Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Polyarthrite rhumatoïde

146 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Genmab A/S - Annonce d'une étude sur Ofatumumab en administration sous-cutanée dans la polyarthrite rhumatoïde Résumé : investigation de l'administration sous-cutanée d'Ofatumumab dans une étude de phase I/II

PR Newswire, le 11 juin 2008 : COPENHAGUE, Danemark, June 11 /PRNewswire/ -- Genmab A/S (OMX: GEN) a annoncé aujourd'hui le lancement prochain d'une étude de phase I/II pour évaluer l'administration sous-cutanée d'ofatumumab (HuMax-CD20(R)) chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde et stabilisés avec du methotrexate. L'étude qui sera constituée de deux parties inclura environ 70 patients et sera effectuée par GlaxoSmithKline. […].

Un composant du cannabis permet de traiter la polyarthrite rhumatoïde chez des souris

Caducee.net, le 02 août 2000 : Le cannabidiol, un des constituants du cannabis qui n'est pas un psychotrope, permet de réduire la sévérité des lésions articulaires sur un modèle murin de polyarthrite rhumatoïde. Ce traitement a été administré par voie orale quotidiennement pendant 10 jours dès l'apparition des symptômes. […].

Découverte d’un antigène responsable de polyarthrite rhumatoïde dans un modèle animal

Caducee.net, le 26 novembre 1999 : Des chercheurs travaillant à l’Institut de génétique et de biologie moléculaire de Strasbourg annoncent avoir identifié l’antigène responsable d’une maladie articulaire mimant sur les plans clinique, histologique et immunologique la polyarthrite rhumatoïde. Surprise : l’expression de cet antigène est ubiquitaire, ce qui contredit le dogme d’une réaction autoimune spécifique des articulations. L’antigène est une enzyme glycolytique : la glucose-6-phosphate isomérase (GPI). […].

Génétique de la polyarthrite rhumatoïde : du nouveau

Caducee.net, le 30 décembre 1999 : Une large étude vient de confirmer la place des gènes HLA-DRB1 et PTPN22 dans la polyarthrite rhumatoïde. Elle a surtout mis en avant pour la première fois un polymorphisme nucléotidique sur une région du chromosome 9 porteuse de deux gènes impliqués dans les mécanismes de l'inflammation chronique : TRAF1 et C5. […].

Un neuropeptide pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde ?

Caducee.net, le 10 mai 2001 : Un neuropeptide, le vasoactive intestinal peptide (VIP), pourrait être à la base d'un éventuel traitement de la polyarthrite rhumatoïde. Lors d'expériences menées chez un modèle animal, ce peptide a permis de prévenir la destruction du cartilage et des os. […].

Le tocilizumab contre la polyarthrite rhumatoïde et l’arthrite juvénile idiopathique

Caducee.net, le 22 mars 2008 : Deux essais cliniques viennent de rendre compte des bons résultats du tocilizumab pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde (PR) et de l’arthrite juvénile idiopathique (AJI). Cet anticorps monoclonal dirigé contre le récepteur de l’interleukine 6 serait donc efficace chez l’adulte et l’enfant. […].

L’allaitement associé à une diminution du risque de polyarthrite rhumatoïde ?

Caducee.net, le 16 mai 2008 : Selon des résultats publiés cette semaine dans la revue Annals of the Rheumatic Diseases, les femmes qui ont allaité pendant plus d’un an auraient un risque plus faible de développer une polyarthrite rhumatoïde (PR). […].

La consommation d’alcool est associée à un risque de polyarthrite rhumatoïde (PR) plus faible

Caducee.net, le 24 juin 2008 : Ces résultats présentés par Källberg et collaborateurs reposent sur l’analyse des données de deux études cas-contrôles (EIRA et CACORA). L’objet était d’évaluer l’existence éventuelle d’une association entre la PR et la consommation d’alcool, le tabagisme et de facteurs génétiques liés à la PR. L’étude regroupait les données de plus de 1200 cas et 977 contrôles. […].

Les dendrimères : un remède aux maladies inflammatoires chroniques ?

Caducee.net, le 07 mai 2011 : Vous avez dit dendrimères ? Derrière ce nom se cachent des molécules de synthèse à la forme d'un arbre dont les multiples propriétés sont étudiées par les chercheurs du monde entier. Les chercheurs de l'Inserm, de l'Université Toulouse III - Paul Sabatier et du CNRS au sein du Centre de Physiopathologie de Toulouse Purpan et du Laboratoire de Chimie de Coordination ont démontré les effets d'une nouvelle famille de dendrimères sur le système immunitaire. L'injection intraveineuse de dendrimères supprime l'inflammation au niveau de l'articulation et empêche les phénomènes de destruction du cartilage et d'érosion osseuse dans deux modèles animaux qui miment la polyarthrite rhumatoïde humaine.Ce travail publié dans Science Translational Medicine est une première démonstration de l'efficacité de ce type de molécules et ouvre des perspectives dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde. […].

