nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Créatine

30 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

La myopathie de Duchenne

E.Faure, le 15 décembre 2001 : La myopathie de Duchenne est une forme de dystrophie musculaire progressive généralisée et héréditaire à transmission récessive liée au chromosome X (le locus responsable est situé sur le bras court du chromosome X (X p21)), débutant dans l'enfance et d'évolution grave. Seuls les garçons sont atteints et les femmes sont transmettrices. La myopathie de Duchenne touche à la naissance un garçon sur 3500 chaque année en France. […].

Supplémentation en créatine : des bénéfices incertains et un risque mal évalué

Caducee.net, le 29 janvier 2001 : L'agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA) a récemment rendu un avis sur la supplémentation en créatine et notamment sur les bénéfices qu'elle apporterait aux sportifs. L'AFSSA estime que les bénéfices ne sont pas fondés et que la créatine présente à long terme un risque carcinogène potentiel. […].

Un supplément en créatine dans l’alimentation protégerait des conséquences d’une blessure traumatique au cerveau

Caducee.net, le 02 novembre 2000 : Une étude de chercheurs de l’Université du Kentucky montre qu’un supplément en créatine dans l’alimentation peut prévenir les dommages consécutifs à un traumatisme cérébral. Cette étude est parue dans Annals of Neurology. […].

La créatine kinase comme marqueur de mortalité après une angioplastie

Caducee.net, le 20 août 2002 : Selon une étude américaine réalisée sur un grand nombre de personnes ayant bénéficié d’une angioplastie coronarienne réussie, une élévation plasmatique de la créatine kinase (iso-enzyme MB) mesurée juste après l’intervention est un marqueur pronostic fort de mortalité pendant les 4 mois suivant l’intervention. […].

Créatine et minocycline : un intérêt potentiel dans la maladie de Parkinson

Caducee.net, le 26 février 2006 : Un essai clinique préliminaire organisé par l’Institut National américain de la Santé (NIH) avec 200 patients atteints de maladie de Parkinson a montré que la créatine et la minocycline avaient donné des résultats encourageants et que leur évaluation pouvait être poursuivie dans un essai plus vaste. […].

La Commission européenne approuve l'ALUNBRIG® (brigatinib) dans le cadre d'un cancer du poumon non à petites cellules ALK  chez les patients précédemment traités au crizotinib,...

La Commission européenne approuve l'ALUNBRIG® (brigatinib) dans le cadre d'un cancer du poumon non à petites cellules ALK chez les patients précédemment traités au crizotinib,...

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 29 novembre 2018 : Takeda Pharmaceutical Company Limited (TSE: 4502) a annoncé aujourd'hui que la Commission européenne (CE) a accordé une autorisation de mise sur le marché pour l'ALUNBRIG (brigatinib) en tant que monothérapie pour le traitement des patients adultes atteints d'un cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) avancé à kinase positive du lymphome anaplasique (ALK ) ayant précédemment suivi un traitement au crizotinib. La décision fait suite à un avis favorable du Comité des médicaments à usage humain (CHMP) daté du 20 septembre 2018. […].

Takeda présente les résultats mis à jour de l'essai pivot ALTA de Phase 2 pour l'ALUNBRIGTM (brigatinib) contre le cancer du poumon non à petites cellules ALK positif

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 16 octobre 2017 : L'étude ALTA randomisée de Phase 2 est conçue pour évaluer l'efficacité et l'innocuité de l'ALUNBRIG avec deux schémas posologiques. Les patients ont soit reçu 90 mg d'ALUNBRIG en prise quotidienne unique (n = 112; 90 mg; groupe A) ou 180 mg en prise quotidienne unique après une période préparatoire de sept jours à 90 mg en prise quotidienne unique (n=110; 180 mg; groupe B). […].

Takeda va présenter un portefeuille élargi de produits oncologiques, via des présentations de données lors des prochaines réunions médicales

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 28 mai 2017 : « La présence de Takeda Oncology à ces prochaines réunions médicales démontre que nous nous efforçons constamment de proposer des innovations aux patients atteints d’un cancer », a déclaré Christophe Bianchi, M.D., président de Takeda Oncology. « Les données que nous présentons soulignent l’intensité et l’ampleur de notre portefeuille récemment élargi, qui inclut dorénavant à la fois les malignités hématologiques et les tumeurs solides, avec la récente homologation d’ALUNBRIG™ (brigatinib) pour le traitement du cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) métastatique, et nous rapproche de notre objectif qui est de guérir le cancer. » […].

Cancer du poumon : La FDA approuve ALUNBRIG® (brigatinib) de Takeda

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 23 mai 2020 : « Nous sommes extrêmement fiers des résultats positifs obtenus par ALUNBRIG pour les patients atteints d’un CPNPC ALK récemment diagnostiqué, en particulier ceux présentant des métastases cérébrales, » a déclaré Teresa Bitetti, présidente, Global Oncology Business Unit, Takeda. « Grâce à son solide programme de développement clinique et aux recherches en cours sur l’ensemble des traitements contre le CPNPC, Takeda s’engage à trouver des solutions pour les personnes atteintes de formes dévastatrices de cancer du poumon, qui ont besoin de nouvelles options thérapeutiques. Nous pensons que l’approbation d’ALUNBRIG est un pas important dans la bonne direction, ainsi qu’un progrès notable pour le portefeuille de traitements contre le cancer du poumon de Takeda. » […].

