nuance

La Commission Européenne autorise l’extension de l’indication de Sprycel (dasatinib) pour le traitement des enfants atteints de Leucémie Myéloïde Chronique à chromosome Philadelphie positive en phase chronique

illustrationBristol-Myers Squibb a annoncé le 5 juillet dernier que la Commission Européenne a élargi l’indication de Sprycel (dasatinib) au traitement chez les enfants et d’adolescents âgés de 1 an à 18 ans atteints de Leucémie Myéloïde Chronique (LMC) à chromosome Philadelphie positive (Ph ) en phase chronique (PC), pour y inclure la formulation de poudre pour suspension buvable. Cette autorisation fait suite à une opinion positive du Comité des Médicaments à Usage Humain de l’Agence Européenne des Médicaments le 26 Avril 2018 et fait de Sprycel (dasatinib) le premier inhibiteur de tyrosine kinase à recevoir une autorisation sous la formulation de poudre pour administration à des patients pédiatriques ou à des patients ne pouvant pas avaler des comprimés.

L’autorisation de la Commission Européenne s’appuie sur les données de l'étude CA180-226 (NCT00777036), l’essai prospectif le plus important évaluant la tolérance et l’efficacité de Sprycel (dasatinib) chez les patients pédiatriques atteints de LMC-PC nouvellement diagnostiqués, ou ayant une résistance ou une intolérance à l’imatinib.

“Les options thérapeutiques pour les patients pédiatriques atteints de LMC sont limitées, ainsi que les formulations qui répondent aux besoins particuliers des enfants atteints de cancer,” explique Fouad Namouni, M.D., head of development Oncology, Bristol-Myers Squibb. “Notre décision de demander l’extension de l’indication de Sprycel (dasatinib) chez cette nouvelle population de patients et avec une nouvelle formation est représentative de notre engagement à développer le potentiel de nos médicaments afin de répondre aux besoins non satisfaits de patients atteints de cancer, quelle que soit l’incidence de la maladie.”

Au cours de l’essai de Phase 2 CA180-226, à deux ans de suivi minimum, les patients atteints de LMC-PC résistants ou intolérants à l’imatinib qui ont été traités par Sprycel (dasatinib) ont démontré un taux de réponse cytogénétique majeure (RCyM) cumulatif de 55,2% (IC à 95% : 36, 74) à trois mois de traitement, au-delà du seuil d’intérêt clinique (>30%) défini comme critère primaire d’évaluation de l’essai, et augmentant avec le temps à plus de 90% (IC à 95% : 73, 98) à 24 mois. Les patients atteints de LMC-PC nouvellement diagnostiqués qui ont été traités par Sprycel (dasatinib) sous forme de comprimé ou de poudre pour suspension buvable ont atteint un taux de réponse cytogénétique complète (RCyC) cumulatif, critère primaire d’évaluation de l’essai, de 64% (IC à 95% : 53, 74) dès 6 mois de traitement, au-delà du seuil d’intérêt clinique (>55%) défini et augmentant avec le temps à 94% (IC 0 95% : 87, 98) à 24 mois. Le critère secondaire d’évaluation d’estimation de survie sans progression à 48 mois est de plus de 75% chez les patients résistants ou intolérants à imatinib et de plus de 90% chez les patients ayant reçu Sprycel (dasatinib) en traitement de première ligne.

Il a été démontré que le profil de tolérance de Sprycel (dasatinib) était comparable chez les patients pédiatriques atteints de LMC-PC que chez les adultes atteints de LMC-PC. Les effets indésirables les plus communément rapportés chez les patients atteints de LMC-PC nouvellement diagnostiqués qui ont été traités avec Sprycel (dasatinib) sont la nausée/vomissement (20%), l’éruption cutanée (19%) et la diarrhée (18%) et chez les patients résistants ou intolérants à imatinib la nausée/vomissement (31%), la myalgie/arthralgie (17%), la fatigue (14%) et l’éruption cutanée (14%). Lors de cet essai, aucun effet de type épanchement pleural/péricardique, œdème/hypertension pulmonaire, ou hypertension artérielle pulmonaire lié à Sprycel (dasatinib) n’a été rapporté. Les résultats de l’essai ont été publiés dans le Journal of Clinical Oncology en mars 2018.

La dose initiale recommandée de Sprycel (dasatinib) chez les patients pédiatriques atteints de LMC Ph PC dépend du poids de l’enfant. La poudre pour suspension buvable (PPSB) de Sprycel (dasatinib) est pour les patients pesant 10 kg ou moins, ou qui ne peuvent pas avaler un comprimé entier. La dose recommandée pour la formulation en comprimé ainsi qu’en PPSB doit être recalculée tous les trois mois selon l’évolution du poids du patient, ou plus fréquemment si nécessaire. Les comprimés de Sprycel (dasatinib) doivent être avalés entier et ne doivent pas être écrasés, coupés, ou mâchés. L’exposition est moins élevée chez les patients ayant reçus un comprimé écrasé que chez ceux avalant un comprimé entier. Les formulations de Sprycel (dasatinib) en comprimé et en PPSB ne sont pas bioéquivalentes. Les patients ne doivent passer de la formulation en comprimé à la formulation en PPSB qu’à la discrétion d’un professionnel de santé. Celui-ci décidera de la formulation et posologie adéquate selon le poids du patient.

 

A propos de la Leucémie Myéloïde Chronique

La LMC est un type de leucémie dans laquelle le corps produit un nombre incontrôlé de globules blancs anormaux.1 La LMC se produit lorsque des morceaux de deux chromosomes différents (le 9 et le 22) se détachent et s’attachent les uns aux autres.2 Le nouveau chromosome est appelé chromosome de Philadelphie et comprend un gène anormal appelé BCR-ABL. Ce gène produit la protéine BCR-ABL qui envoie aux cellules le signal de produire trop de globules blancs.2 La modification génétique provoquant la LMC n’a pas de cause connue.3

 

References

1. American Cancer Society. “What Is Chronic Myeloid Leukemia?” https://www.cancer.org/cancer/chronic-myeloid-leukemia/about/what-is-cml.html. Accessed September 18, 2017.

2. National Cancer Institute. “Chronic Myelogenous Leukemia Treatment (PDQ®)–Patient Version.” https://www.cancer.gov/types/leukemia/patient/cml-treatment-pdq. Accessed September 18, 2017.

3. American Cancer Society. “Do We Know What Causes Chronic Myeloid Leukemia?” https://www.cancer.org/cancer/chronic-myeloid-leukemia/causes-risks-prevention/what-causes.html. Accessed September 18, 2017.

Descripteur MESH : Philadelphie , Leucémie myéloïde , Chromosome Philadelphie , Patients , Comprimés , Tyrosine , Cytogénétique , Hypertension artérielle , Temps , Diarrhée , Fatigue , Génétique , Chromosomes , Maladie , Mars , Cellules , Population , Santé , Survie

nuance

Médicaments: Les +