nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Antirétroviraux

159 résultats triés par date
affichage des articles n° 55 à 73

Le schéma thérapeutique à comprimé unique « Quad » de Gilead pour le traitement du VIH maintient une suppression virale élevée pendant 48 semaines dans une étude de Phase II

Businesswire, le 16 septembre 2010 : Les données de 48 semaines de cette étude de Phase II (Étude 236-0104) étendent les résultats positifs de 24 semaines annoncés en février 2010 lors de la Conférence sur les rétrovirus et les infections opportunistes (CROI). Les taux d’innocuité, de tolérabilité et d’abandon étaient similaires entre les deux bras de l’étude, mais les événements indésirables du système nerveux central (SNC), y compris les rêves anormaux/cauchemars, les étourdissements et l’anxiété, étaient moins nombreux chez les patients recevant le Quad que chez ceux recevant l’Atripla. […].

Gilead lance un programme clinique de Phase III destiné à évaluer un schéma posologique « Quad » d’un seul comprimé par jour contre le VIH

Businesswire, le 14 avril 2010 : « Nous avons le plaisir d’annoncer que le programme clinique Quad de Phase III a débuté », a déclaré Norbert Bischofberger, PhD, vice-président exécutif, Recherche et développement et directeur scientifique chez Gilead Sciences. « Les résultats d’efficacité et d’innocuité issus de l’étude de Phase II semblent indiquer que le schéma Quad pourrait représenter une nouvelle option significative pour les patients atteints du VIH. Nous nous réjouissons à l’idée de continuer à définir le profil clinique du Quad dans un nombre plus vaste de patients au cours des essais de Phase III. » […].

Gilead annonce les données de deux années d’études Phase III pivot évaluant Viread® contre l’hépatite B chronique

Businesswire, le 03 novembre 2008 : Les études 102 et 103 vont évaluer le traitement par Viread pendant une période allant jusqu’à huit ans chez des patients atteints d’hépatite B chronique HBeAg positive et HBeAg négative, respectivement, et de maladie hépatique compensée. Les patients des deux études ont été initialement randomisés pour recevoir Viread ou Hepsera® (adéfovir dipivoxil). À l’issue des 48 semaines de traitement randomisé en aveugle, tous les patients admissibles ont suivi une monothérapie Viread ouverte. […].

Le nouveau visage de l’épidémie de VIH/sida en Europe

EUROHIV, le 11 novembre 2004 : En dépit du contraste entre les différentes situations régionales, les données les plus récentes font apparaître des tendances à l’échelle européenne. La contamination par rapports hétérosexuels est en hausse continue (59% des nouveaux diagnostics d’infection à VIH en Europe occidentale) et les femmes constituent une part toujours plus importante des personnes nouvellement diagnostiquées (37% en 2003 contre 33% en 2002). En Europe de l’Ouest, la place croissante occupée par les migrants d’Afrique sub-saharienne est également mise en évidence puisqu’ils représentent 26% des nouveaux diagnostics en 2003. […].

Publication dans le New England Journal of Medicine de données établissant l’efficacité significative de Viread® dans le traitement de l’hépatite B chronique

Businesswire, le 05 décembre 2008 : Les études 102 et 103 comparent Viread à Hepsera parmi des patients présentant une maladie hépatique compensée et respectivement une hépatite B chronique HBeAg négative (présumée « pre-core mutante ») ou une hépatite B HBeAg positive. Les résultats démontrent qu’à la semaine 48, les patients affectés d’une hépatite B chronique traités avec Viread présentaient des résultats d’efficacité supérieure comparés à ceux qui avaient reçu Hepsera, comme en témoigne le pourcentage significativement plus élevé de patients de Viread de chaque essai ayant atteint l’effet d’efficacité primaire. Les données indiquent également qu’à la semaine 48 Viread est supérieur à Hepsera pour réduire les niveaux d’ADN étude à moins de 400 copies/ml, soit un niveau comparable à Hepsera dans l’obtention d’une réponse histologique. […].

