nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Cytogénétique

35 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

LMC : l’hybridation in situ en fluorescence (FISH) sur le sang périphérique est une méthode fiable pour évaluer la réponse cytogénétique

Caducee.net, le 04 avril 2000 : L’hybridation in situ en fluorescence (FISH) est une méthode sensible dans l’évaluation de la réponse au traitement chez les patients atteints de leucémie myéloïde chronique (LMC), rapportent des chercheurs et cliniciens nantais dans la dernière livraison de la revue ‘Journal of Clinical Oncology'. Leur étude suggère que la réponse cytogénétique au traitement peut être évaluée sur des échantillons du sang périphérique, ce qui rend la plus facile et plus fréquente l’évaluation de ces patients. […].

ARIAD annonce le début de son essai de dosage de phase II d'Iclusig® (ponatinib) mi-2015

ARIAD Pharmaceuticals, Inc., le 06 janvier 2015 : « Cet essai clinique devrait fournir des données importantes sur l'efficacité du traitement à l'Iclusig® en commençant à des doses inférieures à celle approuvée actuellement et en maintenant les patients à un faible dosage. Nous espérons pouvoir ainsi mieux caractériser le profil d'innocuité d'Iclusig® administré à des doses initiales inférieures », a déclaré Frank G. Haluska, M.D., Ph.D., vice-président directeur de la recherche et du développement clinique et chef du service médical chez ARIAD. « Nous espérons aussi que cet essai nous permettra d'explorer plus en détail les stratégies de réduction de dose une fois que les patients auront atteint une réponse cytogénétique majeure, afin de maximiser le rapport bénéfice-risque d'une personne sous traitement. » […].

Dans une étude de suivi sur trois ans, SPRYCEL® (dasatinib) 100 mg une fois par jour démontre une réponse plus rapide et plus profonde que l’imatinib 400 mg chez des patients atteints de leucémie myéloïde chronique à chromosome de Philadelphie positif en phase chronique, nouvellement diagnostiqués.

Caducee.net, le 13 juillet 2012 : Bristol-Myers Squibb et Otsuka Pharmaceutical Europe Ltd., ont annoncé les résultats de suivi sur trois ans de l’essai DASISION, qui démontrent qu’un traitement de première  intention  par  SPRYCEL®  100 mg  présente  des  taux  de  réponse  plus  rapides  et  plus profondes que le Glivec® (imatinib) 400 mg [tels que définis par le temps nécessaire pour atteindre une réponse cytogénétique complète (RCyC) ou une réponse moléculaire majeure (RMM)]. […].

Les bons résultats de l'imatinib dans le traitement de la leucémie myéloïde chronique

Caducee.net, le 28 février 2002 : Un article publié dans le NEJM rapporte les résultats d'un large essai sur le traitement de la leucémie myéloïde chronique avec l'imatinib mésylate. Le traitement a induit une réponse cytogénétique et hématologique chez la plupart des patients chez lesquels un traitement par interféron avait échoué. […].

PerkinElmer lance le dosage biologique prénatal BACs-on-Beads™ en Europe, c’est un nouveau diagnostic in vitro pour la détection de multiples maladies génétiques

Businesswire, le 05 mai 2010 : Le dosage biologique prénatal BoBs est le premier produit de diagnostic in vitro issu de la famille de produits technologiques basés sur les billes multiplexes exclusives BACs-on-Beads. Le dosage biologique est une nouvelle solution pour l’utilisation du diagnostic in vitro dans les laboratoires de cytogénétique pour l’analyse des chromosomes liés aux maladies génétiques majeures affectant les nouveau-nés et leurs familles. Le BoBs prénatal peut tester simultanément de multiples anomalies chromosomiques à partir de quantités infimes d’échantillon d’ADN, avec fourniture des résultats en moins de 24 heures. En outre, les médecins peuvent analyser plus de 40 échantillons en une seule fois pour une capacité de diagnostic à haut débit. […].

Asuragen initie le lancement de produits de diagnostic moléculaire de marque CE avec la sortie de l’essai de panel de translocations leucémiques Signature® LTx v2.0 en Europe

Businesswire, le 05 décembre 2008 : L’essai est une amplification par transcription inverse multiplex PCR (RT-PCR), suivie par une détection de l’amplicon multiplex sur le système Luminex® 100™ IS ou 200™. Le format d’essai en matrice de perles liquidesfournit des informations complètes sur les 12 différents transcrits de fusion associés à ALL, AML, APL ou CML et un contrôle interne dans un seul essai. « L’analyse cytogénétique standard en caryotypage ou hybridation in situ fluorescence peut être laborieuse ou nécessiter des hybridations successives multiples pour détecter une translocation chromosomique donnée. L’expertise d’Asuragen en essais basés ARN multiplex permet le diagnostic moléculaire rapide de transcrits de fusion de la leucémie, améliorant ainsi le workflow et l’efficacité dans le laboratoire clinique tout en complémentant parfaitement les essais hématopathologiques diagnostiques standard », explique Rollie Carlson, Ph.D., président d’Asuragen Inc. […].

