Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Anaphylaxie

35 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

La Commission européenne autorise la mise sur le marché de KanumaMC (sebelipase alfa) pour le traitement de patients de tout âge souffrant d'un déficit en lipase acide lysosomale (déficit en LAL)

Alexion Pharmaceuticals, Inc., le 01/09/2015 : « L'autorisation accordée aujourd'hui représente une étape cruciale pour les patients souffrant d'un déficit en LAL, un trouble grave qui peut avoir des conséquences dévastatrices pour les patients de tout âge, a déclaré Vassili Valayannopoulos, M.D., Ph. D., chercheur dans le cadre des études pivots sur Kanuma, Hôpital Necker-Enfants Malades et Institut IMAGINE, Paris. Lors des études cliniques, 67 % des nourrissons traités par Kanuma ont survécu au-delà de l'âge de 12 mois, tandis qu'en l'absence de traitement, ces patients seraient probablement morts. Il a aussi été démontré chez les patients pédiatriques et adultes que Kanuma diminuait le taux des marqueurs de lésions hépatiques et d'accumulation de lipides, lesquels peuvent mener à des complications graves et potentiellement mortelles. » […].

Swissmedic autorise le vaccin Novavax Nuvaxovid™ COVID-19 pour les adolescents âgés de 12 à 17 ans et comme vaccin de rappel pour les adultes âgés de 18 ans et plus

PRNEWSWIRE, le 06/09/2022 : Dose de rappel chez les adultes de 18 ans et plusL'autorisation de la dose de rappel chez les adultes âgés de 18 ans et plus est étayée par les données de l'essai de phase 2 mené par Novavax en Australie, d'un essai de phase 2 distinct mené en Afrique du Sud et de l'essai COV-BOOST parrainé par le Royaume-Uni. Dans le cadre des essais de phase 2, une dose de rappel unique de Nuvaxovid a été administrée à des participants adultes en bonne santé environ six mois après leur première série de vaccination à deux doses de Nuvaxovid. La troisième dose a produit une augmentation des réponses immunitaires comparable ou supérieure aux niveaux associés à la protection dans les essais cliniques de phase 3. Dans l'essai COV-BOOST, Nuvaxovid a induit une réponse anticorps significative lorsqu'il a été utilisé comme troisième dose de rappel hétérologue. […].

Mécanismes allergiques : une étape moléculaire clé a été décryptée

Caducee.net, le 20/07/2000 : Une nouvelle étape pourrait avoir été franchie dans la recherche de traitements contre les allergies et l'asthme. Des chercheurs ont pour la première fois déterminé la structure spatiale d'une interaction protéique essentielle au déclenchement des processus allergiques : la fixation d'une IgE sur son récepteur de haute affinité (FcεRI). La connaissance précise de cette structure devrait vraisemblablement faciliter la mise au point de molécules capables d'inhiber cette interaction. […].

Baxalta reçoit un avis positif du CHMP pour l'utilisation d'ONCASPAR (pégaspargase) dans l'Union européenne comme composant d'une polythérapie pour traiter la leucémie lymphoblastique aiguë (LLA)

Baxalta Incorporated, le 23/11/2015 : L'avis positif du CHMP sera maintenant soumis à la Commission européenne (CE), qui accorde l'autorisation de mise sur le marché des médicaments dans l'Union européenne. Dans l'attente de l'approbation de la CE, Baxalta sera autorisé à commercialiser ONCASPAR dans les 28 pays membres de l'Union européenne (UE), ainsi qu'en Islande, dans le Liechtenstein et en Norvège. […].

Une analyse intégrée démontre qu'un traitement par augmentation à base d'alpha(1) permet de réduire considérablement la perte de tissus pulmonaires chez les patients souffrant d'un emphysème associé à un déficit en AAT

PR Newswire, le 16/11/2010 : RESEARCH TRIANGLE PARK, Caroline du Nord, November 16, 2010 /PRNewswire/ -- Talecris Biotherapeutics a annoncé aujourd'hui la publication de données combinées tirées de deux études et démontrant que le traitement par augmentation avec l'inhibiteur de l'alpha(1)-protéinase humain (A1PI) permet de réduire considérablement la perte de tissus pulmonaires chez les patients souffrant d'un emphysème associé à un déficit en alpha(1)-antitrypsine (AAT). Les résultats de ces études, présentées sous forme d'analyse intégrée des données brutes tirées de deux essais pilotes similaires, ont été publiés dans le journal Respiratory Research. (http://respiratory-research.com/content/11/1/136) […].

