nuance

L'oxygénation hyperbare validée chez les patients atteints de formes sévères de la COVID-19 dans deux hôpitaux argentins

illustrationPARIS, 24 février 2021 /PRNewswire/ -- Selon les premiers résultats d'un essai multicentrique réalisé en 2020 à Buenos Aires sur 36 patients atteints de formes sévères de la COVID-19, le traitement adjuvant par Oxygénothérapie Hyperbare permet de récupérer d'une hypoxémie sévère (faible taux d'oxygène dans le sang) causée par le coronavirus SARS COV 2.

Les investigateurs ont observé une amélioration significative dès deux séances et la saturation finale dans le groupe traité par HBOT en moyenne supérieure à 93. Suite à ces résultats les médecins ont décidé d'inclure l'oxygène hyperbare dans le traitement standard des patients atteints de pneumonie sévère due au COVID-19, même hors protocole.

Contrairement aux respirateurs, une chambre hyperbare peut être utilisée par différents patients avec un processus de désinfection approprié entre les sessions. Le mécanisme d'action du traitement hyperbare est non invasif et diffère du respirateur, qui ne fonctionne que sur la mécanique respiratoire, et n'augmente pas la disponibilité de l'oxygène dilué dans le plasma sanguin.

Le traitement d'oxygénation hyperbare est indiqué pour tous les patients diagnostiqués avec COVID-19 qui n'ont pas de contre-indications au traitement et qui ne présentent pas d'exigence imminente de ventilation mécanique sur la base de critères cliniques. L'objectif est d'inverser l'hypoxémie et d'éviter le besoin de ventilation. Ainsi, la chambre hyperbare peut prévenir les complications de l'hypoxie prolongée, de l'inflammation, du besoin d'oxygénation, de la mortalité, et ainsi éviter la saturation des services de réanimation.

L'essai clinique a été réalisé dans les hôpitaux Muñiz, Santojanni et Central de San Isidro à Buenos Aires; répertorié sur le portail des essais cliniques et développé avec la technologie Revitalair® 430, chambres hyperbares fournies par la société BioBarica. Ces appareils sont faciles à installer et à utiliser, ils ont donc pu être placés dans les services COVID-19. L'utilisation de l'oxygénothérapie hyperbare a été systématisée dans les trois hôpitaux de l'AMBA; traitement à faible coût pour les institutions il peut être indiqué par n'importe quel médecin sans avoir besoin d'une spécialité en médecine hyperbare.

Les investigateurs principaux: Docteurs Eleonora Cunto (Hôpital Muñiz), Guillermo Keller (Hôpital Santojanni) et Ramiro Larrea (Hôpital Central de San Isidro). En outre, l'essai clinique a reçu l'aval de l'Association argentine de médecine et de recherche hyperbare (AAMHEI) et sa présidente, le Dr Mariana Cannellotto, en a assuré la coordination.

Qu'est-ce que le traitement hyperbare ?

Le traitement hyperbare consiste à respirer de fortes concentrations d'oxygène dans une chambre pressurisée. Cela génère une hyperoxie qui augmente le volume d'oxygène dissous dans le plasma sanguin. La plus grande diffusion d'oxygène atteint tous les tissus, même ceux affectés. Ainsi, une série d'effets physiologiques thérapeutiques est générée.

Dans le contexte actuel, l'oxygénothérapie hyperbare permettrait d'éviter la saturation des ressources limitées telles que les respirateurs et les lits de soins intensifs dans les hôpitaux. D'autre part, avec l'utilisation de la chambre hyperbare, l'inversion rapide de l'hypoxémie permettrait de réduire  l'inflammation et la mortalité associées au COVID-19.

Pour en savoir plus, visitez BioBarica – Hyperbaric Medical Systems 

Contact:
Ivo.teler@biobarica.com 

 

 

Descripteur MESH : Patients , Hôpitaux , Oxygénation hyperbare , Oxygène , Oxygénothérapie , Sang , Coronavirus , Essai clinique , Inflammation , Mortalité , Ventilation , Plasma sanguin , Mécanique , Médecine , Tissus , Essais , Désinfection , Argentine , Médecins , Technologie , Soins , Recherche , Mécanique respiratoire , Diffusion , Association , Lits , Soins intensifs , Réanimation , Hyperoxie

nuance

Pratique médicale: Les +