nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Dyspnée

91 résultats triés par date
affichage des articles n° 19 à 37

Évaluation, dans le cadre d’une étude de phase III d’Intergroup (CALGB 100104), du traitement continu avec REVLIMID® de patients atteints de myélome multiple à la suite d’une greffe de cellules souches autologues

Businesswire, le 07 décembre 2010 : Dans le cadre de cette étude multicentrique, en double aveugle, contrôlée, de phase III, des patients récemment diagnostiqués avec un myélome multiple (MM) ayant au moins le statut MS (maladie stable) suite à une greffe de cellules souches autologues (GCSA) ont été randomisés pour recevoir un traitement quotidien continu avec 10 mg de REVLIMID® (lénalidomide) (escalade ou réduction à 5 ou 15 mg selon les besoins ; n=231) ou de placebo (n=229) jusqu’à récidive. Le rapport indépendant du Data and Safety Monitoring Committee concernant une analyse intermédiaire planifiée en novembre 2009 a conduit à l’annonce que l’étude avait atteint son critère d’évaluation principal et qu’elle devrait être stoppée avant la date prévue et passer en essai ouvert en décembre 2009. Les données sont issues d’une troisième analyse intermédiaire de cette étude. […].

Présentation de données sur le traitement au REVLIMID® de patients atteints de myélome multiple, évaluant les taux de survie avec des doses faibles et élevées de dexaméthasone en fonction de l'âge

Businesswire, le 07 décembre 2010 : Cette analyse a été effectuée pour déterminer l'effet sur la survie parmi 445 patients atteints de NDMM qui ont été randomisés pour recevoir un traitement Rd ou RD, puis répartis en deux groupes d'âges : moins de 65 ans et 65 ans et plus. […].

Présentation à l'ASCO des données d'une étude sur Revlimid® administré à des patients atteints de Leucémie Lymphoïde Chronique (LLC) non traitée

Businesswire, le 08 juin 2010 : Celgene International Sàrl (NASDAQ:CELG) a annoncé aujourd'hui que des chercheurs avaient présenté les données d'une étude de phase II menée à l'initiative de chercheurs sur la lénalidomide (REVLIMID) administrée à des patients atteints de leucémie lymphoïde chronique non traitée, lors du congrès annuel de l'American Society of Clinical Oncology. […].

Le système NICOM(R) de Cheetah Medical pour la surveillance hémodynamique non invasive est considéré comme un outil efficace pour l'identification des insuffisances cardiaques aiguës dans le service des urgences

PR Newswire, le 08 novembre 2010 : TEL AVIV, Israël, November 8, 2010 /PRNewswire/ -- Une étude réalisée par des enquêteurs du Service des Urgences de la Fondation de la Clinique de Cleveland montre que le système NICOM de Cheetah Medical est efficace pour l'identification des insuffisances cardiaques aiguës (AHF) et pour les différencier d'autres situations aiguës ayant des présentations cliniques similaires. Cette étude a été publiée la semaine dernière dans l'American Journal of Emergency Medicine (Journal américain de la médecine d'urgence). […].

Évaluation de REVLIMID®chez les patients atteints du lymphome diffus à grandes cellules B de phénotype GCB ou non-GCB

Businesswire, le 07 juin 2010 : Les chercheurs ont analysé rétrospectivement des données communes de patients en provenance de nos centres universitaires du monde entier, à la recherche de résultats cliniques différents parmi les patients atteints de lymphome à grandes cellules B de phénotype centre germinatif (GCB) ou non centre germinatif (non-GCB), suivant une thérapie de sauvetage à base de lénalidomide. La série de données initiales comprenait 40 patients atteints de LDGCB en rechute ou réfractaire, 23 d'entre eux étant atteints de lymphome de phénotype centre germinatif (GCB) et 17, de lymphome de phénotype non centre germinatif (non-GCB). […].