A l'occasion d'un essai de phase 3 contrôlé par placebo, motavizumab de MedImmune a réduit de 83 % les hospitalisations imputables au VRS parmi des nourrissons nés à terme appartenant à un groupe à haut risque d'Amérindiens

PR Newswire, le 24/08/2007 : GAITHERSBURG, Maryland, August 24 /PRNewswire/ -- MedImmune, Inc. a annoncé aujourd'hui que, dans une étude de phase 3, motavizumab a permis de réduire les hospitalisations imputables au virus respiratoire syncytial (VRS) de 83 % comparé au placebo (8,3 % dans le groupe placebo contre 1,4 % dans le groupe motavizumab; p < 0,001), cet aspect étant le critère principal d'évaluation. En outre, l'essai a montré une réduction de 71 % dans l'incidence des infections des voies aériennes inférieures (LRI) dues au VRS nécessitant une gestion en patient externe (9,5 % dans le groupe placebo et 2,8 % dans le groupe motavizumab; p < 0,001), cet aspect étant le second critère d'évaluation. […].

Takeda présentera un portefeuille croissant et diversifié de produits oncologiques lors de prochains congrès scientifiques

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 20/05/2019 : « Nous sommes impatients de présenter à l'ASCO et à l'AEH des données qui illustrent les progrès continus de notre portefeuille – aussi bien dans le cadre de la recherche clinique qu'en situation réelle – pour les tumeurs solides et les cancers du sang », a déclaré Phil Rowlands, Ph.D., responsable de l’unité thérapeutique Oncologie chez Takeda. « Ces données démontrent notre engagement constant à l'égard de la découverte, du développement et de la distribution de médicaments pour les patients atteints de cancers. » […].

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l'ADCETRIS® (brentuximab védotine) pour le traitement des patients adultes atteints d'un lymphome hodgkinien en phase IV CD30  non précédemment traité en combinaison avec de l'AVD

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l'ADCETRIS® (brentuximab védotine) pour le traitement des patients adultes atteints d'un lymphome hodgkinien en phase IV CD30 non précédemment traité en combinaison avec de l'AVD

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 15/12/2018 : « Pour un grand nombre de patients atteints d'un lymphome hodgkinien non précédemment traité, diagnostiqué en phase IV de la maladie, la progression se produira avec les traitements actuels, ce qui souligne un véritable besoin non satisfait dans cette population », déclare Anna Sureda, D.M., Ph.D., cheffe du service d'hématologie et du programme de greffe hématopoïétique de cellules souches, à l'Institut Català d'Oncologia - hôpital Duran i Reynals. « Dans l'étude clinique ECHELON-1, ADCETRIS en combinaison avec de l'AVD a réduit de 29 pour cent le risque de progression, de décès ou la nécessité d'un traitement anticancer ultérieur chez les patients atteints d'une maladie en phase IV en comparaison avec l'ABVD, une norme de soin actuelle. S'il est approuvé pour cette indication, ADCETRIS pourrait offrir une importante option thérapeutique novatrice pour les patients non précédemment traités atteints d'un lymphome hodgkinien en phase IV en Europe ». […].

Ipsen annonce la présentation de 16 abstracts relatifs à son portefeuille en oncologie au congrès de l’ESMO

Ipsen, le 04/09/2017 : Ipsen (Euronext : IPN ; ADR : IPSEY) a annoncé aujourd'hui que l'irinotécan liposomal pour injection (Onivyde®), le cabozantinib (Cabometyx®), le lanréotide (Somatuline® Autogel® / Depot), le télotristat éthyl (Xermelo®) et les tumeurs neuroendocrines vont faire l'objet de 16 présentations lors du congrès de l'European Society of Medical Oncology (ESMO 2017), qui se tiendra du 8 au 12 septembre 2017 à Madrid (Espagne). […].

Takeda va présenter un portefeuille élargi de produits oncologiques, via des présentations de données lors des prochaines réunions médicales

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 28/05/2017 : « La présence de Takeda Oncology à ces prochaines réunions médicales démontre que nous nous efforçons constamment de proposer des innovations aux patients atteints d’un cancer », a déclaré Christophe Bianchi, M.D., président de Takeda Oncology. « Les données que nous présentons soulignent l’intensité et l’ampleur de notre portefeuille récemment élargi, qui inclut dorénavant à la fois les malignités hématologiques et les tumeurs solides, avec la récente homologation d’ALUNBRIG™ (brigatinib) pour le traitement du cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) métastatique, et nous rapproche de notre objectif qui est de guérir le cancer. » […].

