communautés situées dans plus de 70 centres dans le sud du Minnesota, l’ouest du Wisconsin et le nord-est de l’Iowa. Ces centres traitent plus d’un demi-million de personnes chaque année. Pour mieux servir les patients, la Mayo Clinic collabore avec de nombreuses compagnies d’assurance, ne requiert pas de recommandations d’un médecin dans la plupart des cas et constitue un réseau interne pour des millions de personnes. Les derniers communiqués de la Mayo Clinic sont consultables à l’adresse www.mayoclinic.org/news. Pour des renseignements sur la recherche et la formation, veuillez consulter le site www.mayo.edu. Le site MayoClinic.com (www.mayoclinic.com) vous propose des renseignements généraux sur votre santé.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

CONTACT:

Mayo ClinicKevin Punsky904-953-2299 (heures de bureau)904-953-2000 (soirs)punsky.kevin@mayo.edu

© 2010 Business Wire - Tous droits réservés

Descripteur MESH : Patients , Risque , Floride , Recherche , Neurologie , Santé , Médecins , Traduction , Personnes , Minnesota , Membres , Wisconsin , Temps , Réseau , Mortalité , Arizona , Maladie , Langue , Jurisprudence , Hypercholestérolémie , Europe , Essais , Cholestérol , Cerveau , Canada

nuance

Pratique médicale: Les +