REVLIMID® reçoit l'homologation pour le traitement des syndromes myélodisplasiques à délétion 5q au Japon

Businesswire, le 20 août 2010 : Cette homologation de REVLIMID est basée sur les résultats de sécurité et d'efficacité de plusieurs essais internationaux menés sur des patients atteints de SMD à délétion 5q, qui ont servi de base à l'homologation réglementaire du produit dans 19 pays au monde. […].

Données de phase I/II évaluant les bénéfices cliniques de REVLIMID® administré en association avec une chimiothérapie standard de type R-CHOP chez des patients atteints d'un lymphome diffus à grandes cellules B non traité

Businesswire, le 16 juin 2011 : Dans une étude expérimentale de phase I/II menée à la Clinique Mayo, 12 patients ont reçu des doses de 15 mg, 20 mg ou 25 mg de REVLIMID, les dix premiers jours de chaque cycle de 21 jours, en association avec une chimiothérapie standard de type R-CHOP, afin de déterminer la dose maximale tolérée (DMT) de REVLIMID. Aucune toxicité limitant la posologie n'a été observée. […].

MISE À JOUR RÉGLEMENTAIRE DE CELGENE AU SUJET DE REVLIMID®

Businesswire, le 23 septembre 2011 : Dans sa finalisation de la révision en vertu de l'article 20, le CHMP a conclu que REVLIMID , en combinaison avec la dexaméthasone pour le traitement des patients atteints de myélome multiple ayant reçu au moins une thérapie antérieure, affichait un profil bénéfice/risque positif. Le CHMP a également recommandé que les informations produit pour REVLIMID soient mises à jour afin d’y inclure les informations concernant les deuxièmes malignités primaires. […].

REVLIMID® a été évalué en combinaison avec le Rituximab en tant que traitement potentiel destiné aux patients atteints de leucémie lymphocytique chronique et naïfs de traitement

Businesswire, le 14 décembre 2011 : 69 patients ont participé à cette étude multicentre de phase II qui a évalué l'efficacité et l'innocuité d'une thérapie combinée à base de lénalidomide et de rituximab chez les patients non traités atteints de leucémie lymphocytique chronique. Quarante patients âgés de moins de 65 ans ont été évalués dans la branche 1, contre 29 âgés d'au moins 65 ans dans la branche B. Les patients ont reçu une dose quotidienne de 2,5mg de lénalidomide, pouvant atteindre 5mg par jour, au huitième jour du cycle 1 et, à nouveau, au premier jour du cycle 3 - avec une dose maximale quotidienne de 10mg si celle-ci est tolérée. Les patients ont reçu du lénalidomide pendant 21 des 35 jours du cycle 1, puis pendant 21 jours d'un cycle de 28 jours (cycles 2 à 7), sur un total de sept cycles. Le Rituximab a été initié à la fin du cycle 1, avec une dose de 50 mg/m2 au 29e jour, de 325 mg/m2 au 31e jour, de 375 mg/m2au 33e jour du cycle 1, puis une dose hebdomadaire de 375 mg/m2pendant 4 semaines durant le cycle 2 et au premier jour des cycles 3 à 7. Les patients ont par ailleurs reçu une dose quotidienne de 300mg d'allopurinol dans le cadre de la prophylaxie du syndrome de lyse tumorale et, suivant un amendement du protocole, une dose quotidienne de 81mg d'aspirine. […].

Présentation à l’ASH des résultats définitifs d’une étude multicentrique de phase II évaluant la combinaison de VIDAZA® et de REVLIMID® chez les patients...

Businesswire, le 13 décembre 2011 : Celgene International Sàrl, une filiale de Celgene Corporation(NASDAQ : CELG),a publié aujourd’hui les résultats définitifs de la portion de phase II d’une étude multicentrique de phase I/II évaluant le traitement combinant REVLIMID (lénalidomide) et VIDAZA (azacitidine) chez les patients atteints de syndrome myélodysplasique (SMD) présentant un risque élevé et n’ayant pas déjà été traités avec l’un de ces médicaments. Ces résultats ont été présentés à l’occasion du 53ème congrès annuel de l'American Society of Hematology qui s’est tenu à San Diego, en Californie. […].

