nuance

Lien entre le Q.I et la durée de l’allaitement

Une étude danoise longitudinale réalisée sur une vaste cohorte d’hommes et de femmes, semble montrer, par deux méthodes d’évaluation différentes du quotient intellectuel (QI), une relation positive entre ce dernier à l’âge adulte et le temps pendant lequel les individus ont été nourris au sein.

Plusieurs études ont déjà évoqué une possible corrélation entre le développement intellectuel des enfants et l’allaitement maternel, mais très peu ont évalué de manière statistiquement correcte, d’après les auteurs de celle-ci, les relations entre ce mode d’alimentation et l’intelligence à l’âge adulte.

Erik Mortensen (Hôpital universitaire de Copenhague) et al ont suivi deux cohortes distinctes (une de 973 hommes et femmes et une autre de 2280 hommes) de personnes nées entre octobre 1959 et décembre 1961.

Les participants ont été divisés en cinq groupes basés sur la durée de l’allaitement maternel, évaluée par une entrevue avec les mères.

L’intelligence a été calculée d’après deux méthodes: l’échelle de Wechsler (WAIS) pour la cohorte mixte (à l’âge de 27 ans) et le Borge Priens Prove (BPP) qui a servi à la cohorte d’hommes, à l’âge de 18,7 ans.

Treize variables ont été prises en compte (concernant la façon de vivre des mères ainsi que le contexte de leur accouchement) pour réaliser les calculs et les analyses de régression statistiques.

La durée de l’allaitement a été positivement corrélée à une augmentation du QI, quelque soit la méthode employée.

Après ajustement par les variables, les scores de WAIS ont été de 99,4, 101,7, 102,3, 106 et 104, pour des durées d’allaitement respectives de moins d’un mois, de 2-3 mois, de 4-6 mois, de 7-9 mois et de plus de 9 mois (P=0,003). Les valeurs correspondantes dans le test BPP ont été de 38, 39,2, 39,9, 40,1 et 40,1 (P=0,01).

En conclusion, les auteurs observent une relation évidente entre la durée de l’allaitement et le niveau du QI à l’âge adulte, par deux test indépendants et en tenant compte des différentes autres co-variables.

Ils avancent trois types d’explications :

- Une explication d’ordre alimentaire consistant à dire que certains nutriments stimulant le développement intellectuel sont présents dans le lait maternel et pas dans le lait de vache.

- Le contact physique avec la mère et l’enfant durant l’allaitement est important

- Des facteurs non identifiés relatifs à l’allaitement ou alors des variables non incorporées dans les analyses statistiques, expliquent ces observations.

Source : JAMA 8 mai 2002;287:2365-2371

PI

Descripteur MESH : Adulte , Qi , Femmes , Méthodes , Temps , Hommes , Lait , Mères , Statistiques , Calculs , Personnes , Physique

Recherche scientifique: Les +