Sanofi et Regeneron annoncent les premiers résultats positifs d'études de phase 3 consacrées au sarilumab dans le traitement des patients atteints de la polyarthrite rhumatoïde

SANOFI, le 21 mai 2015 : Sanofi et Regeneron Pharmaceuticals, Inc. annoncent aujourd'hui qu'une étude de phase 3 du sarilumab, un anticorps expérimental entièrement humanisé contre le récepteur IL-6, a atteint ses critères principaux combinés d'efficacité et a permis d'obtenir une nette amélioration des signes et symptômes de la polyarthrite rhumatoïde (PR) à 24 semaines et de la fonction physique à 12 semaines, comparativement à un placebo. L'étude, dénommée SARIL-RA-TARGET, a évalué l'efficacité et la tolérance de deux doses de sarilumab administrées par voie sous-cutanée comparativement à un placebo, en association avec un traitement par agents rhumatismaux modificateurs de la maladie (DMARD) non biologiques, chez des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde qui ne répondaient pas aux inhibiteurs TNF-alpha ou y étaient intolérants (TNF-IR). […].

NIHR : un essai préventif concernant l’arthrite va offrir de l’espoir à des millions de personnes

NIHR, le 25 mars 2015 : Menée par des chercheurs du National Institute for Health Research (NIHR) anglais, l’étude du médicament Abatacept sera le plus vaste essai jamais réalisé au monde à rechercher si une immunothérapie ciblée peut empêcher la polyarthrite rhumatoïde (PR) chez les individus considérés comme présentant un risque élevé de développer la maladie. Rendue possible par le partenariat de recherche translationnelle du NIHR, l’étude rassemble 31 des plus grands hôpitaux et universités du pays qui prennent part à l’essai. […].

Polyarthrite rhumatoïde : quels sont les facteurs de risque ?

Caducee.net, le 17 septembre 2001 : Une équipe de médecins suédois vient d'identifier plusieurs facteurs qui paraissent associés au risque de développer une polyarthrite rhumatoïde. Détaillés dans le numéro d'octobre des Annals of Rheumatic Diseases, ces résultats n'ont néanmoins pas permis de donner une cause à cette maladie. […].

Le poids de naissance pourrait être lié au risque de polyarthrite rhumatoïde

Caducee.net, le 16 mai 2003 : Les causes de la polyarthrite rhumatoïde sont inconnues mais des travaux publiés dans le British Medical Journal suggèrent que des facteurs entrant en jeu pendant la période périnatale pourraient être impliqués dans le développement ultérieur de la maladie. […].

Polyarthrite rhumatoïde précoce : « etanercept » vs methotrexate

Caducee.net, le 30 novembre 2000 : Une étude parue dans le New England Journal of Medicine montre que l’ « etanercept » ralentit ou même stoppe la progression de la polyarthrite rhumatoïde dés les premiers stades de la maladie. De plus, l’etanercept présente moins d’effets secondaires que le methotrexate. […].

Tabagisme et risque de polyarthrite rhumatoïde

Caducee.net, le 13 février 2001 : Une étude publiée dans Annals of Rheumatic Diseases montre que les gros fumeurs ont plus de risques de développer une polyarthrite rhumatoïde. […].

Des glucides naturels impliqués dans la polyarthrite rhumatoïde

Caducee.net, le 22 août 2002 : Un groupe de chercheurs américains a montré que certains types de glucides naturels présents dans l’organisme pourraient être en cause dans la polyarthrite rhumatoïde. […].

Polyarthrite rhumatoïde : une nouvelle stratégie efficace chez la souris

Caducee.net, le 29 mai 2000 : Une cible thérapeutique potentielle pour le traitement des maladies inflammatoires auto-immunes a été identifiée par des chercheurs anglais. Des anticorps monoclonaux qui se comportent comme des agonistes du récepteur CD40 des lymphocytes B permettent de traiter les processus inflammatoires auto-immuns chez deux modèles murins de polyarthrite rhumatoïde. Bien que la méthodologie employée comporte encore trop de risques, cette découverte pourrait être utilisée pour le développement de nouvelles stratégies thérapeutiques contre les maladies inflammatoires auto-immunes. […].

La densité minérale osseuse dans le lupus érythémateux disséminé est aussi réduite dans la polyarthrite rhumatoïde

Caducee.net, le 22 février 2000 : Une étude norvégienne, publiée dans le dernier numéro de Annals of The Rheumatic Diseases montre que la densité minérale osseuse chez les patients ayant un lupus érythémateux disséminé (LED) est réduite, comparée à celle de sujets sains contrôles. Cette diminution est de même ampleur que celle observée chez les patients souffrant de polyarthrite rhumatoïde. Les femmes préménopausées qui prennent des corticostéroïdes sont particulièrement touchées par cette baisse de la densité minérale osseuse. […].

Les plus