Rapport 2000 sur la prise en charge thérapeutique de l'infection par le VIH

Caducee.net, le 01 décembre 2000 : Le Professeur Jean-François Delfraissy a rendu public hier le rapport 2000 sur la "Prise charge thérapeutique des personnes infectées par le VIH". Ce nouveau rapport, qui constitue par ces principaux aspects une mise à jour de celui édité en 1999 apporte plusieurs éléments nouveaux pour le traitement et les différentes stratégies thérapeutiques. Une importance particulière est donnée à la prise en charge globale du patient. […].

Gilead présente des données montrant l’activité d’amplification pharmacocinétique du GS 9350

Businesswire, le 11 février 2009 : « Ces données représentent la première étape majeure du développement clinique par Gilead d’un nouveau régime à base d’intégrase, en un seul comprimé pour une prise unique par jour, pour le VIH », a déclaré le docteur Norbert Bischofberger, vice-président directeur, service Recherche et développement et cadre supérieur scientifique chez Gilead Sciences. « Les résultats indiquent également que le GS 9350 est prometteur comme alternative autonome au ritonavir pour les patients recevant des traitements à base d'inhibiteurs de protéase HIV amplifiés. » […].

Sida : une nouvelle stratégie thérapeutique bientôt à l’essai en France

Caducee.net, le 29 septembre 1999 : Pour la première fois en France, un nouveau concept thérapeutique associant une immunothérapie spécifique anti-VIH au traitement antirétroviral, va être évalué chez des patients infectés par le virus du sida d'ici la fin de l'année. […].

VIH : la P-glycoprotéine module la réponse au traitement antirétroviral

Caducee.net, le 04 janvier 2002 : Une équipe suisse rapporte dans le Lancet que des variations du gène de la P-glycoprotéine peuvent avoir un impact direct sur le rétablissement du nombre de CD4 chez les patients infectés par le VIH-1 et sous traitement antirétroviral. […].

Viread® pour l’hépatite B maintient une suppression antivirale sans développement de résistance pendant quatre années de traitement

Businesswire, le 02 novembre 2010 : « L’absence complète de résistance associée à Viread détectée parmi les participants à l’étude indique que ce traitement constitue une barrière importante et durable à la résistance virale, ce qui est essentiel au succès à long terme du traitement VHB », a déclaré le Dr. Patrick Marcellin de l’Hôpital Beaujon à Clichy, en France, INSERM CRB3 et l’Université de Paris Denis Diderot, et investigateur principal de l’Étude 102. « Ces résultats sur quatre ans soulignent les bienfaits à long terme de Viread pour diverses populations de patients, y compris celles qui sont difficiles à traiter ». […].

VIH : les phases III sur le T-20 (inhibiteur de fusion) sont présentées à Barcelone

Caducee.net, le 09 juillet 2002 : Les données de deux essais de phase III montrent que le T-20 associé à un traitement antirétroviral optimisé permet d’accentuer la réduction de la charge virale par rapport au même traitement sans T-20. Les résultats de cet inhibiteur de fusion de l’entrée du VIH ont été présentés hier à Barcelone à l’occasion de la 14° Conférence internationale sur le SIDA. […].

L’essai clinique de Phase III de l’elvitégravir expérimental de Gilead atteint l’objectif primaire de 48 semaines

Businesswire, le 24 mars 2011 : Le 10 janvier 2011, Gilead a annoncé une modification de la conception de cet essai clinique, étendant la période randomisée à l’insu de l’étude à un maximum de 96 semaines pour obtenir des données d'innocuité et d'efficacité à plus long terme que prévu initialement. Sur la base de l’atteinte du critère d'évaluation de non-infériorité, les patients continueront à recevoir le régime posologique auquel ils étaient randomisés à l’insu. […].

