nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Aérosols

25 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Le SRAS véhiculé par des aérosols

Caducee.net, le 24 mars 2005 : Deux nouvelles études suggèrent que la dissémination aérienne du virus responsable du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) est possible. Le contact direct par des gouttelettes contaminées ne serait donc pas le seul mode de transmission. […].

Arrêt du tabac : les thérapies associées donnent de meilleurs résultats

Caducee.net, le 14 novembre 2000 : L'administration de nicotine par plusieurs formes peut faciliter l'arrêt du tabac à court et à long terme. Une étude vient de montrer que l'utilisation simultanée d'aérosols à la nicotine et de timbres nicotiniques donne de meilleurs résultats que les aérosols seuls. […].

Traiter le bétail avec des insecticides pour lutter contre le paludisme

Caducee.net, le 08 juin 2001 : L'application d'insecticides sur le bétail semble une approche prometteuse pour lutter contre le paludisme, surtout dans les régions où les moustiques se nourrissent principalement sur les animaux domestiques. Ce procédé est moins coûteux que l'emploi des aérosols et il permet de réduire très nettement le risque d'infection. […].

Coronavirus SARS-COV-2 : une nouvelle étude confirme la prédominance des contaminations aériennes dans des lieux clos et mal ventilés

Coronavirus SARS-COV-2 : une nouvelle étude confirme la prédominance des contaminations aériennes dans des lieux clos et mal ventilés

Caducee.net, le 23 septembre 2020 : Une étude publiée le 17 septembre dans la célèbre revue Annals of Internals Medicine a procédé à une revue de la littérature afin de faire un examen complet des preuves relatives à la transmission du Coronavirus SARS-COV-2. Selon les auteurs, les preuves accumulées suggèrent que la transmission est essentiellement respiratoire, le virus étant en suspension soit dans des gouttelettes, soit, plus rarement, dans des aérosols. La transmission est très hétérogène selon les sujets infectés, et les événements de super propagation jouent un rôle majeur dans la dynamique de l’épidémie. Ces événements concernent le plus souvent des personnes se trouvant dans des environnements intérieurs, mal ventilés, pendant de longues périodes. […].

#Coronavirus : une étude établit un lien statistique entre concentration en CO2 et prévalence des infections à l'école

#Coronavirus : une étude établit un lien statistique entre concentration en CO2 et prévalence des infections à l'école

Caducee.net, le 10 décembre 2021 : Si les aérosols infectieux sont à présent largement documentés comme vecteur principal de la transmission du Coronavirus SARS-COV-2 dans la littérature scientifique, aucune étude n’avait jusqu’à présent établi de façon empirique de liens statistiques entre la qualité de l’air d’un environnement clos plus ou moins bien ventilé et la prévalence des infections à SARS-COV-2. C’est la démonstration que viendraient de faire les services de santé publique du canton des Grisons en Suisse en collaboration avec une équipe de chercheurs de l’EMPA. […].

Coronavirus : 90 % des contaminations se produiraient de façon aéroportée dans les lieux clos et mal ventilés

Coronavirus : 90 % des contaminations se produiraient de façon aéroportée dans les lieux clos et mal ventilés

Caducee.net, le 18 mai 2020 : Partager un espace confiné, mal ventilé pendant une ou plusieurs heures constituerait le dénominateur commun à la grande majorité des situations propices à la contagion du Coronavirus SARS CoV-2. Si la transmission du virus par les microgouttelettes à l’occasion d’une toux ou d’un éternuement est établie depuis le début de l’épidémie, un faisceau d’indices concordant laisse à penser que son transport aéroporté sous forme d’aérosols serait à l’origine d’un nombre tout aussi important de contaminations. Si les preuves formelles manquent encore, le principe de précaution devrait inciter les autorités sanitaires à revoir une fois de plus leur doctrine de port de masque. […].