Covid Long : la HAS actualise ses réponses rapides

Covid Long : la HAS actualise ses réponses rapides

HAS, le 21 novembre 2021 : Depuis les premières réponses rapides publiées dès février 2021 pour orienter le diagnostic et la prise en charge des symptômes prolongés de la Covid-19, de nouvelles données ont permis d’identifier de nouveaux symptômes impliqués et de préciser les facteurs de risque. Ces données proviennent des dernières études, de la pratique des professionnels et des informations transmises par les associations de malades. Sur cette base, la HAS actualise ses réponses rapides à destination des professionnels de santé et ajoute trois fiches sur les symptômes digestifs, les lésions oculaires et les troubles cutanés. Un travail spécifique concernant les enfants est en cours. […].

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l'ADCETRIS® (brentuximab védotine) pour le traitement des patients adultes atteints d'un lymphome hodgkinien en phase IV CD30  non précédemment traité en combinaison avec de l'AVD

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l'ADCETRIS® (brentuximab védotine) pour le traitement des patients adultes atteints d'un lymphome hodgkinien en phase IV CD30 non précédemment traité en combinaison avec de l'AVD

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 15 décembre 2018 : « Pour un grand nombre de patients atteints d'un lymphome hodgkinien non précédemment traité, diagnostiqué en phase IV de la maladie, la progression se produira avec les traitements actuels, ce qui souligne un véritable besoin non satisfait dans cette population », déclare Anna Sureda, D.M., Ph.D., cheffe du service d'hématologie et du programme de greffe hématopoïétique de cellules souches, à l'Institut Català d'Oncologia - hôpital Duran i Reynals. « Dans l'étude clinique ECHELON-1, ADCETRIS en combinaison avec de l'AVD a réduit de 29 pour cent le risque de progression, de décès ou la nécessité d'un traitement anticancer ultérieur chez les patients atteints d'une maladie en phase IV en comparaison avec l'ABVD, une norme de soin actuelle. S'il est approuvé pour cette indication, ADCETRIS pourrait offrir une importante option thérapeutique novatrice pour les patients non précédemment traités atteints d'un lymphome hodgkinien en phase IV en Europe ». […].

Mise à jour des résultats de l’étude de phase III évaluant le traitement ininterrompu au REVLIMID® de patients récemment diagnostiqués comme étant atteints du myélome multiple

Businesswire, le 14 juin 2010 : L’étude, portant sur 459 sujets âgés de 65 ans ou plus, a évalué les patients traités à la lénalidomide administrée en association au melphalan et à la prednisone, suivis d’une monothérapie de lénalidomide (MPR-R) (n=152) ; les patients traités à la lénalidomide administrée en association au melphalan et à la prednisone, suivis d’un placébo (MPR) (n=153) ; et les patients traités par un placébo, du melphalan et de la prednisone, suivis d’un placébo (MP) (n=154). […].

Seattle Genetics et Takeda annoncent des données positives provenant de l’essai clinique de Phase 3 AETHERA portant sur l’ADCETRIS® (Brentuximab Vedotin) pour la consolidation des lymphomes hodgkiniens post-transplantation

Seattle Genetics, Inc., le 01 octobre 2014 : L’essai AETHERA a atteint son critère principal avec un traitement avec l’ADCETRIS résultant en une amélioration statistiquement significative de la survie sans progression par rapport au placebo, ainsi qu'évalué par un comité d’examen central indépendant (rapport de risque = 0,57 ; p = 0,001), ce qui équivaut à une amélioration de 75 % de la survie sans progression (SSP). La SSP a été évaluée après un délai minimum de deux ans après l’initiation du traitement pour tous les patients de l’étude. Une analyse intermédiaire pré-spécifiée de la survie globale n’a pas montré de différence statistiquement significative entre les différents groupes de traitement. Les patients des deux bras de l’étude présentant une progression du LH ont reçu différentes thérapies ultérieures. De manière significative, la plupart des patients du bras placebo ont reçu de l’ADCETRIS après la progression. Une analyse complémentaire de la survie globale est prévue en 2016. Le profil de sécurité de l’ADCETRIS dans l’essai AETHERA a été généralement conforme aux renseignements thérapeutiques existants. Un résumé a déjà été soumis pour la présentation des données qui aura lieu à l'occasion de la réunion annuelle de l’American Society of Hematology (ASH), qui se tiendra du 6 au 9 décembre 2014, à San Francisco, en Californie. […].