Transgenomic annonce un accord de distribution européen avec A. Menarini Diagnostics pour son système WAVE® et ses kits SURVEYOR®

Businesswire, le 07 novembre 2011 : « Cet accord ouvre un nouveau canal vaste pour SURVEYOR Scan et WAVE MCE destinés aux pathologistes partout en Europe », a déclaré Craig Tuttle, président-directeur général de Transgenomic. « Au cours des deux dernières années, Transgenomic a commercialisé les kits de détection de mutations fondés sur SURVEYOR pour les principaux gènes du cancer, tels que KRAS, BRAF et PI-3 Kinase pour nos systèmes WAVE. Plus tôt cette année, nous avons commencé à développer ces kits pour le WAVE MCE, un système plus rapide à un coût inférieur qui a montré une sensibilité analytique équivalente au WAVE et une meilleure sensibilité analytique que les technologies concurrentielles utilisées, en général, pour cet essai. Nous sommes ravis de notre relation avec A. Menarini Diagnostics puisqu'elle permettra d'accélérer l'adoption de nos kits de détection de mutations SURVEYOR Scan et de notre plate-forme WAVE MCE dans ce segment de marché clef. » […].

La Commission Européenne autorise l’extension de l’indication de Sprycel (dasatinib) pour le traitement des enfants atteints de Leucémie Myéloïde Chronique à chromosome Philadelphie positive en phase chronique

La Commission Européenne autorise l’extension de l’indication de Sprycel (dasatinib) pour le traitement des enfants atteints de Leucémie Myéloïde Chronique à chromosome Philadelphie positive en phase chronique

Caducee.net, le 17 juillet 2018 : Bristol-Myers Squibb a annoncé le 5 juillet dernier que la Commission Européenne a élargi l’indication de Sprycel (dasatinib) au traitement chez les enfants et d’adolescents âgés de 1 an à 18 ans atteints de Leucémie Myéloïde Chronique (LMC) à chromosome Philadelphie positive (Ph ) en phase chronique (PC), pour y inclure la formulation de poudre pour suspension buvable. Cette autorisation fait suite à une opinion positive du Comité des Médicaments à Usage Humain de l’Agence Européenne des Médicaments le 26 Avril 2018 et fait de Sprycel (dasatinib) le premier inhibiteur de tyrosine kinase à recevoir une autorisation sous la formulation de poudre pour administration à des patients pédiatriques ou à des patients ne pouvant pas avaler des comprimés. […].

CELGENE OBTIENT L'AVIS FAVORABLE DU COMITÉ DES MÉDICAMENTS À USAGE HUMAIN (CHMP) POUR ÉTENDRE L’UTILISATION DE REVLIMID® (LÉNALIDOMIDE) EN MONOTHERAPIE AU TRAITEMENT D’ENTRETIEN DU MYÉLOME MULTIPLE...

Celgene International Sàrl, le 27 janvier 2017 : CELGENE OBTIENT L'AVIS FAVORABLE DU COMITÉ DES MÉDICAMENTS À USAGE HUMAIN (CHMP) POUR ÉTENDRE L’UTILISATION DE REVLIMID® (LÉNALIDOMIDE) EN MONOTHERAPIE AU TRAITEMENT D’ENTRETIEN DU MYÉLOME MULTIPLE NON PRÉALABLEMENT TRAITÉ CHEZ LES PATIENTS ADULTES AYANT REÇU UNE AUTOGREFFE DE CELLULES SOUCHES […].

Présentation à l'ASCO des données d'une étude sur Revlimid® administré à des patients atteints de Leucémie Lymphoïde Chronique (LLC) non traitée

Businesswire, le 08 juin 2010 : Celgene International Sàrl (NASDAQ:CELG) a annoncé aujourd'hui que des chercheurs avaient présenté les données d'une étude de phase II menée à l'initiative de chercheurs sur la lénalidomide (REVLIMID) administrée à des patients atteints de leucémie lymphoïde chronique non traitée, lors du congrès annuel de l'American Society of Clinical Oncology. […].

Présentation à l'ASCO des résultats d'une étude randomisée de phase III comparant REVLIMID® administré en association au melphalan et à la prednisone (MPR) à l'autotransplantation de cellules souches

Businesswire, le 07 juin 2010 : Dans le cadre de l'étude, 402 patients ont reçu un traitement inductif de Rd pendant quatre cycles de 28 jours. Les patients ont ensuite été randomisés pour recevoir un traitement de MPR pendant six cycles de 28 jours, ou une autotransplantation de cellules souches en tandem (MEL200). Une fois ce schéma posologique terminé, les patients ont été randomisés pour recevoir soit de la lénalidomide en continu, soit aucun traitement continu jusqu'à la rechute. […].