Gilead Sciences présente une demande d’autorisation de mise sur le marché auprès de la FDA des États-Unis pour le schéma posologique en comprimé unique uni-quotidien de Truvada® et TMC278 pour le VIH

Businesswire, le 24 novembre 2010 : « La thérapie antirétrovirale combinée a fait accomplir des progrès spectaculaires à la médecine du VIH, mais il reste un besoin de nouveaux schémas posologiques à comprimé unique qui soient efficaces, sûrs et bien tolérés », a déclaré John C. Martin, PhD, président-directeur général de Gilead Sciences. « Gilead contribue activement à faire progresser le traitement du VIH par la recherche scientifique et des partenariats innovants qui offriront de nouvelles options à la communauté médicale. Nous avons le plaisir de collaborer avec Tibotec afin d’amener cette nouvelle thérapeutique potentiellement importante aux personnes qui vivent avec le VIH. » […].

Le schéma posologique antirétroviral expérimental Quad de Gilead atteint l'objectif primaire de 48 semaines dans une étude clinique 102 pivot de Phase 3

Businesswire, le 16 août 2011 : L'augmentation moyenne de la numération cellulaire CD4 sur 48 semaines par rapport à la valeur de référence était de 239 cellules/mm3 dans le bras Quad contre 206 cellules/mm3 dans le bras Atripla (p=0,009). La fréquence des événements indésirables de catégorie 3-4 et des anomalies de laboratoire était similaire entre le bras traité avec Quad et le bras traité avec Atripla. Les taux d'abandon attribuables à des événements indésirables étaient comparables dans les deux bras de l'étude. Gilead envisage de soumettre ces données pour leur présentation à une conférence scientifique au début de l'année prochaine. […].

Présentation dans le cadre du colloque intitulé The Liver Meeting® des données provisoires encourageantes d’un essai de phase 2 mené sur une polythérapie à base d’INCIVEKMC (télaprévir) ...

Businesswire, le 09 novembre 2011 : – Les données ont montré que, chez 74 % des personnes ayant commencé une polythérapie à base d’INCIVEK, le virus de l'hépatite C était devenu indétectable vingt-quatre semaines après le début du traitement – […].

VIH/SIDA : un immunosuppresseur, le mycophénolate mofétil, semble inhiber la réplication virale

Caducee.net, le 04 juillet 2000 : Le mycophénolate mofétil pourrait éventuellement être utilisé pour le contrôle de la réplication du VIH chez les patients infectés. Cet immunosuppresseur inhiberait la réplication virale selon deux modes : par un mécanisme antiviral en éliminant un substrat de la transcriptase inverse et par un mécanisme immunologique, en réduisant le nombre de lymphocytes T CD4+ activés, lymphocytes qui pourraient être un support à la réplication du virus. Les auteurs de cette découverte estiment que les propriétés du mycophénolate mofétil méritent d'être évaluées dans des essais cliniques contrôlés. […].

Evaluation nationale de la prise en charge thérapeutique des expositions au VIH : impact des recommandations d’avril 2003

Florence Lot, Christine Larsen, Béatrice Basselier, Caroline Semaille, le 11 novembre 2004 : En 1998, les recommandations françaises en matière de prophylaxie antirétrovirale après exposition professionnelle au VIH chez le personnel de santé ont été étendues aux rapports sexuels, aux partages de matériel d’injection chez les usagers de drogues et aux expositions « autres », telles que piqûres par seringue abandonnée, contacts cutanés sanguins ou morsures lors de bagarres. […].

Infection à VIH : les dernières recommandations américaines

Caducee.net, le 19 janvier 2000 : Le JAMA vient de publier les dernières recommandations du panel américain de l’AIDS International Society sur la prise en charge thérapeutique de l’infection à VIH chez l’adulte. Elles constituent une mise à jour des recommandations publiées en 1998 dans le MMWR (Mortality and Morbitity Weekly Report des CDC). […].

nuance

Les plus