nuance

Couples discordants : le ‘sperm washing’ pour réduire la transmission sexuelle des acides nucléiques du VIH-1 et/ou du VHC ?

Une étude française présentée par des médecins et chercheurs toulousains à la Durban AIDS Conference montre que le génome du HCV est détecté dans le liquide séminal des individus coinfectés par le VHC et le VIH. Destiné à tester l’efficacité du ‘sperme washing’ (“lavage” du sperme pour le débarasser des particules virales), ce travail menée par des virologues de l’hôpital Purpan indique que l’absence de génome VIH-1 et VHV après ‘sperm washing et swim-up method’, puis insémination artificielle, pourrait être une méthode efficace pour réduire la risque de transmission virale chez les coulples discordants pour le VIH-1 et/ou le VHC qui désirent avoir des enfants.

C. Pasquier et ses collègues du Laboratoire de Virologie de l’Hopital Purpan ont étudié 51 échantillons de sang et de sperme de 31 individus VIH-1 +, dont 17 étaient virémiques pour le VHC.

Le liquide séminal et les différentes populations cellulaires ont été séparées en utilisant un gradient. Les spermatozoïdes mobiles ont ensuite été isolés par la méthode swim-up. L’ARN du VIH-1 et l’ARN du VHC ont alors été détecté par les biossays Amplicor TM and Monitor TM.

Les paires sang-sperme ont été analysées, avec pour résultat le fait que l’ARN du VIH-1 a été détecté dans 31 % des liquides séminaux étudiés contre 82 % dans les échantillons plasmatiques. La médiane des concentrations d’ARN VIH dans le liquide plamstique était inéfieure à celle des concentrations dans le plasma. De plus, aucune corrélation n’a té trouvé entre les charges virales séminales et plasmatiques, la numération CD4 ou le traitement.

Quant à l’ARN VHC, il a été détecté dans le liquide plasmatique de 4 des 20 patients étudiés. Les concentrations dans le seprrme d’ARN VHC variaient dans le temps chez un même individu.

L’ADN ou l’ARN viral du VIH-1 a été détecté dans 24 % des concentrés cellulaires provenant du sperme, et dans 23 % de la fraction cellulaire débrassée des spermatozoïdes. En revanche, il n’était présent dans la fraction correspondant aux spermatozoïdes mobiles. Enfin, l’ARN VHC n’a été détecté dans aucune catrégorie cellulaire contenue dans le sperme.

Source : Durban AIDS Conference 2000.

Descripteur MESH : VIH Virus de l'Immunodéficience Humaine , Acides , Acides nucléiques , Génome , Sperme , Insémination , Insémination artificielle , Médecins , Risque , Travail , Spermatozoïdes , Sang , Patients , Temps , Virologie

nuance

Recherche scientifique: Les +