Présentation à l’ASH des résultats définitifs d’une étude multicentrique de phase II évaluant la combinaison de VIDAZA® et de REVLIMID® chez les patients...

Businesswire, le 13 décembre 2011 : Celgene International Sàrl, une filiale de Celgene Corporation(NASDAQ : CELG),a publié aujourd’hui les résultats définitifs de la portion de phase II d’une étude multicentrique de phase I/II évaluant le traitement combinant REVLIMID (lénalidomide) et VIDAZA (azacitidine) chez les patients atteints de syndrome myélodysplasique (SMD) présentant un risque élevé et n’ayant pas déjà été traités avec l’un de ces médicaments. Ces résultats ont été présentés à l’occasion du 53ème congrès annuel de l'American Society of Hematology qui s’est tenu à San Diego, en Californie. […].

ARIAD annonce que l’Iclusig (sous forme de chlorhydrate de ponatinib) a été approuvé au Canada

Businesswire, le 06 avril 2015 : « Avec le temps, les patients souffrant de LMC ou de LAL Ph peuvent développer une résistance au traitement avec le temps », a affirmé le professeur Jeffrey Lipton, Ph.D., M.D., médecin du personnel à The Princess Margaret Cancer Centre et l’un des investigateurs de l’essai PACE. « L’Iclusig constituera une nouvelle solution thérapeutique précieuse au Canada pour les patients souffrant de LMC réfractaire et de LAL Ph , domaines dans lesquels il y a actuellement un besoin médical non satisfait. » […].

REVLIMID® reçoit un avis préalable favorable de l'Institut national de la santé et de l'excellence clinique (INEC) pour être utilisé dans les services nationaux de santé (SNS) en Angleterre et au pays de Galles

Businesswire, le 31 janvier 2009 : L'INEC a tenu compte des avantages de REVLIMID en termes d'allongement de la durée de vie et de rentabilité pour les SNS Les SNS financeront intégralement l'utilisation de REVLIMID par voie orale pour 26 cycles de traitement de 28 jours par cycle (normalement étalés sur une durée de deux ans) chez les patients ayant suivi un traitement antérieur contre le myélome multiple Celgene financera intégralement l'utilisation de REVLIMID par voie orale pour les patients devant poursuivre au-delà de 26 cycles cette thérapie novatrice pour les malades non hospitalisés […].

REVLIMID® obtient une décision d'évaluation finale favorable de l'Institut national pour la santé et l'excellence clinique (NICE) en vue de son utilisation par le National Health Service (NHS) en Angleterre et au Pays de Galles

Businesswire, le 23 avril 2009 : La recommandation précise également que le coût du médicament REVLIMID (à l'exclusion des coûts annexes) pour les patients poursuivant le traitement pendant plus de 26 cycles (chacun de 28 jours; normalement une période de deux ans) sera pris en charge par Celgene. […].

Le premier groupe de recherche coopérative sur les lymphomes de l'adulte choisit REVLIMID® pour une étude importante menée sur la première population touchée par la maladie

Businesswire, le 09 décembre 2008 : Le Professeur Bertrand Coiffier, Chef du service d'hématologie aux Hospices Civils de Lyon, France, directeur de recherche pour cette étude, a déclaré : « Les taux de réponse constatés à ce jour sont plutot encourageants avec la monothérapie REVLIMID chez les patients ayant suivi des prétraitements lourds parmi un éventail de sous-types de lymphomes. Les taux de réponse observés avec REVLIMID combinés avec son profil unique en tant qu'agent cancéreux immunothérapeutique offrent un potentiel de prolongement de la survie de ces patients par un traitement d'entretien. » […].

La FDA américaine approuve NINLARO® (ixazomib) de Takeda, le premier et le seul inhibiteur oral du protéasome permettant de traiter le myélome multiple

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 21 novembre 2015 : Takeda Pharmaceutical Company Limited (TSE: 4502) a annoncé aujourd'hui que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuvé les capsules de NINLARO® (ixazomib), le premier et le seul inhibiteur oral du protéasome indiqué en association avec le lénalidomide et la dexaméthasone pour le traitement de patients atteints de myélome multiple qui ont reçu au moins un traitement antérieur. NINLARO est un médicament à prendre une fois par semaine. Pour un complément d'information, veuillez consulter le site www.NINLARO.com. […].

Test sanguin pour le diagnostic des cancers liés aux Papillomavirus Humains (HPV)

Test sanguin pour le diagnostic des cancers liés aux Papillomavirus Humains (HPV)

CERBA, le 23 janvier 2017 : L’Institut de Cancérologie de Lorraine (ICL) a mis au point un test de diagnostic des cancers du col de l’utérus liés aux Papillomavirus Humains à partir d’une prise de sang. Ce test biologique entre en phase d’essai clinique dans les tous prochains jours. Il devrait, en particulier, permettre de faciliter le diagnostic des cancers du col de l’utérus et autres cancers liés aux HPV au stade de tumeur invasive initiale ou de récidive. […].

nuance

Les plus

12