Lymphome hodgkinien : des nouvelles données de l'essai clinique AETHERA de phase III portant sur l’utilisation d’ADCETRIS ®

Takeda Pharmaceutical Company, le 09 décembre 2014 : Seattle Genetics et Takeda présentent, à l’occasion du congrès annuel de l’ASH, les données de l'essai clinique AETHERA de phase III portant sur l’utilisation d’ADCETRIS® (brentuximab védotine) chez des patients atteints d’un lymphome hodgkinien après une greffe et présentant un risque de rechute […].

La Commission européenne autorise la mise sur le marché de KanumaMC (sebelipase alfa) pour le traitement de patients de tout âge souffrant d'un déficit en lipase acide lysosomale (déficit en LAL)

Alexion Pharmaceuticals, Inc., le 01 septembre 2015 : « L'autorisation accordée aujourd'hui représente une étape cruciale pour les patients souffrant d'un déficit en LAL, un trouble grave qui peut avoir des conséquences dévastatrices pour les patients de tout âge, a déclaré Vassili Valayannopoulos, M.D., Ph. D., chercheur dans le cadre des études pivots sur Kanuma, Hôpital Necker-Enfants Malades et Institut IMAGINE, Paris. Lors des études cliniques, 67 % des nourrissons traités par Kanuma ont survécu au-delà de l'âge de 12 mois, tandis qu'en l'absence de traitement, ces patients seraient probablement morts. Il a aussi été démontré chez les patients pédiatriques et adultes que Kanuma diminuait le taux des marqueurs de lésions hépatiques et d'accumulation de lipides, lesquels peuvent mener à des complications graves et potentiellement mortelles. » […].

Ipsen finalise l’acquisition d’ONIVYDE® (irinotécan liposomal pour injection) et de certains actifs en oncologie de Merrimack Pharmaceuticals

Ipsen, le 03 avril 2017 : Ipsen (Euronext : IPN ; ADR : IPSEY) a annoncé aujourd’hui avoir finalisé l’acquisition d’actifs en oncologie au niveau mondial de Merrimack Pharmaceuticals (Cambridge, MA, Etats-Unis), dont ONIVYDE® (irinotécan liposomal pour injection), indiqué en association avec le fluorouracile et la leucovorine, dans le traitement de patients atteints d’un adénocarcinome du pancréas métastatique, dont la maladie a progressé après un traitement comportant la gemcitabine1,2. Ipsen a obtenu les droits exclusifs de commercialisation pour les indications actuelles et futures d’ONIVYDE® aux États-Unis, ainsi que les accords de licence en vigueur avec Shire pour la commercialisation hors États-Unis et avec PharmaEngine à Taïwan. La transaction comprend également l’acquisition de l’infrastructure commerciale et de production de Merrimack, pour Onivyde® ainsi que pour la version générique du chlorhydrate de doxorubicine liposomale pour injection. […].

12 èmes Journées Francophones Alvéole

12 èmes Journées Francophones Alvéole

Caducee.net, le 13 mars 2018 : Les 12es journées francophones Alvéole sur l’Exercice et la Réhabilitation respiratoire, organisées par le groupe Alvéole, groupe de travail de la Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF), ont lieu cette année à la Cité des Congrès de Nantes, du 15 au 16 mars. […].

nuance

Les plus