nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Lait

165 résultats triés par date
affichage des articles n° 73 à 91

Celegne annonce l’homologation de l’ABRAXANE® par Swissmedic pour le traitement des cancers métastasiques du pancréas et du sein

Celgene, le 24 septembre 2014 : L’homologation de l’ABRAXANE contre le cancer du pancréas est particulièrement significative puisqu’aucun nouveau médicament n’a été approuvé en près de sept ans, et plus de 30 essais cliniques de phase III ont échoué à passer le stade de l’autorisation réglementaire dans l’Union européenne pour le cancer du pancréas avancé ou métastatique. En Suisse, le cancer du pancréas est la quatrième cause de décès par cancer, affectant environ 1000 patients sur l’année à venir.2 L’espérance de vie médiane à l’issue d’un diagnostic de cancer du pancréas est d’uniquement 3 à 6 mois.3,4 […].

Les résultats d’une nouvelle recherche démontrent une activité anti-tumorale de KEYTRUDA® (pembrolizumab) chez les patients à un stade avancé de carcinome nasopharyngé

MSD, le 27 septembre 2015 : « Le carcinome nasopharyngé avancé est une forme chronique de cancer de la tête et du cou souvent associée à un mauvais pronostic », a déclaré le Dr Hsu. « Les données présentées à l’EEC représentent le potentiel des nouvelles approches de traitement de ce type de cancer, pour lequel il n’existe actuellement que des options de traitement limitées, ainsi que le potentiel de soutenir davantage des recherches supplémentaires sur la façon dont KEYTRUDA peut agir dans certains types de cancer de la tête et du cou. » […].

Les données présentées à l’ASCO 2016 s’appuient sur le fondement d’ABRAXANE® en combinaison avec la gemcitabine comme un traitement de première intention chez les patients atteints d’un cancer du pancréas métastatique

Celgene Corporation, le 05 juin 2016 : « Cette édition annuelle du congrès de l’ASCO continue d’évaluer la thérapie séquentielle par ABRAXANE en combinaison avec la gemcitabine en première intention et comme un produit à combiner avec des agents expérimentaux pour le traitement du cancer du pancréas métastatique », a déclaré Michael Pehl, président, Hématologie et oncologie, Celgene. « ABRAXANE en combinaison avec la gemcitabine joue un rôle essentiel dans la recherche visant à faire progresser les soins dispensés aux patients souffrant de cette maladie réputée complexe. » […].

Takeda présente les résultats mis à jour de l'essai pivot ALTA de Phase 2 pour l'ALUNBRIGTM (brigatinib) contre le cancer du poumon non à petites cellules ALK positif

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 16 octobre 2017 : L'étude ALTA randomisée de Phase 2 est conçue pour évaluer l'efficacité et l'innocuité de l'ALUNBRIG avec deux schémas posologiques. Les patients ont soit reçu 90 mg d'ALUNBRIG en prise quotidienne unique (n = 112; 90 mg; groupe A) ou 180 mg en prise quotidienne unique après une période préparatoire de sept jours à 90 mg en prise quotidienne unique (n=110; 180 mg; groupe B). […].

La Commission européenne approuve l'ALUNBRIG® (brigatinib) dans le cadre d'un cancer du poumon non à petites cellules ALK  chez les patients précédemment traités au crizotinib,...

La Commission européenne approuve l'ALUNBRIG® (brigatinib) dans le cadre d'un cancer du poumon non à petites cellules ALK chez les patients précédemment traités au crizotinib,...

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 29 novembre 2018 : Takeda Pharmaceutical Company Limited (TSE: 4502) a annoncé aujourd'hui que la Commission européenne (CE) a accordé une autorisation de mise sur le marché pour l'ALUNBRIG (brigatinib) en tant que monothérapie pour le traitement des patients adultes atteints d'un cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) avancé à kinase positive du lymphome anaplasique (ALK ) ayant précédemment suivi un traitement au crizotinib. La décision fait suite à un avis favorable du Comité des médicaments à usage humain (CHMP) daté du 20 septembre 2018. […].

Celgene a reçu des avis favorables de l’Agence Européenne des Médicaments pour des associations triples de traitements à base de REVLIMID® et IMNOVID® pour les patients atteints de myélome multiple

Celgene Corporation, le 20 mai 2019 : REVLIMID® en association avec le bortézomib et la dexaméthasone (RVd) est désormais indiqué pour le traitement du myélome multiple non préalablement traité chez les patients adultes non éligibles à une greffe de cellules souches. […].

Cancer du poumon : La FDA approuve ALUNBRIG® (brigatinib) de Takeda

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 23 mai 2020 : « Nous sommes extrêmement fiers des résultats positifs obtenus par ALUNBRIG pour les patients atteints d’un CPNPC ALK récemment diagnostiqué, en particulier ceux présentant des métastases cérébrales, » a déclaré Teresa Bitetti, présidente, Global Oncology Business Unit, Takeda. « Grâce à son solide programme de développement clinique et aux recherches en cours sur l’ensemble des traitements contre le CPNPC, Takeda s’engage à trouver des solutions pour les personnes atteintes de formes dévastatrices de cancer du poumon, qui ont besoin de nouvelles options thérapeutiques. Nous pensons que l’approbation d’ALUNBRIG est un pas important dans la bonne direction, ainsi qu’un progrès notable pour le portefeuille de traitements contre le cancer du poumon de Takeda. » […].