Pierre Fabre reçoit un avis positif du CHMP pour le BRAFTOVI® (encorafenib) MEKTOVI® (binimetinib) pour les patients adultes atteints d'un mélanome à mutation BRAF au stade avancé

Pierre Fabre, le 27 juillet 2018 : "Nous sommes très heureux de ce pas en avant qui nous rapproche de notre objectif: offrir le BRAFTOVI et le MEKTOVI aux patients européens atteints d'un mélanome à mutation BRAF au stade avancé," a déclaré Frédéric Duchesne, président et CEO de la division pharmaceutique de Pierre Fabre. "Si la Commission européenne approuve le BRAFTOVI et le MEKTOVI, ces patients, dont le pronostic actuel est peu favorable, disposeront d'une nouvelle option de traitement." […].

Le schéma thérapeutique à comprimé unique « Quad » de Gilead pour le traitement du VIH maintient une suppression virale élevée pendant 48 semaines dans une étude de Phase II

Businesswire, le 16 septembre 2010 : Les données de 48 semaines de cette étude de Phase II (Étude 236-0104) étendent les résultats positifs de 24 semaines annoncés en février 2010 lors de la Conférence sur les rétrovirus et les infections opportunistes (CROI). Les taux d’innocuité, de tolérabilité et d’abandon étaient similaires entre les deux bras de l’étude, mais les événements indésirables du système nerveux central (SNC), y compris les rêves anormaux/cauchemars, les étourdissements et l’anxiété, étaient moins nombreux chez les patients recevant le Quad que chez ceux recevant l’Atripla. […].

Biologie médicale :Bilan de l’évolution récente des prescriptions

ANAES, le 11 novembre 2004 : La deuxième édition de BIOLAM 1 , « Biologie Assurance Maladie », publication de la CNAMTS, dresse une analyse détaillée de l’évolution des analyses biologiques entre 2001 et 2002. […].

L’elvitégravir antirétroviral expérimental à dose unique quotidienne de Gilead non-inférieur au raltégravir, deux fois par jour à 48 semaines

Businesswire, le 21 juillet 2011 : « Parce que de nombreux patients pré-traités atteints du VIH ont développé une résistance aux antirétroviraux disponibles aujourd’hui, identifier de nouvelles options thérapeutiques à partir de l’inhibiteur de l’intégrase est essentiel, » a déclaré le professeur Jean-Michel Molina, PhD, chercheur principal, Hôpital Saint Louis à Paris et à l’Université de Paris 7. « Ces données suggèrent que l’elvitégravir peut être une option efficace pour les patients et peut également avoir le potentiel d’un dosage quotidien unique plus pratique dans le cadre d’une thérapie combinée pour le VIH. » […].

Règlementation : l’autonomie des IPA renforcée

Règlementation : l’autonomie des IPA renforcée

Caducee.net, le 18 mars 2022 : Le 16 mars le gouvernement a publié un arrêté au journal officiel qui élargit considérablement la liste des actes techniques que les Infirmiers en Pratique Avancé (IPA) sont autorisés à réaliser sans prescription médicale. Ils pourront également prescrire un éventail de dispositifs médicaux plus large et de nouvelles responsabilités leur sont désormais dévolues en médecine d’urgence. […].

Une large étude sur le profil de sécurité de la pravastatine

Caducee.net, le 23 avril 2002 : Une analyse combinée de trois essais majeurs sur la pravastatine montre que cet agent pharmacologique présente un profil de sécurité sûr et une bonne tolérabilité. Cette analyse paraîtra prochainement dans Circulation. […].

Les résultats d’une nouvelle recherche démontrent une activité anti-tumorale de KEYTRUDA® (pembrolizumab) chez les patients à un stade avancé de carcinome nasopharyngé

MSD, le 27 septembre 2015 : « Le carcinome nasopharyngé avancé est une forme chronique de cancer de la tête et du cou souvent associée à un mauvais pronostic », a déclaré le Dr Hsu. « Les données présentées à l’EEC représentent le potentiel des nouvelles approches de traitement de ce type de cancer, pour lequel il n’existe actuellement que des options de traitement limitées, ainsi que le potentiel de soutenir davantage des recherches supplémentaires sur la façon dont KEYTRUDA peut agir dans certains types de cancer de la tête et du cou. » […].

L’Agence européenne des médicaments, débute l’examen des demandes d’autorisation de mise sur le marché de l’encorafenib et du binimetinib pour le traitement du mélanome avancé porteur d’une mutation BRAF

Pierre Fabre, le 28 août 2017 : « Les résultats de l’étude COLUMBUS, notamment pour ce qui concerne la survie sans progression, le taux de réponse objective, l’intensité de dose et la tolérance de l’association, fournissent un ensemble robuste et cohérent de données pour l’évaluation ». « Nous sommes ravis d’annoncer que l’EMA ait commencé l’examen du dossier d’autorisation de mise sur le marché de l’association binimetinib-encorafenib. En cas d’approbation, cette association développée en collaboration avec Array BioPharma pourrait représenter une nouvelle option de traitement importante pour les patients atteints de mélanome avancé et porteur d’une mutation BRAF » a déclaré Frédéric Duchesne, Directeur Général de Pierre Fabre Médicament et Santé. […].

Présentation à l'ASCO des données définitives de la phase III de l'étude CA031 évaluant ABRAXANE® administré en association avec du carboplatine chez des patients atteints de cancer du poumon non à petites ...

Businesswire, le 07 juin 2011 : Présentation à l'ASCO des données définitives de la phase III de l'étude CA031 évaluant ABRAXANE® administré en association avec du carboplatine chez des patients atteints de cancer du poumon non à petites cellules (CPNAPC) […].

nuance

Les plus

12