#Coronavirus : Améliorer la qualité de l’air intérieur pour réduire les risques de contamination aéroportée

#Coronavirus : Améliorer la qualité de l’air intérieur pour réduire les risques de contamination aéroportée

Caducee.net, le 23 juin 2021 : Dans un avis publié le 11 juin, l’Académie des Sciences recommande la généralisation d’une stratégie de ventilation à grande échelle, notamment dans les lieux d’enseignements afin de réduire les risques de contagion du Coronavirus SARS-COV-2. Elle recommande d’utiliser des détecteurs de CO2 comme outil de contrôle de la qualité de la ventilation. En cas de ventilation insuffisante, le HCSP recommande la mise en place de système de purification de l’air utilisant des filtres HEPA H13 ou H14 pour tous les établissements recevant du public. […].

Prévention du #COVID19 : faut-il porter un masque dans la rue ?

Prévention du #COVID19 : faut-il porter un masque dans la rue ?

Caducee.net, le 01 avril 2020 : Alors qu’en France le port de masque n’est pas indiqué en population générale, des scientifiques de renom expliquent qu’il s’agit d’une grosse erreur de prévention face aux risques de transmission du coronavirus. […].

Covid-19 : le gouvernement laisse-t-il filer l’épidémie à l’école ?

Covid-19 : le gouvernement laisse-t-il filer l’épidémie à l’école ?

Caducee.net, le 02 décembre 2021 : Alors que la circulation du coronavirus SARS-COV-2 s’emballe, particulièrement à l’école, le gouvernement a décidé d’alléger le protocole sanitaire en supprimant les fermetures automatiques des classes pendant 7 jours au 1er cas positif. Ce changement de stratégie pourrait d’autant plus s’apparenter à une volonté délibérée de laisser filer l’épidémie à l’école qu’aucune mesure supplémentaire visant à prévenir en milieu scolaire les risques de contaminations n’a été prise par l’exécutif. […].

#Coronavirus : la moitié des contaminations se produirait avant l’apparition des premiers symptômes sous forme d’aérosols infectieux

#Coronavirus : la moitié des contaminations se produirait avant l’apparition des premiers symptômes sous forme d’aérosols infectieux

Caducee.net, le 13 juillet 2020 : Le coronavirus SARS COV 2, à l’instar de nombreuses maladies infectieuses, sait se propager en toute discrétion en utilisant non seulement des sujets infectés et contaminants, mais sans symptômes apparents, mais aussi en mettant à profit les jours qui précédent l’apparition des premiers symptômes lors d’une infection plus classique. Dans une synthèse rapide et non exhaustive de la littérature scientifique publiée le 8 juillet, Santé Publique France a cherché à quantifier ces modes de contaminations silencieux. Avec 25 % des cas asymptomatiques et 50 % des contaminations lors des phases pré-symptomatiques, ils seraient bien plus importants que prévu. Des chiffres inquiétants qui renforcent encore l’hypothèse d’aérosols infectieux et requièrent un changement rapide de doctrine de protection. […].

Retrait de lots de Ventoline* 100µg/200 doses

Caducee.net, le 04 mars 2002 : Suite à un incident dans sa chaîne de production, GlaxoSmithKline (GSK) a décidé de rappeler plusieurs lots de Ventoline* 100µg/200 doses en suspension pour inhalation en flacon pressurisé. Un numéro vert (0 800 800 200) a été mis à disposition des patients qui pourraient avoir des doutes sur le numéro de lot de cet aérosol indiqué pour le traitement de la crise d'asthme. […].

Transmission du bacille de Koch d'un cadavre à son embaumeur

Caducee.net, le 26 janvier 2000 : Des chercheurs américains rapportent le premier cas décrit à ce jour de transmission de Mycobactérium tuberculosis lors d'un embaumement, avec développement d’une tuberculose active chez l’embaumeur. Cette découverte devrait amener à renforcer les procédures d'hygiène en vigueur dans les établissements funéraires américains. […].