Selon les résultats du congrès annuel 2019 de l'EAACI, le S. aureus serait un facteur de risque important contribuant au développement des allergies alimentaires chez les enfants atteints d'une dermatite atopique

Selon les résultats du congrès annuel 2019 de l'EAACI, le S. aureus serait un facteur de risque important contribuant au développement des allergies alimentaires chez les enfants atteints d'une dermatite atopique

European Academy for Allergy and Clinical Immunology (EAACI), le 03/06/2019 : LISBONNE, Portugal, 3 juin 2019 /PRNewswire/ -- « Le S. aureus pourrait être un facteur de risque important contribuant au développement d'allergies alimentaires chez les enfants atteints d'une dermatite atopique », si l'on en croit les résultats d'une étude récemment publiés et que le professeur du Toit a présentés aujourd'hui lors du Symposium présidentiel sur les traitements immunomodulateurs dans le cadre des allergies alimentaires (Practall 2018). Ces résultats ont été publiés il y a deux jours dans le Journal of Allergy and Clinical Immunology (JACI) et ont été présentés pour la première fois lors d'une séance du Congrès. […].

La Commission européenne approuve l'utilisation élargie de STELARA® (ustekinumab) de Janssen pour le traitement des enfants atteints de psoriasis en plaques modéré à sévère

Janssen, le 27/01/2020 : Dans un tiers des 14 millions de cas recensés en Europe, le psoriasis commence dès l'enfance.2,3 Le psoriasis est une maladie inflammatoire à médiation immunitaire qui affecte la peau et qui se traduit par des zones de peau rouge ou enflammée couvertes de squames argentées, appelées plaques.2 Cette pathologie peut avoir un impact profond et à long terme sur la santé psychologique et la qualité de vie globale des enfants.3,4 Le développement du psoriasis pédiatrique est également associé à une forte incidence d'une faible estime de soi, et il peut avoir des ramifications à long terme jusqu’à l'âge adulte et au-delà.5 […].

TECOS, l'étude de l'innocuité cardiovasculaire de MSD sur le JANUVIA (sitagliptine), a satisfait au critère principal d'évaluation chez des patients atteints d'un diabète de type 2

MSD, le 09/06/2015 : Les conclusions sont publiées dans le New England Journal of Medicine et présentées lors des réunions scientifiques de l'American Diabetes Association Par rapport à un placebo, le traitement sous sitagliptine n'a pas augmenté les risques d'événements cardiovasculaires indésirables dans le cadre du critère principal d'évaluation, ni d'hospitalisation pour insuffisance cardiaque […].

MSD présente les premiers résultats d'une étude de phase III sur l'omarigliptine, un inhibiteur expérimental de la DPP-4 administré une fois par semaine, réalisée auprès de sujets japonais atteints de diabète de type 2

MSD, le 18/09/2014 : « Malgré les progrès réalisés dans le traitement du diabète au cours des dernières années, de nombreuses personnes atteintes du diabète de type 2 n'arrivent pas à maintenir le taux de glycémie recommandé, a déclaré Peter Stein, M.D., vice-président, Recherche clinique, Diabète et endocrinologie, Merck Research Laboratories. MSD est déterminée à simplifier la gestion du diabète pour les personnes atteintes. Une fois approuvée, l'omarigliptine prise une fois par semaine pourrait devenir une nouvelle option de traitement permettant aux patients d'atteindre le taux de glycémie recommandé. » […].

Prévention des allergies alimentaires

Claire Dufresne, le 01/01/2000 : Le phénomène des allergies alimentaires prend de plus en plus d’ampleur. Parallèlement, plusieurs préjugés ou fausses idées se propagent autour de ce phénomène. La vérité, c’est que les réactions allergiques aux arachides sont souvent plus graves que celles causées par le lait et les œufs, et que 50% des enfants qui sont allergiques aux arachides en ont consommé par inadvertance au cours de la première année de suivi. […].

Les patients atteints de SEP traités par TYSABRI® restent en rémission pendant deux ans, selon les données publiées dans la revue The Lancet Neurology

Businesswire, le 09/02/2009 : L'analyse suggère également que l'efficacité de TYSABRI peut s'accroître à la longue. Les données indiquent que la proportion des patients atteints de SEP qui étaient en rémission dans le groupe TYSABRI était plus importante dans la deuxième année que dans la première année, tandis que le nombre de patients atteints de SEP placés dans une groupe placebo et en rémission restait environ le même la deuxième année. […].

12

Les plus