nuance

Les jeunes généralistes impliqués dans le mouvement de grève !

Depuis début décembre 2001, le Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG) soutient les remplaçants et jeunes installés engagés dans la grève des gardes de ville.

Après la grève des internes et résidents, dont les revendications statutaires ont été superbement ignorées au terme d'un mois et demi de grève, ce mouvement traduit lui aussi le profond malaise que connaît la médecine générale. Depuis sa création, le SNJMG agit, émet des propositions pour trouver des solutions.

Conscient que la simple revalorisation de lettre clé puisse être une réponse délétère pour le système de soins et à terme pour les médecins eux mêmes, le SNJMG demande au delà de la revalorisation des honoraires de la consultation et de la visite, la création de rémunérations complémentaires forfaitaires :

- forfait dédommageant l'astreinte de garde ( nuit, dimanche ou férié )

- forfait dédommageant l'investissement du médecin dans ses conditions d'installation (zone géographique), dans le matériel médical, dans un secrétariat, dans la gestion du dossier médical normalisé et communicant...

Comment peux-t-on envisager l'avenir de la médecine sans concertation avec les médecins qui l'exerceront ?

Aussi, le SNJMG demande à être partie prenante dans les négociations sur le futur de la profession.

Enfin, le SNJMG dénonce le silence assourdissant d'un gouvernement qui a attendu plus de 6 semaines avant d'engager le dialogue avec le corps médical.

En attendant les nouvelles propositions du gouvernement, le SNJMG appelle les remplaçants et les jeunes installés à s'associer à la journée de grève du mercredi 23 janvier 2002.

Contact Presse :

Mathias Huitorel 06 88 96 83 23

Sophie Rachou 06 81 38 16 99

Descripteur MESH : Mouvement , Médecins , Médecins généralistes , Gouvernement , Médecine , Corps médical , Lettre , Médecine générale , Soins , Solutions

nuance

Actualités professionnelles: Les +