L’étude ComCor souligne la nécessité d’aérer les lieux clos pour prévenir les infections à Sars-Cov-2

L’étude ComCor souligne la nécessité d’aérer les lieux clos pour prévenir les infections à Sars-Cov-2

Caducee.net, le 29 novembre 2021 : L’Institut Pasteur vient de publier dans The Lancet, le 4e volet de son étude cas témoin, ComCor, qui recense les circonstances et les facteurs de risque d’une infection par le variant Delta entre le 23 mai et le 13 aout en France. Elle met en exergue les lieux clos peu ou pas ventilés comme principaux lieux de contagion. Des constats toujours ignorés par le gouvernement dans sa politique sanitaire. […].

Covid-19 et prévention en entreprise : l’INRS lance une mise en garde contre certains dispositifs dits « anti-Covid-19 »

Covid-19 et prévention en entreprise : l’INRS lance une mise en garde contre certains dispositifs dits « anti-Covid-19 »

INRS, le 19 novembre 2020 : Face à la pandémie actuelle, certains fabricants font actuellement une forte promotion de nouveaux dispositifs ou procédés dits « anti-Covid-19 ». L’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) met en garde les entreprises et les salariés contre certaines de ces innovations qui non seulement ne réduisent pas le risque de transmission du virus, mais peuvent en engendrer de nouveaux. […].

#Covid19 et protection des soignants : la SF2H maintient sa recommandation en faveur du masque chirurgical vs FFP2 en dehors des gestes à risque d’aérosolisation

#Covid19 et protection des soignants : la SF2H maintient sa recommandation en faveur du masque chirurgical vs FFP2 en dehors des gestes à risque d’aérosolisation

Caducee.net, le 25 septembre 2020 : S’il est un sujet sur lequel la littérature scientifique est prolixe, c’est bien les modes de contamination du Coronavirus SARS-COV-2. À tel point que la Société Française d’Hygiène Hospitalière (SF2H) a tenu à mettre à jour le 22 septembre la synthèse qu’elle avait formalisée en juillet dernier et qui sert de support à ses recommandations sur la prévention de la transmission du COVID-19 dans le secteur hospitalier. Ses conclusions demeurent cependant inchangées : le port du masque chirurgical suffit dans la plupart des cas à protéger correctement les soignants qui prennent en charge des cas de COVID-19. […].

Pour les enfants atteints d’asthme, le retour à l'école rime parfois avec retour aux urgences

Businesswire, le 03 septembre 2008 : La pointe de septembre résulte sans doute de la propagation d'infections virales d'un enfant à l'autre dans la salle de classe, puis du transport de ces infections à la maison où elles atteignent les autres membres de la famille. Les enfants atteints d’asthme présentent un risque plus élevé de contracter une maladie respiratoire, comme une pneumonie ou une bronchite, que la population en général2. Le fait de bien maîtriser l’asthme durant toute une année constitue une solution permettant de réduire au minimum l'effet de l'épidémie de la pointe de septembre. […].

La guerre des masques aura bien lieu

La guerre des masques aura bien lieu

Fabrice Di Vizio, le 18 mai 2020 : Il fut un temps qui semble désormais lointain où des médecins généralistes étaient, en douce, et catimini, privés de masques FFP2 : ainsi en avait décidé la science, ainsi avait ratifié le politique. […].

Conséquences d’une attaque terroriste par les virus responsables des fièvres hémorragiques

Caducee.net, le 10 mai 2002 : Un groupe de travail de la défense américaine sur les attaques bioterroristes publie dans le dernier numéro du JAMA ses recommandations en cas d’utilisation des virus des fièvres hémorragiques comme le virus Ebola. La méconnaissance générale par le corps médical des symptômes provoqués par ces virus, alliée à une quasi-absence de traitements efficaces, engendreraient une épidémie rapide et d’une extrême sévérité. […].

12
nuance

Les plus