Thérapeutique de la mucoviscidose : la piste des acides gras

Caducee.net, le 12 octobre 1999 : Une approche thérapeutique totalement nouvelle, basée sur l’administration d’acides gras, vient d’être testée avec succès par des chercheurs américains chez des souris transgéniques porteuses du gène défectueux de la mucoviscidose. […].

Café et grossesse : risque d’avortement spontané au-delà de 6 tasses

Caducee.net, le 24 novembre 1999 : La probabilité est faible qu’une consommation modérée de caféine augmente le risque d’avortement spontané, montre une étude américaine publiée dans le New England Journal of Medicine. En revanche, ce risque existe, en particulier au cours du deuxième trimestre de la grossesse, lorsque les concentrations sériques maternelles de paraxanthine, métabolite principal de la caféine, sont particulièrement élevées, équivalentes à une consommation de plus de 6 tasses de café américain par jour (600 mg de caféine). […].

Parodontologie : une avancée en génétique

Caducee.net, le 01 décembre 1999 : Une équipe internationale annonce avoir identifié le gène de la maladie de Papillon-Lefèvre, une affection à transmission autosomique récessive qui se manifeste chez la plupart des malades par une kératodermie palmo-plantaire associée à une parodontite. Cette découverte génétique, couplée à d'autres avancées en biochimie, permet d’espérer dans un proche avenir des innovations en matière de prévention, de diagnostic et de traitement des parodontites. […].

Une perte de poids de la mère pendant l'allaitement ne nuirait pas à la croissance de l'enfant

Caducee.net, le 17 février 2000 : Une perte de poids modérée chez des femmes en surcharge pondérale qui allaitent ne ralentit pas la croissance de leur enfant. Chez la mère, une perte de poids d'environ 4 kg entre la 4° et la 14° semaine après l'accouchement ne semble pas altérer la santé du nourisson. Ce résulat est issu d'une étude publiée dans le New England Journal of Medicine daté du 17 Février. Cependant, un éditorial qui accompagne l'article indique que ces résultats doivent être interprétés avec beaucoup de précaution. […].

Alimentation et cancer du poumon

Caducee.net, le 04 mai 2001 : D’après une étude japonaise parue dans le Bristish Journal of Cancer, la consommation de poisson cuit ou cru diminuerait le risque d’adénocarcinome du poumon. […].

Une étude européenne sur les facteurs de risque de toxoplasmose chez la femme enceinte

Caducee.net, le 17 juillet 2000 : En Europe, le principal risque de toxoplasmose chez la femme enceinte est la consommation de viande crue ou mal cuite et de produits de salaison. Selon une étude réalisée dans 6 pays, la consommation de ces produits carnés serait à l'origine de 30 à 63 % des infections à Toxoplasma gondii durant la grossesse. […].

L'iode radiomarqué pourrait être utile dans le diagnostic et le traitement du cancer du sein

Caducee.net, le 03 août 2000 : Le symporteur Na+ / I- (NIS) est exprimé dans les glandes mammaires durant la lactation et dans plus de 80 % des tumeurs mammaires, mais pas dans les tissus sains, indique une étude parue dans Nature Medicine. L'expression variable du NIS dans les glandes mammaires peut être un marqueur essentiel du cancer du sein et l'utilisation d'iode radiomarqué pourrait être envisagée dans le diagnostic et le traitement du cancer du sein. […].

Séropositivité, allaitement et mortalité

Caducee.net, le 28 mai 2001 : Le risque de décès chez les mères infectées par le VIH semble plus élevé lorsqu'elles allaitent. D'après un essai randomisé rapporté dans le Lancet, ce risque est 3,2 fois plus élevé chez les femmes séropositives qui allaitent comparé à celles qui n'allaitent pas leur enfant. […].

Le poids de naissance pourrait être lié au risque de polyarthrite rhumatoïde

Caducee.net, le 16 mai 2003 : Les causes de la polyarthrite rhumatoïde sont inconnues mais des travaux publiés dans le British Medical Journal suggèrent que des facteurs entrant en jeu pendant la période périnatale pourraient être impliqués dans le développement ultérieur de la maladie. […].

La consommation de viande rouge augmente considérablement le risque de cancers gastro œsophagiens

Caducee.net, le 20 décembre 2001 : Ce sont les conclusions d’une étude américaine publiée dans la revue American Journal of Clinical Nutrition. Les chercheurs ont mis en évidence que les régimes fortement marqués par la consommation de viande augmentaient les risques de cancers de l’estomac ou de l’œsophage alors que les régimes à base de fruits et légumes auraient tendance à diminuer ces risques. […].

nuance

Les plus