nuance

Ansun Biopharma annonce les résultats positifs d'un essai initié par l'investigateur sur un nouveau traitement du COVID-19

illustrationLe traitement par DAS181, un agent biologique recombinant au stade clinique, a réduit ou éliminé le besoin en oxygène d'appoint et amélioré les principaux signes vitaux des patients

 

SAN DIEGO, 2 avril 2020 /PRNewswire/ - Ansun Biopharma, Inc., une société biopharmaceutique au stade clinique, a annoncé aujourd'hui les données préliminaires d'un essai initié par l'investigateur portant sur DAS181, une sialidase recombinante dotée de propriétés antivirales étendues, pour le traitement d'une infection sévère par COVID-19. L'étude, menée en collaboration avec l'hôpital Renmin de l'Université de Wuhan, a évalué un schéma thérapeutique de DAS181 nébulisé administré pendant 10 jours à quatre patients atteints de pneumonie virale bilatérale sévère et d'hypoxémie.

« Ces résultats sont très encourageants, car ils démontrent que DAS181 peut potentiellement contribuer à réduire ou à éliminer certains des symptômes les plus importants associés au COVID-19 », ont déclaré le Dr Zuojiong Gong et le Dr Ke Hu, les principaux investigateurs de l'étude à l'hôpital Renmin. « Au cours des 14 premiers jours de notre étude, les deux premiers patients n'ont plus eu besoin d'oxygène d'appoint et ont présenté des signes vitaux stabilisés, une saturation en oxygène accrue, et une résolution des infiltrats sur les tomodensitogrammes thoraciques. Le troisième patient, qui avait été un porteur persistant du SRAS-CoV-2 depuis plus de 33 jours, était complètement exempt du virus avant la fin du traitement de 10 jours par DAS181 et répondait à tous les critères de sortie, et le quatrième est actuellement sous traitement et présente des tendances positives. »

« Nous sommes ravis des données préliminaires générées par nos partenaires à l'Université de Wuhan, et nous considérons que c'est une étape importante dans la détermination de l'utilité clinique potentielle de DAS181 à ce moment critique », a déclaré le Dr Nancy Chang, PDG d'Ansun. « Contrairement à d'autres approches thérapeutiques, DAS181 peut inhiber le virus via de multiples modes d'action potentiels, notamment des modifications du récepteur de l'hôte, une interférence avec l'endocytose, la prévention de la propagation de cellule à cellule, et l'immunomodulation. »

Ansun a également annoncé le commencement d'un autre essai de preuve de concept randomisé, en double aveugle et contrôlé par placebo visant à déterminer l'innocuité et l'efficacité de DAS181 dans le traitement d'une pneumonie grave au COVID-19. Cet essai en deux étapes recrutera initialement environ 20 patients dans des centres médicaux partout aux États-Unis. La société compte augmenter les inscriptions après un examen intermédiaire des données.

« Je suis honoré de pouvoir mettre à profit mes décennies d'expérience et de ressources pour aider Ansun à atteindre cette étape importante, et, plus important encore, pour aider à explorer des options de traitement potentiellement efficaces pour COVID-19 », a déclaré le Dr Tian, Yuan, vice-président de l'Association des anciens diplômés de l'Université de Wuhan et fondateur de YuanMing Capital, un actionnaire d'Ansun.

Il n'existe actuellement aucun traitement approuvé pour les patients atteints de pneumonie sévère induite par SRAS-CoV-2. À l'heure actuelle, la gestion clinique se limite aux soins palliatifs, avec un oxygène d'appoint et un soutien par ventilation mécanique.

À PROPOS DE DAS181

DAS181 est une protéine sialidase recombinante qui clive l'acide sialique situé à la surface des cellules épithéliales tapissant les voies respiratoires humaines. De nombreux virus différents utilisent l'acide sialique comme récepteur pour infecter les cellules épithéliales, et le traitement par DAS181 peut donc bloquer l'entrée du virus et empêcher l'infection virale et sa propagation. Le médicament a démontré une activité antivirale contre de multiples virus dépendants de l'acide sialique, ce qui le rend particulièrement adapté comme traitement à large spectre pour de nombreuses infections virales respiratoires différentes. DAS181 est administré dans une formulation nébulisée utilisant la technologie d'administration de médicaments en aérosol Aerogen® Solo.

La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a accordé la désignation de procédure d'évaluation accélérée et la désignation de traitement novateur à DAS181. Le médicament est actuellement testé dans un essai clinique mondial multicentrique de phase III pour le traitement de patients immunodéprimés hospitalisés atteints d'infections des voies respiratoires inférieures par le virus  parainfluenza (STOP PIV). Le médicament est également testé dans un essai clinique de phase IIb en Chine pour le traitement des infections grippales hospitalisées sévères (STOP FLU). DAS181 a été administré à plus de 800 patients, de l'enfance à l'âge de 77 ans.

À PROPOS D'ANSUN BIOPHARMA, INC.

Ansun Biopharma est une société biopharmaceutique de stade clinique basée à San Diego, en Californie, qui développe de nouvelles classes de thérapies biologiques pour traiter les besoins médicaux non satisfaits de populations de patients vulnérables. Pour plus d'informations sur Ansun Biopharma, veuillez consulter le site Web de la société à l'adresse www.ansunbiopharma.com.

À PROPOS D'AEROGEN® SOLO

Le nébuliseur à mailles vibrantes Aerogen® Solo (VMN) est un dispositif d'administration de médicaments en aérosol extrêmement performant et efficace. Contrairement aux nébuliseurs à jet traditionnels, il a été démontré que les nébuliseurs à mailles vibrantes réduisaient significativement les émissions fugitives en raison de la combinaison de leur débit d'air faible ou nul. L'utilisation de la chambre Aerogen® Ultra, ou même d'un raccord en T avec embout buccal pouvant être utilisé avec un filtre, réduit considérablement les émissions fugitives d'aérosols. De plus, la conception du produit VMN évite que les liquides contaminés ne pénètrent dans le réservoir de médicament à la fois sur et hors du ventilateur mécanique. Pour plus d'informations, veuillez consulter www.aerogen.com.

 

Descripteur MESH : Oxygène , Signes vitaux , Patients , Virus , Cellules épithéliales , Infection , Sialidase , Cellules , Essai clinique , Mécanique , Chine , Californie , Ventilation , Technologie , Soins , Air , Endocytose , Association , Soins palliatifs , Immunomodulation , Thérapeutique , Placebo , Aérosols

nuance

Médicaments: Les +